La langue française

Livarde

Sommaire

  • Définitions du mot livarde
  • Phonétique de « livarde »
  • Citations contenant le mot « livarde »
  • Traductions du mot « livarde »
  • Synonymes de « livarde »

Définitions du mot livarde

Trésor de la Langue Française informatisé

LIVARDE, subst. fém.

A. − MAR. Espar partant diagonalement du point d'amure à l'empointure supérieure d'une voile aurique et qui sert à la tendre sous le vent. Leurs voiles, de natte, ou de toile nattée, sont à livarde, et ne méritent pas une description particulière (Voy. La Pérouse,t. 3, 1797, p. 233).Quand je vis la grande voile se déployer bien au-dessus de nos têtes dans toute sa splendeur et la livarde oblique dont la corne atteignait presque la hauteur du mât, je compris le mal que nous avions eu : la voile aurique faisait dans les 60 mètres carrés de surface (Cendrars, Bourlinguer,1948, p. 174).
B. − CORDERIE
1. Corde d'étoupe servant à reserrer les torons autour de l'âme d'un câble au sortir du toupin. (Dict. xixeet xxes.).
2. Cordage mou avec lequel on frotte un filin qui vient d'être commis pour le polir. (Dict. xixeet xxes.).
Prononc. : [livaʀd̥]. Étymol. et Hist. I. 1752 corderie « corde d'étoupe autour de laquelle on tortille le fil pour lui faire perdre le tortillement et le rendre plus uni » (Trév.). II. 1773 mar. (Bourdé de Villehuet, Manuel des marins, p. 69-70). I orig. obsc., peut-être de livarde II, mais cette hyp. fait difficulté tant du point de vue sém. (l'un étant attesté en corderie, l'autre en mar.) que du point de vue chronol. (le 1erétant vivant dès la seconde moitié du xviii es., tandis que le 2e, excepté les attest. de 1773 et de 1797 (cf. supra), est rare av. la seconde moitié du xixes.). II prob., et malgré le FEW t. 23, p. 97a qui classe ce mot parmi les matériaux d'orig. inc., de l'adv. néerl. lijwaarts « sous le vent ». Essentiellement attesté dans le syntagme lijwaarts zeil « voile sous le vent », ce mot a été pris pour un adj. Le fr. livarde serait donc une substantivation de l'adj. livarde (s. -ent. voile) v. FEW t. 16, p. 465a. Bbg. Sain. Sources t. 1 1972 [1925], p. 182.

Wiktionnaire

Nom commun

livarde \li.vaʁd\ féminin

  1. (Corderie) Corde d’étoupe avec laquelle le cordier resserre les torons et cordelles contre le noyau, ou âme, ou mèche centrale du câble, au sortir du toupin.
  2. (Marine) Perche longue et légère avec laquelle on tend une voile rectangulaire enverguée sur le mât.

Forme d’adjectif

livarde \Prononciation ?\ (graphie ABCD)

  1. Féminin singulier de livard.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

LIVARDE (li-var-d') s. f.
  • 1 Terme de corderie. Corde d'étoupe avec laquelle le cordier resserre les torons et cordelles contre le noyau, ou âme, ou mèche centrale du câble, au sortir du toupin.
  • 2 Terme de marine. Perche longue et légère avec laquelle on tend une voile rectangulaire enverguée sur le mât.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

LIVARDE, s. f. terme de Corderie, est une corde d’étoupe autour de laquelle on tortille le fil pour lui faire perdre le tortillement, & le rendre plus uni. Voyez l’art. Corderie.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Phonétique du mot « livarde »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
livarde livard

Citations contenant le mot « livarde »

  • Une voile à livarde est une voile aurique sans corne, mais établie par un espar en diagonale (sorte de tangon). Son extrémité supérieure maintient le coin supérieur arrière de la voile (le pic) et son extrémité inférieure est saisie sur le mât par un cordage dont on peut ajuster la tension pour régler le creux de la voile. La livarde permet d'établir une grande surface de voilure sur mât court. Bateaux.com, Sauriez-vous reconnaître une voile aurique ?
  • Nous mettons en place les gréements. Celui de l'Optimist, avec sa livarde, est plus complexe que la voile du 5S. Mais grâce à la modeste taille du mât, un enfant seul pourra gréer l'Optimist alors qu'il lui sera impossible de faire de même avec le Tribord 5S qui dispose d'un mât bien plus haut. Bateaux.com, Tribord 5S VS Optimist : Quel dériveur pour apprendre la voile en famille ?
  • L'Optimist mesure 2,36 m de long et 1,12 m de large, ce qui en fait un bateau très stable puisque son fond est plat. On contrôle sa direction avec un safran. Le barreur insère une dérive dans un puits au milieu du bateau. Le mât de 2,26 m s'installe à l'avant du voilier et soutient une grand-voile de type aurique, de 2,59 m2, qui est déployée avec une livarde vers le haut et une bôme et est tendue par un hale-bas, une drisse et une écoute. Très technique, dites-vous? Un enfant peut vous expliquer la simplicité d'un tel gréement en quelques mots. La Presse, L'Optimist, le voilier qui apprend la vie
  • Côté facilité d’emploi, c’est du grand art. Deux bouts, l’un pour la misaine, l’autre pour l’artimon, suffisent à dérouler le plan de voilure puis à ajouter pour l’artimon une livarde dont la présence se justifie par un point d’écoute en arrière du tableau. , Comparatif de voiliers randonneurs : Aloès 18 & Lili 6,10 - Voile & Moteur
  • Et voici les apprentis navigateurs, le pas hésitant, qui se dirigent vers le bord de l’eau où Clément, le “prof” d’Optimist, le célèbre petit dériveur pour enfants, est à pied d’œuvre. Il détaille le nom des différentes parties du bateau.Il présente le gouvernail et explique que la partie que l’on tient dans la main pour diriger le bateau se nomme la barre. Il en vient à la pièce plate du mécanisme qui entre dans l’eau. Il questionne : "Quelqu’un sait comment cela s’appelle ? Cela porte le même nom qu’une épice que l’on met dans la paella." Un petit élève lâche "c’est le safran !"Clément en vient au gréement. Il présente le mât, la voile, la bôme "qui fait “bom” quand on oublie de baisser la tête et qu’on s’y cogne dedans !"Il montre maintenant du doigt la barre située en travers de la voile. "Elle s’appelle, la li..., la li... ?" "C’est la Licorne !", lâche avec enthousiasme un de ses moussaillons. Le moniteur corrige : "Non, c’est la livarde." midilibre.fr, À Valras-Plage, la salle de classe, c’est la mer - midilibre.fr

Traductions du mot « livarde »

Langue Traduction
Anglais sprit
Espagnol botavara
Italien spirito
Allemand sprit
Chinois 精神
Arabe روح
Portugais espírito
Russe шпринтов
Japonais 精霊
Basque sprit
Corse sprit
Source : Google Translate API

Synonymes de « livarde »

Source : synonymes de livarde sur lebonsynonyme.fr
Partager