La langue française

Mayen

Sommaire

  • Définitions du mot mayen
  • Étymologie de « mayen »
  • Phonétique de « mayen »
  • Citations contenant le mot « mayen »
  • Images d'illustration du mot « mayen »
  • Traductions du mot « mayen »
  • Synonymes de « mayen »

Définitions du mot « mayen »

Trésor de la Langue Française informatisé

MAYEN, subst. masc.

Région. (Suisse). Pâturage ou pré d'altitude moyenne où les troupeaux séjournent au printemps et à l'automne. La neige a commencé par faire une frileuse apparition dans les mayens, frangeant de blanc les pâturages et la robe d'or des mélèzes (G. Clavien, Les Moineaux de l'Arvèche, Pont-de la-Morge, La Douraine, 1962, p.195).
P. méton. Bâtiment rudimentaire construit sur ce pâturage. Les sapins deviennent rares, remplacés par les mélèzes à la verdure légère; et on voit tout à coup sur un nouveau replat, où on peut encore faucher, les mayens, sept ou huit, qui font un tout petit village. On y trouve parfois une cuisine ou une chambre (Ramuz, Jean-Luc persécuté, 1909ds Œuvres compl., Lausanne, Rencontre, 1967, p.352).
Prononc. et Orth.: [majε ̃]. Littré: mayen ou mayense; Lar. Lang. fr.: mayen. Étymol. et Hist. [Ca 1250 nom propre Petrus dol Mayench (doc. ap. J. Grémaud, Doc. relatifs à l'hist. du Valais, t.1, 1875, p.456)] 1. 1304 «bâtiment rudimentaire construit sur les pâturages» (doc., ibid., t.3, 1878, p.88: jus faciendi maeyns sive habitacula sive domunculas, que communiter et vulgariter maeyns nominantur); 2. 1812 «pâturage ou pré d'altitude moyenne où les troupeaux séjournent au printemps et à l'automne» (Schiner, Descr. du département du Simplon, Sion, p.475). Dér., à l'aide du suff. germ. -inc, de mai*, lat. maius (Bull. du Glossaire des patois de la Suisse romande, t.7, 1908, pp.27-30; FEW t.6, 1, p.62a, 64a). Bbg. Muret (E.). Avalanche, mayen... Extr. de B. du gloss. des patois de la Suisse romande, t.7, pp.24-32.

Wiktionnaire

Adjectif

mayen \ma.jɛ̃\ masculin

  1. Relatif à May-sur-Orne, commune française située dans le département du Calvados.

Nom commun

mayen \ma.jɛ̃\ masculin

  1. (Suisse) Petite construction située dans les alpages valaisans, composé d’un socle en maçonnerie grossière, souvent à demie enterrée dans le terrain pentu, d’une partie supérieure en madriers de mélèze ou en pierre, et d’une toiture en tôle ondulée ou en tavillons.
    • La comparaison d’un mayen en ruine et d’un mayen transformé peut donner l’impression d’un effondrement des anciennes structures sociales et d’impulsions apportées par la colonisation touristique. — (Roger Diener et autres, La Suisse : portrait urbain, volume 1, 2006)
    • Il hérite de son père des champs, des près, des fonds, d’un mayen. — (Flora Madic, « Un système complexe d’alliance, l’exemple de Mase (Suisse) », dans Annales de démographie historique : Le mariage, règles et pratiques, 1998)
  2. (Par extension) Zone inférieure de l’alpage où se situent les mayens et où les gens séjournent durant l’estivage du bétail.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

