La langue française

Lettrisme

Définitions du mot « lettrisme »

Trésor de la Langue Française informatisé

LETTRISME, subst. masc.

LITT. École littéraire d'avant-garde, fondée par Isodore Isou en 1946, préconisant la proscription du mot au profit du son, de la lettre. Le surréalisme, en rendant droit de cité aux mots bannis par un goût trop étroit (...) n'était pas allé jusqu'à cette proscription du langage, réclamée par Dada dès 1916. C'est cette condamnation que le « lettrisme » prononce, sans se soucier de savoir si les mots mis en liberté pourront reconstituer un langage (P. de Boisdeffre, Une hist. vivante de la litt. d'auj., Paris, Perrin, 1962, p. 611).
Prononc. : [lεtʀism̥], [le-]. Étymol. et Hist. 1947 (Isidore Isou, Qu'est-ce que le lettrisme? Bilan lettriste ds Fontaine, no62). Dér. de lettre*; suff. -isme*.

Wiktionnaire

Nom commun

lettrisme \lɛt.ʁism\ masculin singulier

  1. (Arts) Art qui fait des lettres la matière première de la création, sans relation avec son utilité de représentation sonore ou sémantique.
    • Les anarchistes sont concernés dans la mesure où les anarchistes s’intéressent à l'art, parce que le lettrisme est à la pointe du plaisir en art, en fait à la pointe de la culture. — (Maurice Lemaître, Où en est le mouvement lettriste ?, dans Le Monde libertaire, n°94, octobre 1963, p.10)
    • Le lettrisme apporte en 1950 l’hypergraphie (d’abord nommée « métagraphie »), art basé sur l’organisation des lettres et des signes, et considérée comme un dépassement à la fois de l’art plastique figuratif et abstrait, et aussi du roman à mots.
    • Cette passion l’a conduit à se concentrer sur le lettrisme, mouvement d’avant-garde théorisé en 1946 par Isidore Isou et Gabriel Pomerand, qui s’attache non au sens des mots mais à la poésie des sons. — (Roxana Azimi, François Letaillieur, Champollion du lettrisme sur LeMonde.fr, Le Monde. Mis en ligne le 11 août 201, consulté le 11 août 2017)
  2. (Éducation) Capacité d’une personne, dans les situations de la vie courante, à lire un texte en le comprenant, ainsi qu’à utiliser et à communiquer une information écrite.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « lettrisme »

(1946) De lettre avec le suffixe -isme.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « lettrisme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
lettrisme lɛtrism

Citations contenant le mot « lettrisme »

