La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « mauvaise langue »

Mauvaise langue

Définitions de « mauvaise langue »

Wiktionnaire

Locution adjectivale - français

mauvaise langue \mɔ.vɛz lɑ̃ɡ\ masculin et féminin identiques

  1. (Familier) Qui se plait à médire, à calomnier.
    • Son propriétaire, Ferréol Tournier, l’avait, sans façons aucunes, prévenu qu’il en avait assez d’un locataire aussi mauvaise langue que lui et qu’il eût à songer à prendre ses cliques et ses claques pour le 25 mars prochain. — (Louis Pergaud, Un petit logement, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)

Locution nominale - français

mauvaise langue \mɔ.vɛz lɑ̃ɡ\ féminin

  1. (Familier) Personne qui se plaît à médire.
    • L'enfer ne brûle que les coupables, tandis qu'une mauvaise langue brûle les innocents encore plus que les coupables. L'enfer ne brûle que les ennemis de Jésus-Christ, tandis qu'une mauvaise langue, comme l'a remarqué saint Augustin, crucifie Jésus-Christ lui-même. L‘enfer est un effet de la justice de Dieu, tandis qu'une mauvaise langue est l'effet de la perversité et de l'injustice des hommes. — (Léonard de Port-Maurice, « Sermon XXV : De la médisance », dans les Sermons pour le Carême, traduit de l'italien par F.-I.-J. Labis, tome 2, 2e édition, Tournai : chez Casterman, 1867, p. 229)
    • La chose mérite d'être soulignée, car cette mauvaise langue de Mme de Genlis reprendra à son compte un ragot particulièrement sot, faisant de l'anglais de Voltaire un baragouin insupportable. Voilà qui est absolument faux. — (Vincent Badaire, Ce diable d'homme ou Voltaire inconnu, TF1/Telecip & Hachette/CEDS, 1978, chap. 5)
    • L’indifférence en matière de foi était devenue de règle, car d’hostilité on n’en sentait point trop encore ; à peine sourdait-elle, peut-être, dans quelques propos sacrilèges que les mauvaises langues : […], s’essayaient malicieusement dans l’ombre à propager. — (Louis Pergaud, Le Sermon difficile, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « mauvaise langue »

 Composé de mauvais et de langue.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « mauvaise langue »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
mauvaise langue mɔvɛz lɑ̃g

Citations contenant le mot « mauvaise langue »

  • L’eau arrive à laver beaucoup de choses, mais pas une mauvaise langue. De Proverbe serbo-croate
  • La mauvaise langue n'est jamais à court d'inventions ! De Federico Garcia Lorca / La Maison de Bernada Alba, Noces de sang
  • « Je me suis souvent dit que j’étais née dans le mauvais pays. Ou dans la mauvaise langue ! » Géraldine Guillier aime l’anglais. C’est comme ça. « Ça me fait du bien. C’est très bizarre car ce n’est pas ma langue maternelle ». À la table de sa maison de Ploubezre, elle sert le thé. Le sien est noir. Avec du lait évidemment. Elle convoque le souvenir de son entrée à la fac - langues, littérature et civilisations étrangères - et la liberté associée : « L’impression d’être dans un magasin de bonbons, la jouissance de la langue ». Le Telegramme, Elle a mis sa dépression dans un roman… et ce n’est pas plombant - Lannion - Le Télégramme
  • Rho, mauvaise langue 😜 J’ai travaillé en banque d’investissement en France, c’etait 4h/jour… x3 😅 WatchGeneration, Apple recrute de fortes têtes en neurosciences | WatchGeneration
  • Tu es mauvaise langue Mickaël ! 😅 Chaque nouvel épisode de Severance est actuellement le meilleur moment de ma semaine 🤓 iGeneration, Trois mois d'Apple TV+ pour les possesseurs de PlayStation 4 qui veulent s'abonner | iGeneration

Images d'illustration du mot « mauvaise langue »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Mauvaise langue

Retour au sommaire ➦

Partager