La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « lexème »

Lexème

Variantes Singulier Pluriel
Masculin lexème lexèmes

Définitions de « lexème »

Trésor de la Langue Française informatisé

LEXÈME, subst. masc.

A. − LING. Unité minimale de signification appartenant au lexique. Synon. morphème lexical.Parmi les lexèmes, les langues peuvent distinguer, selon les combinaisons des morphèmes qui s'y attachent, une série dite nominale et une série dite verbale (Pottierds Langage,1968, p. 306).Parmi les signes minimaux − ou morphèmes (monèmes, chez A. Martinet) − d'une sémiotique manifestée, on distingue couramment les morphèmes lexicaux et les morphèmes grammaticaux : les morphèmes lexicaux sont souvent appelés lexèmes, pour les opposer aux morphèmes proprement dits (Greimas-Courtés1979).
B. − DOCUMENTOL. Lexème documentaire, ou p. ell. du déterm., lexème. Unité appartenant à un lexique documentaire :
Pour nommer les lexèmes documentaires, nous emploierons souvent le mot terme, que les documentalistes utilisent dans ce sens. On présentera le codage du lexème. Certains LD [langages documentaires] codent leurs lexèmes en empruntant tout simplement des mots aux langues naturelles. Un assez grand nombre de LD utilisent un codage artificiel. On évoquera ensuite le niveau de généralité des concepts choisis pour former le lexique documentaire. Coyaud, Introd. ét. lang. docum.,1966, p. 22.
Prononc. : [lεksεm]. Étymol. et Hist. 1950 (J. Cantineau, c.r. de E. A. Nida, Morphology, the descriptive analysis of words ds B. Soc. Ling. t. 46, 2, p. 41 : si l'on répugne à employer le terme de « sémantème » qui fait trop penser à la « signification », on pourrait adopter celui de lexème, proposé par le regretté Gilbert Boris). Dér. de lex-, tiré de lexique*; suff. -ème d'apr. morphème, phonème, sémantème, etc. Att. en angl. lexeme (1940 ds NED Suppl.2). Bbg. Blondin (R.). Notion et grammaticalisation : lexèmes et morphèmes. In : [Mél. Gamillscheg (E.)]. München, 1968, pp. 73-79. - Pottier 1962, p. 95, 98.

Wiktionnaire

Nom commun - français

lexème \lɛk.sɛm\ masculin

  1. (Linguistique, Lexicologie) Unité minimale de sens et de forme.
    • L’origine onomatopéique d’un lexème est une question diachronique, sans pertinence en tant que telle pour la sémantique de la parole : ainsi, il n’est pas fondamental pour nous de trancher parmi les nombreux cas qui peuvent faire débats (quid de gong, flaque, grogner, grommeler, siffler, claquer, vrombir… ?) — (Rudolf Mahrer, Phonographie : La représentation écrite de l’oral en français, éd. Walter de Gruyter, 2017, page 166.)
    • Un lexème verbal est constitué d’un squelette consonantique, d’un schème tonal et d’un support vocalique neutre. — (Daniel Barreteau, « Structure du lexème verbal en MOFU-GUDUR », Préalables à la Reconstitution du Proto-Tchadique, Paris : SELAF, 1978, page 116.)
  2. (Morphologie) (Spécialement) Morphème lexical, qui appartient à une liste non finie des mots de la langue.
    • Au plan morphologique, il existe un continuum entre lexèmes et grammèmes, lié au processus de grammaticalisation. — (Laurent Gosselin, « Entre Lexique et grammaire : les périphrases aspectuelles du français », Cahiers de Lexicologie, Centre National de la Recherche Scientifique, 2010, 96, pages 67-95.)
  3. (Lexicographie) (Spécialement) Représentation abstraite d’un mot englobant l’ensemble de ses réalisations.
    • Une description constructive ne fait de prédictions directes que sur les formes des lexèmes qu’elle connaît : étant donné que les lexèmes sont typiquement organisés en classes flexionnelles et que les règles de réalisation sont typiquement dépendantes de ces classes, il n’y a pas de réponse à la question de savoir quelle forme doit être générée pour un lexème nouveau. — (Olivier Bonami, « La structure fine des paradigmes de flexion », Études de morphologie descriptive, théorique et formelle, 2014, page 27.)
  4. (Informatique) (Analyse lexicale) Occurrence unique d’une suite continue de caractères.
    • Pour le moment, nous pensons que les applications les plus prometteuses et réalistes du TAL concernent l’évaluation de productions lexicales simples (lexèmes, expressions semi figées, expressions idiomatiques, etc.). — (Georges Antoniadis, Olivier Kraif, Thomas Lebarbé, Claude Ponton et Sandra Echinard, « Modélisation de l'intégration de ressources TAL pour l’apprentissage des langues : la plateforme MIRTO », Alsic, volume 8, n° 2, 2005.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « lexème »

(1950) Apparu dans les années 1940 en Angleterre, ce mot vient du grec ancien λέξις, léxis (« parole, mot, élocution ») avec ajout du suffixe -ème.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « lexème »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
lexème lœksɛm

