Lavoir : définition de lavoir


Lavoir : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

LAVOIR, subst. masc.

A. − Édifice comportant un bassin alimenté par l'eau courante et aménagé pour laver et rincer le linge; le bassin lui-même. Aller au lavoir; lavoir couvert, lavoir communal, public. Après le pays âpre appelé Touraine pouilleuse, il était bon de regarder défiler au bord de l'eau les lavoirs garnis de paille (Alain-Fournier, Corresp., [avec Rivière], 1908, p. 48).La lessive, ainsi « coulée », est rincée, tordue, battue au lavoir, où les langues sont aussi vives que les battoirs (Menon, Lecotté, Vill. Fr., 2, 1954, p. 58):
1. Tout à fait au bas de la troisième colline est un lavoir public, établi sur les bords de la Décise, sous un immense tilleul. Ce bassin (...) est formé par deux énormes troncs de chênes creusés au centre et quelques pierres plates placées de champ. Stendhal, Lamiel,1842, p. 44.
Bateau*-lavoir.
P. méton. Ensemble des laveuses rassemblées autour d'un lavoir. Un instant, toutes deux gardèrent le silence. Autour d'elles, le lavoir s'était apaisé (Zola, Assommoir,1877, p. 390).
[En position de déterm.] Ah! Tu m'emmerdes, à la fin!.. vomit madame d'une voix de lavoir... Tu m'emmerdes!.. Va-t'en... (Mirbeau, Journal femme ch.,1900, p. 352).
B. − Vx. Petit récipient dont on se sert pour se laver les mains. Il y avait (...) une table portant un lavoir d'argent et un bocal de vermeil (Hugo, Rhin,1842, p. 257).
C. − TECHNOL. Dispositif et/ou endroit permettant de laver le minerai ou certains produits dans les manufactures, les usines. Les soies 107, 108, au lavoir de l'île! cria le jeune homme d'un ton impérieux (Soulié, Mém. diable, t. 1, 1837, p. 45).Des mines (...) [employaient] (...) des génératrices à courant continu pour assurer l'éclairage des lavoirs (Haton de La Goupillière, Exploitation mines,1905, p. 665):
2. Dans ce lavoir (...), le criblage à sec est insuffisant (...) parce que la Kreiss ne sépare qu'une partie du poussier... Ratel, Prépar. mécan. minerais,1908, p. 54.
Prononc. et Orth. : [lavwa:ʀ]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Fin xiie-début xiiies. « bassin à ablution » (Jourdain de Blaye, éd. P.-F. Dembowski, 1510); 2. 1283 « évier » (Philippe de Beaumanoir, Coutumes de Beauvaisis, éd. A. Salmon, § 707); 3. 1465 « bassin où l'on lave les draps » (Compt. de l'aumosn. de S. Berthomé, fo112 vo, Bibl. La Rochelle ds Gdf.); 4. 1611 « lieu, bâtiment destiné au lavage du linge » (Cotgr.); 5. 1714 « endroit où l'on lave le minerai » (M. Frezier, Voyages ds Trév. 1721). Dér. de laver*; suff. -oir*. Fréq. abs. littér. : 196. Bbg. Archit. 1972, p. 182.

