La langue française

Menu-vair

Sommaire

  • Définitions du mot menu-vair
  • Étymologie de « menu-vair »
  • Phonétique de « menu-vair »
  • Images d'illustration du mot « menu-vair »
  • Traductions du mot « menu-vair »

Définitions du mot menu-vair

Wiktionnaire

Nom commun

menu-vair \mə.ny vɛʁ\ masculin

  1. Fourrure du petit gris, populaire au moyen âge.
  2. (Héraldique) Voir de menu-vair.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

MENU-VAIR (me-nu-vêr) s. m.
  • Espèce de fourrure appelée aujourd'hui petit-gris.

    Terme de blason. L'écu est dit chargé de menu-vair, lorsqu'il est composé de six rangées ; au lieu que le vair ordinaire n'en a que quatre.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

MENU-VAIR, (Blason.) le menu-vair étoit une espece de panne blanche & bleue, d’un grand usage parmi nos peres. Les rois de France s’en servoient autrefois au lieu de fourrures ; les grands seigneurs du royaume en faisoient des doublures d’habit, des couvertures de lit, & les mettoient au rang de leurs meubles les plus précieux. Joinville raconte, qu’étant allé voir le seigneur d’Entrache qui avoit été blessé, il le trouva enveloppé dans son couvertoir de menu-vair. Les manteaux des présidens à mortier, les robes des conseillers de la cour, & les habits de cérémonie des hérauts d’armes en ont été doublés jusqu’au quinzieme siecle. Les femmes de qualité s’en habilloient pareillement ; il fut défendu aux ribaudes d’en porter, aussi-bien que des ceintures dorées, des robes à collets renversés, des queues & boutonnieres à leurs chaperons, par un arrêt de l’an 1420.

Cette fourrure étoit faite de la peau d’un petit écureuil du nord, qui a le dos gris & le ventre blanc. C’est le sciuro vario d’Aldrovandi, & peut-être le mus ponticus de Pline. Quelques naturalistes latins le nomment varius, soit à cause de la diversité des deux couleurs grise & blanche, ou par quelque fantaisie de ceux qui ont commencé à blasonner. Les Pelletiers nomment à présent cette fourrure petit-gris.

On la diversifioit en grands ou petits carreaux, qu’on appelloit grand-vair ou petit-vair. Le nom de panne imposé à ces sortes de fourrures, leur vint de ce qu’on les composa de peaux cousues ensemble, comme autant de pans ou de panneaux d’un habit. On conçoit de-là que le vair passa dans le blason, & en fit la seconde panne, qui est presque toujours d’argent ou d’azur, comme l’hermine est presque toujours d’argent ou de sable. Le menu-vair, en termes d’armoiries, se dit de l’écu chargé de vair, lorsqu’il est composé de six rangées ; parce que le vair ordinaire n’en a que quatre. S’il s’en trouve cinq, il le faut spécifier en blasonnant, aussi-bien que l’émail, quand il est autre que d’argent & d’azur. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « menu-vair »

Mot composé de menu (« petit ») et de vair (« fourrure de l’écurueil »). (1306) menu vair[1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Menu, et vair.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « menu-vair »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
menu-vair menyvɛr

Images d'illustration du mot « menu-vair »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « menu-vair »

Langue Traduction
Anglais menu-vair
Espagnol menu-vair
Italien menù-vair
Allemand menü-vair
Chinois 菜单式
Arabe قائمة الطعام
Portugais menu-vair
Russe меню-vair
Japonais メニューペア
Basque menu-vair
Corse menu-vair
Source : Google Translate API
Partager