La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « maison je t'arquepince »

Maison je t'arquepince

Définitions de « maison je t'arquepince »

Wiktionnaire

Locution nominale - français

maison je t’arquepince \mɛ.zɔ̃ ʒə taʁk.pɛ̃s\ ou \mɛ.zɔ̃ ʒə taʁ.kə.pɛ̃s\ féminin singulier

  1. (Argot) Police.
    • Arquepincer apparaît vers 1818, époque à laquelle la police est couramment surnommée, précisément, «la maison je t’arquepince». — (Pierre Merle, L’Argus des mots, L’Archipel, 1997, page 29)
    • Moins que les cinq exigés par la maison Je t’arquepince, si on voulait éviter de tomber pour vagabondage. — (Auguste Le Breton, Ils ont dansé le rififi, éditions du Rocher, 1991, page 29)
    • — Vous n’êtes pas de la maison J’t’arquepince, au moins ?
      Théo jura ses grands dieux, furieux de donner à penser qu’il pouvait être de la police.
      — (Catherine Guigon, Les Mystères du Sacré-cœur, éditions du Seuil, 2013)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « maison je t'arquepince »

(XIXe siècle) Du nom maison avec le verbe arquepincer : le service qui procède aux arrestations.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « maison je t'arquepince »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
maison je t'arquepince mɛzɔ̃ ʒœ tarkœpɛ̃s

Images d'illustration du mot « maison je t'arquepince »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Maison je t'arquepince

Retour au sommaire ➦

Partager