Lavoir : définition du Wiktionnaire

Nom commun

lavoir \la.vwaʁ\ masculin

  1. (Architecture) Bassin public alimenté en eau aménagé pour rincer le linge.
    1. (Par extension) Emplacement dans une ville où l’on peut laver le linge moyennant une rétribution.
      • Il y avait beau temps, au lavoir communal ou sous les auvents d’aisseaux qu’on échangeait d’oreille à oreille de petites réflexions et qu’on se faisait part d’observations particulières […]. — (Louis Pergaud, Joséphine est enceinte, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    2. (Par analogie) Sorte de vaste bac avec un plan incliné pour laver le linge.
      • Je gagnai le vestibule à tâtons, entre la cuisine et la buanderie. Je cherchais toujours. Disparue, l’essoreuse à linge, remplacé, l'ancien lavoir. À la place, un évier moderne. — (Mary Marcus, Le refuge des souvenirs, traduit par Brigitte Hébert, Presses de la Cité, 2017)
    3. (Par extension) (Québec) Blanchisserie.
      • Elle venait encore au lavoir, il y a quelques années, par plaisir, seulement pour rincer. — (Bernard Augereau, Les dits du linge, 2001)
  2. (Religion) Dans les communautés et dans les sacristies, lieu où on se lave les mains.
  3. (Technique) Appareil destiné à laver les substances que l’on emploie dans les manufactures ; machine dont on se sert pour laver le minerai, dans les mines.
    • La mine brute est lavée dans des lavoirs à bras suivant les procédés que nous avons déjà décrits. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 81)
    • Tel est le but des courbes de lavabilité des charbons imaginées par Hanappe, vers l'année 1912 et dont l'usage est devenu courant dans tous les lavoirs français et belges. — (Ch. Berthelot, Épuration, séchage, agglomération et broyage du charbon, Paris : chez Dunod, 1938, p.22)
  4. (Armement) Accessoire destiné à être vissé sur la baguette du fusil et qui permet de coincer un chiffon pour ensuite l'introduite dans l'âme du canon afin de le nettoyer l'arme.
    • Lavoir : Accessoire de nettoyage du canon d'une arme dans lequel est ménagé une ouverture pour le passage d'un chiffon. Le lavoir comporte une partie filetée soit mâle soit femelle de façon à se visser sur l'extrémité d'une baguette. — (http://armesfrancaises.free.fr/lexiqueL.html)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lavoir : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

LAVOIR. n. m.
Endroit situé au bord de l'eau où l'on lave le linge. Il se dit, par extension, d'un Emplacement dans une ville où l'on peut laver le linge moyennant une rétribution. Aller au lavoir. Lavoir public. Il se dit, dans les Communautés et dans les Sacristies, du Lieu où on se lave les mains. Il se dit, dans les Manufactures, de Certains appareils destinés à laver les substances qu'on y emploie; et, dans les Mines, de la Machine dont on se sert pour laver le minerai.

Lavoir : définition du Littré (1872-1877)

LAVOIR (la-voir) s. m.
  • 1Place dans un cours d'eau ou dans un réservoir d'eau où on lave le linge. Lorsque les jeunes filles furent proche du fleuve, vers l'endroit où étaient les lavoirs publics, elles dételèrent les mulets, Fénelon, t. XXI, p. 350.

    Fig. Il [saint Clément] enseigne que le baptême est appelé un lavoir, parce qu'on y lave les péchés, et une grâce, parce qu'on y remet la peine qui leur est due, Bossuet, Déf. de la trad. et des saints Pères, VIII, 26.

    Lavoir de Bethséda, ou piscine, réservoir d'eau proche du temple de Jérusalem où se rendaient les malades. On n'a parlé que de lui [un charlatan qui guérissait en mettant une poudre de sympathie dans l'urine] depuis quelque temps ; sa maison ressemble au lavoir de Bethséda ; tous les malades y accourent, Bayle, Lett. à M*** 7 mars 1697.

  • 2Lavoir de cuisine, lieu où on lave la vaisselle.
  • 3Dans les communautés et dans les sacristies, lieu où on se lave les mains.
  • 4Dans les manufactures, certains appareils destinés à laver les substances qu'on y emploie.

    Dans les mines, machine dont on se sert pour laver le minerai. Le lavoir foncé de fer et percé de petits trous, inventé par M. Robert, sera très utile pour les mines mêlées de terre grasse et attachante, Buffon, Min. t. IV, p. 112, note e.

  • 5Verge garnie d'un linge mouillé pour nettoyer les canons de fusil.
  • 6 Terme de minéralogie. Lieu où l'on tire de l'or par le lavage. Un lavoir très abondant.
  • 7 Terme de pêche. Cage à jour établie au bord de la mer, dans laquelle on lave les morues qui ont été mises au premier sel.

HISTORIQUE

XIIe s. Co [ce] fud li laveurs u [où] li pruveire [les prêtres] soleient laver, quant durent el temple celebrer, Rois, p. 256. De co [ce] fist Salomon tuz les vaissels de araim el temple e neis [même] le grant lavur que l'um apeled mer d'araim, ib. 147.

XIVe s. Un petit lavouer, c'est assavoir chaufette et bassin d'argent veré, et est le pied esmaillé à bestes, pesant iij marcs, once et demye, De Laborde, Émaux, p. 357.

XVe s. Les deux escuyers vinrent au bassin et au lavoir, Froissart, III, IV, 23.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

LAVOIR. - HIST.