MAYEN (ma-iin), s. m. ou MAYENSE (ma-iins') s. f.
  • 1Nom, dans le Valais, des maisons commodes et rustiques où les familles aisées ou riches de Sion ont l'habitude de passer la belle saison ; et aussi nom des montagnes où elles se trouvent, au midi de la ville. Il y a bien des années déjà que, passant à Sion…, il nous est arrivé d'entendre parler de familles établies aux mayens… mais qu'est-ce donc que vos mayens ? disions-nous aux gens, Töpffer, Nouv. voyages en zigzag. Ces stations [intermédiaires entre les alpages et les hivernages] portent le nom de mayens ou mayenses ; ce sont les métairies de nos Alpes françaises, Reb. des montagnes, Comptes rendus, 1869-74, 7e fasc. p. 114.
  • 2Il s'est dit pour fête de tir fédéral, sans doute à cause que ces solennités se célébraient au mois de mai. Le premier grand tir commun, ou mayen, fut donné par la ville de Sursée, en 1452, Journ. offic. 15 janv. 1875, p. 372, 2e col. Le mayen de Zurich, en 1504, fut très brillant… on voit encore pourtant de temps à autre des mayens pendant deux cents ans, ib. 3e col.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « mayen »

Le mois de mai, parce que mai donne leur parure aux montagnes, et qu'alors les familles y montent pour n'en plus redescendre qu'à l'approche des frimas, TÖPFFER, Nouv. voy. en zigzag. Bas-lat. maiensis, qui appartient au mois de mai.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Adjectif) Dérivé de May, première partie de May-sur-Orne.
(Nom commun) Du latin maius (« mai »).[1]
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « mayen »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
mayen majɛ̃

Citations contenant le mot « mayen »

  • Eddy Baillifard espère que le chamois en bois réapparaîtra un jour. Il a lancé un appel sur Facebook et il est plutôt clair: «Le grossier personnage qui a scié les pieds du chamois pour le voler dans les mayens de Bruson, est prié de le ramener sans délais. Merci.» , Une sculpture de William Besse volée dans un mayen - Le Matin
  • Habité lors des transhumances d’autrefois, le mayen de l’hôtel Bella Tola, à louer dès deux nuits, est lui aussi prisé pour le voyage dans le temps qu’il propose. Sur deux étages, la toute petite bâtisse en madriers dorés par le soleil a été décorée avec du mobilier et des textiles fidèles à l’esthétique de l’époque. Relié aux services de l’hôtel, à Saint-Luc, il peut être occupé par deux personnes et un enfant en pension complète. Un panier de victuailles, composé de fromages et saucissons du coin, de viande fraîche, de légumes, de pain, avec quelques recettes, est livré tous les trois jours. Les résidents ont aussi accès à la cave à vin et au jardin aromatique pour compléter leur menu. «L’idée est de ne pas redescendre au village pour faire les courses. On s’occupe de tout, en emballant les aliments dans du tissu comme faisaient nos ancêtres. On privilégie les jus de fruits bios du Valais au soda industriel. On évite de mettre un parasol sur la terrasse pour ne pas la dénaturer. C’est un vrai chalet d’alpage, dans le silence de la montagne. Tout le luxe est dans le paysage et la simplicité retrouvée», explique Anne-Françoise Buchs, directrice du Bella Tola avec son mari Claude. Le Temps, Une escapade dans les mayens: chacun cherche son chalet - Le Temps
  • On parle ici des mayens, des «rustici» ou des étables des Préalpes suisses, que les agriculteurs et éleveurs de montagne ont abandonnés. Autrefois, ils servaient d’abris pour les éleveurs et les vachers qui s’y arrêtaient avec leurs troupeaux en montant à l’alpage au printemps ou en redescendant à l’automne. SWI swissinfo.ch, Les refuges de montagne suisses tombent en ruines. Une fatalité? - SWI swissinfo.ch

Images d'illustration du mot « mayen »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « mayen »

Langue Traduction
Anglais mayen
Espagnol mayen
Italien mayen
Allemand mayen
Chinois mayen
Arabe ماين
Portugais mayen
Russe майен
Japonais マイエン
Basque mayen
Corse mayen
Source : Google Translate API

Synonymes de « mayen »

Source : synonymes de mayen sur lebonsynonyme.fr
Partager