La langue française

Looch

Sommaire

  • Définitions du mot looch
  • Étymologie de « looch »
  • Phonétique de « looch »
  • Citations contenant le mot « looch »
  • Traductions du mot « looch »

Définitions du mot looch

Trésor de la Langue Française informatisé

LOOCH, subst. masc.

PHARM. ,,Médicament de consistance sirupeuse, constitué d'un mucilage et d'une émulsion`` (Méd. Biol. t. 2 1971). Il [le médecin] lui tâte le pouls et dit de préparer bains de pieds et sinapismes, écrit une ordonnance de looch avec lenteur (Vigny, Journal poète,1836, p. 1089).
Looch blanc (préparé avec des amandes). D'abord on cherchera à calmer la toux par l'huile d'amandes douces avec le sirop de guimauve, ou par le looch blanc pris de temps en temps par cuillerées (Geoffroy, Méd. prat.,1800, p. 351).
Prononc. et Orth. : [lɔk]. Ac. 1798 : lok; dep. 1835 : looch; au plur. -s. Labiche, Fille bien gardée, 1850, 1, p. 273 : loch. Catach-Golf. Orth. Lexicogr. 1971 propose d'écrire lok, loc. Étymol. et Hist. 1514 lohot (J. Goeurot, Entretenement de vie, 19 vods Delb. Notes mss); 1613 looch (J. Voultier, Le grand dict. fr., lat. et gr. ds FEW t. 19, p. 107). Empr. à l'ar.la'ūq « électuaire » (proprement : « potion qu'on lèche, qu'on prend à petites gorgées »), dér. de la'iqa « lécher ».

Wiktionnaire

Nom commun

looch \lɔk\ masculin

  1. (Médecine) Potion médicinale adoucissante et calmante.
    • D'abord on cherchera à calmer la toux par l'huile d'amandes douces avec le sirop de guimauve, ou par le looch blanc pris de temps en temps par cuillerées. — (Geoffroy, Méd. prat., 1800)
    • Il est et bonhomme et profond ; puis il verse un peu dans le quiétisme, et ce ne serait peut-être pas mauvais d’absorber, là-bas, quelques gouttes de ce looch. — (Joris-Karl Huysmans, En route, 1895)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

LOOCH. (OOCH se prononce OK.) n. m.
T. de Médecine, emprunté de l'arabe. Potion médicinale adoucissante et calmante.

Littré (1872-1877)

LOOCH (lok) s. m.
  • Terme de pharmacie. Médicament liquide, de la consistance d'un sirop épais, et destiné à être administré à petites doses, par la bouche, dans les maladies des poumons, du larynx et de l'arrière-bouche.

HISTORIQUE

XVIe s. …Autrement en vain on ordonneroit les lohoths ès affections pectorales, Paré, IV, 15. Collyres, lohoc, dentifrices…, Paré, III, 636.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « looch »

Portug. lohoc ; de l'arabe looq, du verbe laaka, lécher, sucer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) De l’arabe لعوق, laôuk (« électuaire »)[1], proprement « liquide qui se lèche ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « looch »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
looch lɔɔk

Citations contenant le mot « looch »

  • Les origines de la recette sont inspirées d’histoires différentes. L’une d’elle remonte à la Babylone du XVIIIème siècle. A cette époque, les “lu’q” ou “looch” (issu du verbe “la'aqa” qui signifie “lécher” dans le monde arabe) sont des médicaments sirupeux au sucre et au miel destinés à soulager les maux de gorge. , FOODTRACK : Les loukoums : la confiserie turque qui nous fait fondre

Traductions du mot « looch »

Langue Traduction
Anglais looch
Espagnol looch
Italien looch
Allemand looch
Chinois och
Arabe مرحاض
Portugais looch
Russe looch
Japonais どんどん
Basque looch
Corse mischju
Source : Google Translate API
Partager