La langue française

Électuaire

Définitions du mot « électuaire »

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉLECTUAIRE, subst. masc.

Vieilli. Préparation pharmaceutique de consistance molle; composée de poudres et de substances diverses incorporées à du miel ou à un sirop. Électuaire catholicum (ou de rhubarbe composée); électuaire diascoridium; électuaire de safran composé (synon. confection d'hyacinthe, cf. confection A spéc. 1) :
Conserve de cynorrhodon. On la prépare avec pulpe des fruits d'églantier ou cynorrhodons, 500 parties; sucre blanc cuit en consistance d'électuaire... Kapeler, Caventou, Manuel des pharmaciens et des droguistes,t. 1, 1821, p. 216.
SYNT. Électuaire adoucissant, astringent, diurétique, laxatif, tonique; électuaire de goudron, de poivre, de séné.
Prononc. et Orth. : [elεktyε:ʀ]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. Ca 1300 electuaire (La chirurgie de l'abbé Poutre, ms. Reg. Lat. 211, bibl. du Vatican ds Mél. Lecoy (F.) 1973, p. 544). Empr. au lat.electuarium « préparation pharmaceutique » (peut-être lui-même adaptation du gr. ε ̓ κ λ ε ι κ τ ο ́ ν « électuaire » avec rapprochement pop. de electus, v. Ern.-Meillet); a évincé la forme altérée, leituaire, usuelle en a. français. Fréq. abs. littér. : 11.

Wiktionnaire

Nom commun

électuaire \e.lɛk.tɥɛʁ\ masculin

  1. (Pharmacie) Préparation consistant en un mélange de poudres et de pulpes avec du sirop.
    • Nous passâmes outre, et comme nous étions encore dans la matinée, nous prîmes au coin d’une rue deux tasses d’électuaire et bûmes de l’eau-de-vie que nous donna gratuitement une coquine après avoir souhaité la bienvenue à mon instituteur. — (Francisco de Quevedo y Villegas traduit par Restif de La Bretonne, El Buscón, la Vie de l’Aventurier Don Pablos de Ségovie, chapitre XV, page 147.)
    • Sachez, mon neveu, […], que l'on pile en un mortier tout ou partie de ces pierres selon la dose prescrite en un droguier. Et les ayant ainsi réduites en poudre fort fine, on les mélange à une quantité égale de miel, façonnant le tout en une sorte de pâte que nous nommons électuaire et qu'en raison de son précieux contenu, nous présentons au malade dans une petite boîte d'ébène. — (Robert Merle, En nos vertes années, IV., 1979)
    • Électuaire laxatif, émollient.
    • L’orviétan était une espèce d’électuaire.
    • L'électuaire est une forme galénique pâteuse administrée par voie orale. Cette forme est aujourd'hui obsolète. Il était généralement constitué de poudres ou de pulpe végétale mélangées à du sirop ou, plus souvent, à du miel.
    • La thériaque était un électuaire.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉLECTUAIRE. n. m.
T. de Pharmacie. Préparation consistant en un mélange de poudres et de pulpes avec du sirop. Électuaire laxatif, émollient, etc. L'orviétan était une espèce d'électuaire. On disait autrefois OPIAT.

Littré (1872-1877)

ÉLECTUAIRE (é-lè-ktu-ê-r') s. m.
  • Terme de pharmacie. Médicament fait de poudres composées et aussi de pulpes et d'extraits, avec des sirops à base de sucre ou de miel. L'électuaire porte le nom d'opiat quand il y entre de l'opium.

HISTORIQUE

XIIIe s. Uns lettuaires [elle] vous dunrat [donnera], E tous beivres [boissons] vous baillerat, Marie de France, Deux amants.

XIVe s. S'il reviennent de Montpelier, Leur lectuaire sont mout cher, Du Cange, electuarium.

XVIe s. …Choses aromatiques comme electuaires, conserves, opiates, poudres, Paré, V, 16. Si je voulais composer un electoire ou medecine de pierreries, Palissy, 233.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « électuaire »

Provenç. electuari, lectuari, lectoari ; espagn. electuario ; ital. elletuario ; du latin electuarium, corrompu de ἐϰλειγματάριον, de ἔϰλειγμα (voy. ECLEGME).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin electuarium, d'après electus, « choisi, excellent », du grec ἐκλεικτόν, ekleikton, « électuaire », de ἐκλείχειν, ekleikhein, « lécher »[1][2].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « électuaire »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
électuaire elɛktyɛr

Évolution historique de l’usage du mot « électuaire »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « électuaire »

  • L’électuaire se tartine ensuite sur du pain. Il se conserve près d’un an dans un endroit sombre et frais. Soignez-vous, Baies de genièvre : faites-en vite la récolte avant l’hiver - Trai - Soignez-vous
  • Les premières recettes de confitures semblables à celles d’aujourd’hui étaient alors élaborées par des apothicaires et des scientifiques, et considérées comme des médicaments. Le terme utilisé pour désigner la confiture était « électuaire », qui signifie en latin « médicament à lécher ». , Confiture et pâte à tartiner

Traductions du mot « électuaire »

Langue Traduction
Anglais electuary
Espagnol electuario
Italien electuary
Allemand elektuar
Chinois 选举人
Arabe كهربائي
Portugais eletuário
Russe электуарий
Japonais 教職者
Basque electuary
Corse eletturale
Source : Google Translate API

Synonymes de « électuaire »

Source : synonymes de électuaire sur lebonsynonyme.fr

Électuaire

Retour au sommaire ➦

Partager