La langue française

Ménopause

Sommaire

  • Définitions du mot ménopause
  • Étymologie de « ménopause »
  • Phonétique de « ménopause »
  • Citations contenant le mot « ménopause »
  • Traductions du mot « ménopause »

Définitions du mot « ménopause »

Trésor de la Langue Française informatisé

MÉNOPAUSE, subst. fém.

État physiologique propre à la femme, consistant dans la cessation définitive de l'activité ovarienne et des règles; p.méton., période de la vie qui correspond à cet état, généralement à partir de la cinquantaine. Synon. âge* critique, retour d'âge*.Ménopause précoce, tardive; arthrose(s), rhumatisme de la ménopause. Les réactions psychiques à la ménopause dépendent beaucoup (...) de l'idée qu'elle [la femme] se fait elle-même de la signification réelle de son existence (H. Deutsch, La Psychol. des femmes, Paris, P.U.F., t. 2, 1949, p. 408).Une forme clinique importante puisqu'elle se retrouve dans 20 % au moins des cas: c'est la ménopause muette cliniquement si ce n'est par l'arrêt définitif des règles (BlacqueMéd.1974, p. 1133):
. Chaque période de la vie féminine est étale et monotone: mais les passages d'un stade à un autre sont d'une dangereuse brutalité; ils se trahissent par des crises beaucoup plus décisives que chez le mâle: puberté, initiation sexuelle, ménopause. Beauvoir, Deux. sexe, t. 2, 1949, p. 399.
P. anal. Il avait même ajouté qu'un homme c'est encore plus fragile qu'une femme dans les moments de la «ménopause» (Céline, Mort à crédit, 1936, p. 335).
Loc. Faire sa ménopause. Chaque femme fait sa ménopause particulière; les réactions post-ménopausiques de chaque femme étant très variables et strictement individuelles (E. Justerds Les Monographies méd. et sc., janv. 1952, no18, p. 54).
En partic. Ménopause artificielle, spontanée. On rapproche des manifestations de la ménopause spontanée normale, fatale pour chaque femme, les troubles de la ménopause artificielle survenant après castration chirurgicale ou radiothérapique (Quillet Méd.1965, p. 485).
Rem. Peut s'abréger dans la lang. fam. sous la forme ménope. Faut s'éclater avant la ménope (Hanska, J'arrête pas de t'aimer, 1981, p.11 ds Quem. DDL t.23).
Prononc. et Orth.: [menɔpo:z]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1823 (Boiste). Comp. des élém. meno-, gr. μ η ν ι α ι ̃ α «menstrues» (dér. de μ η ́ ν «mois») et -pause, gr. π α υ σ ι ς «cessation, fin», de π α υ ́ ω «faire cesser; cesser».
DÉR. 1.
Ménopausée, adj. fém.Qui fait ou qui a terminé sa ménopause. La ménopause n'est pas synonyme de sénescence, et beaucoup de femmes précocement ménopausées ont, malgré l'absence de règles, une vie sociale et sexuelle normale (Lar. Méd.t. 21972, p. 318).Emploi subst. La ménopausée congestive. − C'est la femme aux bouffées de chaleur explosives, ayant trop chaud dès qu'elle est dans une pièce peu aérée, transpirant sans cause apparente. C'est la femme ayant eu des ovaires sains et vigoureux, et supportant mal la déficience hormonale. C'est souvent Vénus privée d'hommages masculins (E. Juster dsLes Monographies méd. et sc., janv. 1952p.62). [menɔpoze]. Non transcrit ds les dict. 1reattest. 1952 (Id., ibid.); de ménopause, suff. -é, -ée*.
2.
Ménopausique, adj.Qui concerne ou qui accompagne la ménopause. Algies, psychoses ménopausiques; col (de l'utérus) ménopausique. Le mot ménopause doit être pris dans son sens large de période ménopausique, débutant trois ans avant la cessation des règles et se terminant trois ans après (Ravault, Vignon, Rhumatol., 1956, p. 549).Réactions post-ménopausiques. V. supra ménopause ex. de Juster. [menɔpozik]. 1reattest. 1922 (St. Chauvet in E. Sergent, Technique clinique médicale et séméiologie, 764 ds Quem. DDL t.8); de ménopause, suff. -ique*.

Wiktionnaire

Nom commun

ménopause \me.nɔ.poz\ féminin

  1. (Médecine) Cessation de la fonction menstruelle chez la femme.
    • Les cycles anovulatoires sont fréquents pendant les 12-18 mois qui suivent la ménarche et de nouveau durant la période qui précède la ménopause. — (William Ganong, Physiologie médicale, De Boeck Supérieur, 2005, page 411)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MÉNOPAUSE. n. f.
T. de Médecine. Cessation de la fonction menstruelle chez la femme.

