La langue française

Petit-gris

Sommaire

  • Définitions du mot petit-gris
  • Étymologie de « petit-gris »
  • Phonétique de « petit-gris »
  • Images d'illustration du mot « petit-gris »
  • Traductions du mot « petit-gris »

Définitions du mot petit-gris

Wiktionnaire

Nom commun

petit-gris \pə.ti.ɡʁi\

  1. Écureuil de Sibérie.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  2. Fourrure de cet animal, dite vair en héraldique.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  3. (Par métonymie) (Peinture) Pinceau fait des poils d’écureuil de Sibérie et utilisé comme pinceau à aquarelle.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  4. Escargot à coquille brunâtre, utilisé en cuisine. Il s'agit plus précisément de Helix aspersa aspersa.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  5. (Bourgogne) (Mycologie) Appellation vernaculaire de Tricholoma myomyces.
    • Parfois, revenant de la genière avec des œufs frais, la Nannette me faisait, pour ma collation de quatre heures, une omelette aux orties, ou bien une omelette aux escargots et je me suis amusé, toujours dans le chaud secret de la chambre à four, à combiner ensemble ces deux omelettes : deux œufs, des orties, six escargots : qu'on me croie sur parole, ça dépasse en parfum l’omelette aux truffes, sans surpasser toutefois l’omelette aux petits-gris, ces champignons de sapin que notre bon instituteur appelait Tricholoma terreum. — (Henri Vincenot, La Billebaude, 1978, p. 114-115)
  6. (Région rennaise) Variété ancienne de melon cultivée dans la région rennaise.[1]
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

PETIT-GRIS (pe-ti-grî) s. m.
  • 1Sorte de fourrure, dont la couleur est grise, et qui est faite de la peau d'un écureuil du Nord. Mes yeux fichés, collés sur ces bourgeois superbes, parcouraient tout ce grand banc à genoux ou debout, et les amples replis de ces fourrures ondoyantes, …vil petit-gris qui voudrait contrefaire l'hermine en peinture, Saint-Simon, 516. Les petits-gris classés en petits-gris blancs, petits-gris communs, petits-gris bleus, et petits-gris noirs, Monit. univ. 5 oct. 1867, p. 1275, 2e col.

    Nom donné à l'animal lui-même. Plusieurs auteurs prétendent que les petits-gris d'Europe sont différents de ceux d'Amérique, que ces petits-gris d'Europe sont des écureuils de l'espèce commune, dont la saison change seulement la couleur dans le climat de notre Nord, Buffon, Quadrup. t. IV, p. 34.

  • 2Nom donné aux plumes grises que les autruches ont sous le ventre.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

Petit-gris, terme de Fourreur, nom que l’on donne à une sorte de riche fourrure faite de peaux d’une espece de rats ou d’écureuils, dont le poil de l’échine est d’un très-beau gris-cendré, & celui de la queue & du ventre d’un blanc tirant un peu sur le gris. Ces sortes de rats ou d’écureuils se trouvent communément dans les pays froids, sur-tout dans la Sibérie, d’où les Anglois & les Hollandois en tirent quantité par la voie d’Archangel, de Hambourg & de Lubeck.

Furetiere dit que le petit-gris étoit autrefois une fourrure précieuse que portoient les dames & les grands seigneurs, & qu’il étoit défendu aux courtisanes d’en avoir ; présentement elle se porte indifféremment par toutes sortes de personnes qui veulent en porter & en ont le moyen.

Le petit-gris destiné pour la Turquie, se vend en Moscovie par milliers de peaux assorties, depuis n°. 1 jusqu’à n°. 4, qui vont toujours en diminuant de beauté & de prix depuis le premier numéro jusqu’au dernier. Les Turcs, particulierement ceux de Constantinople, en consomment une prodigieuse quantité pour leurs vestes, dont ils en font onze d’un millier de peaux entieres ; savoir cinq de l’échine, qui est le plus beau & le plus cher, & six du ventre, qui est le moins estimé.

Presque tout le petit-gris qui se voit en France y est envoyé ou de Hollande ou d’Angleterre ; ce sont à Paris les marchands Merciers & les Pelletiers qui en sont tout le négoce. Les premiers le vendent en gros au cent de peaux, & les autres l’emploient en fourrures, comme bas, manchons, aumuces, jupons, couvre-piés, manteaux-de-lit, robes-de-chambre, vestes, justaucorps, &c.

On nomme aussi quelquefois, mais mal-à-propos, petit-gris, les peaux de lapin, dont le poil est un gris approchant de celui du véritable petit-gris ; quoique le petit-gris de lapin s’employe aux mêmes usages que le véritable petit-gris il est cependant beaucoup moins estimé. Savary. (D. J.)

Petit-gris, (Plumassier.) se dit encore d’une espece de duvet ou petites plumes qui se tirent du ventre & du dessous des aîles de l’autruche. Ce petit-gris est regardé comme le rebut des autres plumes de cet oiseau, & par conséquent peu estimé : il se vend au poids.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « petit-gris »

 Composé de petit et de gris.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Petit, et gris.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « petit-gris »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
petit-gris pœtitgri

Images d'illustration du mot « petit-gris »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « petit-gris »

Langue Traduction
Anglais little grey
Espagnol pequeño gris
Italien piccolo grigio
Allemand wenig grau
Chinois 小灰
Arabe رمادي قليلا
Portugais pouco cinza
Russe маленький серый
Japonais 少し灰色
Basque gris gutxi
Corse pocu grisgiu
Source : Google Translate API
Partager