  • L’art contemporain a ses grands artistes qu’il oublie parfois pendant des années avant de les réhabiliter subitement. C’est le cas de Roland Sabatier, figure majeure du lettrisme. Après la disparition de son fondateur, Isidore Isou en 2007, et celle plus récente de Maurice Lemaître en 2018, Roland Sabatier est l’un des derniers lettristes historiques. A 77 ans, il fait l’objet, depuis quelques années, d’une reconnaissance internationale. Ses œuvres entrent dans les collections des plus grands musées du monde, du Getty Museum de Los Angeles au Tel Aviv Museum of Art, du Metropolitan Museum de New York au Centre Pompidou de Paris. , la Diagonale de l’art - Roland Sabatier, le plus grand artiste français vivant ? - Libération.fr
  • Presque toujours habillé de vestes à épaulettes Pierre Cardin, il est de ces originaux qui se focalisent sur une niche en en maîtrisant les moindres recoins. Mais son regard ne s’anime guère à l’évocation des pandas, aussi sympathiques soient-ils. Ce qui le fascine, c’est l’écrit, sous toutes ses formes, du cunéiforme à la calligraphie en passant par les hiéroglyphes. Cette passion l’a conduit à se concentrer sur le lettrisme, mouvement d’avant-garde théorisé en 1946 par Isidore Isou et Gabriel Pomerand, qui s’attache non au sens des mots mais à la poésie des sons. Un groupe dont François Letaillieur est aujourd’hui le plus grand collectionneur et connaisseur au monde. Le Monde.fr, François Letaillieur, Champollion du lettrisme
  • En réalité les expériences lettristes se prolongent bien au-delà de cette périodisation – il existe toujours des lettristes ! – et elles ne concernent pas exclusivement l’oralité, le lettrisme ayant touché très tôt à plusieurs disciplines artistiques et non artistiques. Mais en 1952 le mouvement subit des scissions majeures : Guy Debord, Gil Joseph Wolman, Jean-Louis Brau et Serge Berna fondent l’Internationale Lettriste, qui deviendra l’Internationale Situationniste, et François Dufrêne, Marc’O, Yolande de Luart et Poucette se constituent en un groupe, Le Soulèvement de la Jeunesse. Ces scissions ou éloignements partiels – comme c’est le cas pour Dufrêne – font que le mouvement lettriste se reconfigure et qu’il devient encore plus indissociable de la recherche et de la personnalité d’Isidore Isou. D’autre part, c’est à partir d’une quête qui est tout d’abord de l’ordre de l’oralité, que les lettristes – dont la plupart sont d’origine juive et dont certains ont pris part à la Résistance – essaient dans cet après-guerre de sortir d’une condition de passivité, de ne plus être agis par la parole des « anciens », mais de renouer avec leur propre expérience. À travers son souffle, l’inventivité de ses permutations de lettres, le déploiement de la voix et du cri, le poète lettriste cherche à créer un espace et un sens là où il semblait y avoir saturation et épuisement sémantique. DIACRITIK, « Hors de la page » (2/3) : Une série d’entretiens avec Cristina De Simone
  • Beaucoup de musées choisissent la facilité, tant par confort que pour attirer un public. Pas le Mamco! Nous en arrivons maintenant au cinquantenaire de Mai 68. L'Ecole nationale supérieure des beaux arts de Paris propose une exposition chronologique toute simple, mais très bien faite. Elle rappelle en affiches les événements liés aux mouvements d'extrême-gauche de 1963 à 1974. Le musée genevois aborde, lui, le problème par un chemin de traverse. «Die Welt als Labyrinth» part de l'Internationale situationniste et du lettrisme, dont les racines se situent dans les années 1950. Organisée par plusieurs personnes (le Mamco parle bien sûr d'un collectif), la manifestation suit ainsi «le passage de quelques personnes sur une assez courte unité de temps.»  Bilan, GENÈVE/Le Mamco revisite le lettrisme et le situationnisme. Ardu! - Bilan
  • Les milliers de documents accumulés par Hamed Abdalla (1917-1985) forment la base de cet ouvrage, qui va au-delà du simple catalogue d’exposition. Abdalla conservait en effet toutes sortes de coupures de presse, de lettres, d’images et d’affiches, traces de son activité et de ses inspirations, mais rarement publiées. Du Caire, sa ville d’origine, à Copenhague, via Paris et l’Italie, Abdalla a fréquenté dans les années 1960 et 1970 tous les artistes des avant-gardes arabes et européennes, comme l’attestent sa correspondance et les affiches de ses expositions. Malgré des périodes de doute, il a toujours réussi à concilier sa démarche artistique avec un engagement politique en faveur du panarabisme et un soutien aux Palestiniens. Au fil des pages se révèle ainsi une œuvre influencée par le lettrisme arabe et l’expressionnisme du mouvement Cobra, puisant autant dans le fonds culturel de l’Égypte ancienne que dans l’art pariétal et les chapelles italiennes. Synthèse de l’Orient et de l’Occident, les réalisations d’Abdalla ont marqué le mouvement moderniste dès ses débuts, comme nous le rappelle habilement ce livre. Le Monde diplomatique, Arabécédaire, Hamed Abdalla, par Olympe Lemut (Le Monde diplomatique, octobre 2019)

Traductions du mot « lettrisme »

Langue Traduction
Anglais letterism
Espagnol letrismo
Italien letterism
Allemand letterismus
Chinois 字母主义
Arabe الحروف
Portugais letterism
Russe letterism
Japonais 文字主義
Basque letterism
Corse letterariu
Source : Google Translate API

Synonymes de « lettrisme »

Source : synonymes de lettrisme sur lebonsynonyme.fr

Lettrisme

Retour au sommaire ➦

Partager