Littré (1872-1877)

MÉNOPAUSE (mé-no-pô-z') s. f.
  • Terme de physiologie. Cessation des règles, temps critique des femmes.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « ménopause »

Du latin menopausis.
Du grec ancien μήν (mois) + παύεσθαι (cesser)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Μὴν, mois, règles, et παῦσις, cessation (voy. PAUSE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « ménopause »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ménopause menɔpos

Citations contenant le mot « ménopause »

  • Vrai et faux. Trop de sucre et de produits à index glycémique élevé augmentent la graisse abdominale. Et comme c’est justement là que se concentre la prise de poids à la ménopause, sous l’effet de la baisse hormonale, ce sont des aliments à éviter au maximum. Surtout après le repas de midi, les dépenses énergétiques étant réduites en fin de journée et encore plus la nuit ! Femme Actuelle, 5 idées reçues sur la ménopause : Femme Actuelle Le MAG
  • Évoquer la ménopause ? Michelle Obama, Angelina Jolie ou Gillian Anderson ont déjà libéré la parole de l'autre côté de l'Atlantique. En France, Sophie Kune fait elle aussi bouger les lignes de ce combat féministe. Nous l'avons interviewé. Voici.fr, Ménopause : vers la fin d'un tabou ? - Voici
  • La ménopause est un passage obligé dans la vie des femmes. Et il faut bien l'avouer, les carences hormonales engendrent quelques désagréments ! Bouffées de chaleur, inconfort, gonflements, perte de libido, tristesse ou peau sèche : ces symptômes diffèrent d'une femme à l'autre. Heureusement, des femmes brisent le tabou, osent en parler et proposent des actions concrètes pour vivre au mieux cette transition. Méthodes yogi , réponse esthétique ou cosméto, on a enfin le choix des armes. Voici.fr, Ménopause : comment passer le cap en douceur ? - Voici
  • Chaque mois, Aline Perraudin, directrice de la rédaction de Santé Magazine, rencontre des spécialistes pour démêler le vrai du faux d'un sujet de santé qui fait débat. Dans ce dernier épisode de l'année, nous nous sommes demandés si la ménopause était encore taboue.  Hypercondriaque, un podcast prévention de Santé Magazine qui ne vous rendra pas malade. Santé Magazine, La ménopause est-elle encore taboue ? (podcast) | Santé Magazine
  • Une étude menée aux États-Unis sur près de 1000 femmes fait état d’un sur-risque de maladie coronarienne chez les femmes ayant recours à un traitement substitutif de la ménopause, du fait d’effets sur le métabolisme. Des résultats à prendre avec prudence en France. Explications. Santé Magazine, Ménopause : comment l'hormonothérapie augmente le risque de maladie coronarienne | Santé Magazine
  • La ménopause touche toutes les femmes à l'approche de la cinquantaine. Ce processus, qui marque la fin du cycle de fertilité, s'accompagne de symptômes désormais bien connus : bouffées de chaleur, baisse de libido, humeur changeante, irritabilité. , Ça commence aujourd'hui - Ménopause : et le couple dans tout ça ? en streaming - Replay France 2 | France tv
  • Pourquoi parler des règles, de la grossesse mais jamais de la ménopause ? Voici une question qui reste en suspens. Si les menstruations sont aujourd’hui moins taboues qu’auparavant, la ménopause reste, quant à elle, un sujet sensible et associé à de nombreux clichés. C’est la raison pour laquelle Sophie Kune a choisi de libérer la parole afin d’en finir une bonne fois pour toutes avec cette société qui rend invisibles les femmes qui vieillissent. POSITIVR, VIDÉO. "Je suis ménopausée mais pas fichue du tout" : un témoignage positif et inspirant
  • Environ 60 % des cancers du sein sont de type ER+, c’est-à-dire que les cellules cancéreuses expriment le récepteur aux estrogènes, et la majorité de ces cancers surviennent après la ménopauseLe Journal de Montréal, L’obésité augmente le risque du cancer du sein | JDM
  • "Dans une étude récente, nous montrons que pour les femmes à faible risque initial, le traitement hormonal de la ménopause entraîne 4 cas supplémentaires de cancer pour 1 000 femmes traitées pendant 7,5 années. Ce n'est pas rien, mais cela reste modéré, d'autant qu'il existe des bénéfices à mettre dans la balance", répond de son côté la gynécologue Anne Gompel. Selon elle, "tout dépend donc du risque initial, car multiplier par 1,3 un risque faible, ce n'est pas la même chose que multiplier par le même ratio un risque de base important". Medisite, Ménopause : le traitement hormonal responsable d'une hausse du risque de cancer du sein ?

Traductions du mot « ménopause »

Langue Traduction
Anglais menopause
Espagnol menopausia
Italien menopausa
Allemand menopause
Chinois 绝经
Arabe انقطاع الحيض
Portugais menopausa
Russe менопауза
Japonais 閉経
Basque menopausia
Corse ménopause
Source : Google Translate API
Partager