Citations contenant le mot « lexème »

  • La première occurrence du lexème « féminicide » est due à l’écrivain, romancier et surtout journaliste chroniqueur Jules Leconte dans Le Monde illustré du 14/02/1863 à propos des souffrances imposées aux corps des femmes par la mode : « Depuis quelques années, on ne se serre plus. Le relâchement du lacet féminicide a été, comme jadis lors des paniers, la conséquence du développement extravagant des hanches par la crinoline » (p. 99). L’adjectif « féminicide » signifie dans cet énoncé que le corset trop serré est tueur de femmes. Ainsi, dans sa première acception, un féminicide est un meurtre de femme. C’est cette acception, plus large que celle retenue actuellement, à laquelle nous souscrivons. , Féminicides et violences contre les femmes dans les fictions pour la jeunesse (Lille)
  • Nous avons vu que pour traiter de manière automatisée les mots, il fallait les découper en lexème et morphème. WebRankInfo, Aperçu des traitements sémantiques de Google
  • (1). la capacité des lexèmes onomatopéiques à entrer dans divers paradigmes, pouvant ainsi fonctionner, tel un nom, un adjectif, un verbe, un adverbe, une phrase ; , Au cœur de l’onomatopée (dir. Kr. Enoc et M. Johnson)
  • Qu’est-ce qui motive, notamment les élus, à les utiliser ? Les deux sœurs aînée et cadette créent une opacité interprétative. L’interprétation est difficile car le lexème (les mots, NDLR) utilisé est vide de sens. Un discours peut volontairement utiliser un lexème opaque, difficilement compréhensible pour un locuteur lambda, non spécialiste. C’est de la manipulation des masses. Si un texte administratif utilise des termes opaques, le citoyen lambda ne pourra pas les interpréter. Cette manipulation peut être voulue. Une administration, un élu, peut volontairement dissimuler l’essentiel. Il peut le faire par goût de la rhétorique. Ou il reprend à son compte un lexème parce qu’il l’a entendu, sans aucune volonté de manipuler. www.lejdc.fr, Langue de bois et langue de coton : quelles sont ces langues que manient si bien nos dirigeants ? - Nevers (58000)
  • ¨ structure du lexème alterné en contexte diglossique , Langues africaines: alternances et emprunts
  • « Semel satis est » ou bien « bis repetita placent » ? La répétition d’une unité linguistique, qu’il s’agisse d’un phonème, d’un morphème, d’un lexème, d’un invariant sémantique ou d’une portion de texte est un fait banal en soi, mais qui se charge de valeurs différentes suivant les contextes d’utilisation. , La répétition en langue et en discours. Volet 1 : La répétition en langue
  • Ce deuxième module rassemble des suites de caractères, données par le module de lecture du texte source, en une suite, tout autant linéaire, de lexèmes. Un lexème est une entité composée de plusieurs caractères, qui a une signification dans le langage source. Il s'agit par exemple d'identificateurs, d'opérateurs, ou de mots-clefs. Les lexèmes peuvent être séparés par des espaces et, dans certains cas, ils doivent l'être. Developpez.com, Algorithmique - Compilation - Analyseurs syntaxiques
  • La première occurrence du lexème « féminicide » est due à l’écrivain, romancier et surtout journaliste chroniqueur Jules Leconte dans Le Monde illustré du 14/02/1863 à propos des souffrances imposées aux corps des femmes par la mode : « Depuis quelques années, on ne se serre plus. , Féminicides et violences contre les femmes dans les fictions pour la jeunesse (Lille)
  • Nous avons vu que pour traiter de manière automatisée les mots, il fallait les découper en lexème et morphème. WebRankInfo, Aperçu des traitements sémantiques de Google
  • (1). la capacité des lexèmes onomatopéiques à entrer dans divers paradigmes, pouvant ainsi fonctionner, tel un nom, un adjectif, un verbe, un adverbe, une phrase ; , Au cœur de l’onomatopée (dir. Kr. Enoc et M. Johnson)
  • Ou il reprend à son compte un lexème parce qu’il l’a entendu, sans aucune volonté de manipuler. www.lejdc.fr, Langue de bois et langue de coton : quelles sont ces langues que manient si bien nos dirigeants ? - Nevers (58000)
  • ¨ structure du lexème alterné en contexte diglossique , Langues africaines: alternances et emprunts

Traductions du mot « lexème »

Langue Traduction
Anglais lexeme
Espagnol lexema
Italien lessema
Allemand lexem
Chinois 勒克美
Arabe ليكسمي
Portugais lexema
Russe лексема
Japonais 語彙素
Basque lexema
Corse lexeme
Source : Google Translate API

Synonymes de « lexème »

Source : synonymes de lexème sur lebonsynonyme.fr

Combien de points fait le mot lexème au Scrabble ?

Nombre de points du mot lexème au scrabble : 14 points

Lexème

Retour au sommaire ➦

Partager