La langue française

Luminifère

Sommaire

  • Définitions du mot luminifère
  • Étymologie de « luminifère »
  • Phonétique de « luminifère »
  • Citations contenant le mot « luminifère »
  • Traductions du mot « luminifère »

Définitions du mot « luminifère »

Trésor de la Langue Française informatisé

LUMINIFÈRE, adj.

A. − Qui transporte la lumière. Les hypothèses relatives à la constitution de l'éther luminifère, qu'Auguste Comte traitait déjà assez dédaigneusement, ne paraissent guère compatibles avec la régularité constatée du mouvement des planètes, ni surtout avec le phénomène de la division de la lumière (Bergson,Essai donn. imm.,1889, p. 116).
B. − Au fig. Qui est source d'intelligibilité. Chacun explique à sa façon que la condition de toute connaissance (...) soit ensemble intelligible et ignorée, éclairante comme le jour et obscure comme la lumière, luminifère et ténébreuse ou, d'un mot ambivoque, mystérieuse (Jankél.,Je-ne-sais-quoi,1957, p. 71).
Prononc.: [lyminifε:ʀ]. Étymol. et Hist. 1877 (Littré Suppl.). Composé des élém. lumini- (du lat. lumen, -inis «lumière») et -fère*.

luminifère , adj.« Qui produit de la lumière ». Les hypothèses relatives à la constitution de l'éther luminifère (Bergson, Essai donn. imm.,1889, p. 116)

Wiktionnaire

Adjectif

luminifère \ly.mi.ni.fɛʁ\

  1. Qui porte la lumière.
    • L’éther luminifère.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

LUMINIFÈRE (lu-mi-ni-fè-r') adj.
  • Qui porte la lumière. L'éther luminifère.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « luminifère »

latin lumen, luminis « lumière » et ferre « porter ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. lumen, lumière, et ferre, porter.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « luminifère »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
luminifère lymɛ̃ifɛr

Citations contenant le mot « luminifère »

  • Du vide des atomistes grecs au vide quantique, en passant par l’éther luminifère et l’espace-temps relativiste, voici un tour d’horizon non exhaustif des « avatars » empruntés par le vide au fil de l’histoire. D’abord pensé comme un milieu indispensable au mouvement des choses, le vide évolua jusqu’à la théorie quantique des champs, dans lequel matière et vide se confondent en une seule et vertigineuse réalité ontologique omniprésente : une superposition de champs emplissant le cosmos. Si l’on remonte aux origines du monde, aux premiers instants supposés de l’univers, le « vide plein » d’une énergie primordiale pourrait même être à la source de toute chose… , De quoi le vide est-il plein ?
  • “Jean de la lune”. Nous engageons la conversation sans oublier de mentionner l’astronome de Nicée et le moderne astrophysicien… “luminifère”. LUMINESCIENCES : le blog de Jean-Pierre LUMINET, astrophysicien, L'éclipse lunaire du siècle, par Jean-Pierre Luminet
  • Einstein n’a fait que déplacer la question des deux éthers, luminifère et gravifique (RR et RG). Il y a maintenant le vide quantique et le vide cosmologique (matière noire pour les uns, ou plus généralement une énergie) AgoraVox, Einstein bousculé par de jeunes physiciens : la dynamique des configurations - AgoraVox le média citoyen
  • Cette question sur l’espace-temps s’était déjà posée lorsque Newton acheva la théorie de la gravitation. Deux conceptions s’opposaient. Le relationnisme de Leibniz postule que l’espace-temps n’est donné que par le positionnement des masses qui sont en quelque sorte les pôles structurant de l’étendue matérielle. Pour Newton au contraire, l’espace-temps ne peut pas être conçu de cette manière car la gravitation impose qu’une action à distance puisse être réalisée. La solution consiste alors à faire de l’espace-temps un éther gravitationnel, sorte de fluide permettant l’influence des masses à distance mais qui n’est pas soumis à la gravitation. Cette controverse n’a pas été résolue depuis Einstein ni même actuellement car on trouve parmi les philosophes de la cosmologie des relationnistes et des substancialistes (traduction du terme substantivalism) n’hésitant pas à opter pour cette solution du fait de la gravitation qui dans la cosmologie d’Einstein comme dans celle de Newton, suppose une influence et donc un support « substantiel » permettant à cette influence de se réaliser. Juste deux précisions. L’ancienne controverse n’a plus cours mais elle est transposée sous une forme nouvelle sur la base des équations d’Einstein avec comme axe la question sur la nature de l’espace-temps. L’éther gravitationnel n’a rien à voir dans sa généalogie conceptuelle avec l’éther luminifère des physiciens pré-relativistes du 19ème siècle. AgoraVox, L'espace-temps existe-t-il ? - AgoraVox le média citoyen

Traductions du mot « luminifère »

Langue Traduction
Anglais luminiferous
Espagnol luminífero
Italien luminiferous
Allemand leuchtend
Chinois 发光的
Arabe مضيئة
Portugais luminífero
Russe светоносный
Japonais 発光する
Basque luminiferous
Corse luminosu
Source : Google Translate API
Partager