XIVe s. Ajoutez : [Brebis] Qui dou laveoir sont issues, Macé, Bible en vers, f° 110, 2e col.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Lavoir : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

LAVOIR, s. m. (Minéralogie.) les Espagnols disent lavandero ; c’est le nom qu’ils donnent à l’endroit d’où l’on tire de l’or des terres par le lavage, soit au Chili, soit au Pérou. Selon M. Frezier, on creuse au fond du lavoir plusieurs coulées dans les lieux, où l’on juge par de certaines marques connues des gens du métier, qu’il peut y avoir de l’or ; car il ne paroît point à l’œil dans les terres où il se trouve, Pour faciliter l’excavation, on y fait passer un ruisseau, & pendant qu’il coule, on remue la terre que le courant détrempe & entraine aisément : enfin, quand on est parvenu au banc de terre aurifere, on détourne le ruisseau pour creuser cette terre à force de bras. On la porte ensuite sur des mulets dans un bassin façonné comme un soufflet de forge. On fait couler rapidement dans ce bassin un nouveau ruisseau pour délayer cette terre qu’on y a apportée, & pour en détacher l’or, que sa pesanteur précipite au fond du bassin parmi le sable noir : on l’en sépare ensuite selon les regles de l’art.

Il y a des lavoirs tels que ceux d’Andecoll, à dix lieues de Coquimbo, dont l’or est de 22 à 23 karats. Les lavoirs de cet endroit sont fort abondans, du moins l’étoient-ils au commencement de ce siecle ; & l’on y a trouvé des pepitas, ou grains d’or vierge, d’une grosseur singuliere, même du poids de trois à quatre marcs, mais jamais de quarante-cinq, moins encore de soixante & quatre marcs, quoi qu’en dise M. Frezier. C’est une de ses exagérations hyperboliques, à joindre à celle des cent mille mulles qu’il amene tous les ans de Tocuman & du Chili, pour remplacer celles qui meurent dans les montagnes de la traverse du Pérou, & qui se réduisent à dix ou douze mille au plus. Voyez un lavoir dans nos Planches de Métallurgie. (D. J.)

Lavoir, (Hydr.) c’est un bassin public pour faire la lessive, lequel est fourni par une source ou par la décharge de quelque bassin. Souvent dans les campagnes on voit des lavoirs au milieu des prés. (K)

Lavoir, (Architecture.) c’est une cour ou un passage qui emporte les immondices de toute une maison : à proprement parler, c’est un égoût commun. Voyez Cloaque.

Le lavoir est aussi près d’une cuisine ; il se dit & du lieu & de l’auge de pierre quarrée & profonde qui sert à rinser la vaisselle, laquelle ordinairement est près du lévier, en latin lavacrum.

On dit aussi lavoir, en parlant d’un bassin pratiqué dans une basse-cour, & qui est bordé de pierre avec égoût, où on lave le linge.

Lavoir, (Outil d’Arquebusier.) c’est une verge de fer qui est un peu plus large, ronde & plate par en-bas, comme la baguette d’un fusil ; l’autre bout est uni & fendu comme la tête d’une aiguille à emballer, dans laquelle on passe un morceau de linge mouillé, & on le met dans le canon d’un fusil pour le laver & le nettoyer. Voyez nos Pl. d’Arq.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « lavoir »

Étymologie de lavoir - Littré

Provenç. lavador ; esp. lavadero ; ital. lavatoio ; du lat. lavatorium, de lavare, laver.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de lavoir - Wiktionnaire

Du verbe laver, avec le suffixe -oir.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « lavoir »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
lavoir lavwar play_arrow

Citations contenant le mot « lavoir »

  • La Gascogne est réputée pour sa cuisine tout comme la France d’ailleurs. Aussi, vous prenez un adolescent âgé de 14 ans et un vieux lavoir situé à Eauze et l’histoire commence. ladepeche.fr, Eauze. Gers : Enzo, 14 ans, redonne vie au vieux lavoir - ladepeche.fr
  • Une restauration de l’ensemble lavoir, puits et pompe au lieu-dit "le Breuil" à Montrollet par l’entreprise Dumasdelage de Lesterps dans le cadre de l’opération "Petit patrimoine" lancée à l’initiative de la Communauté… CharenteLibre.fr, Un lavoir restauré et un ruisseau renaturé - Charente Libre.fr
  • De la simple pierre érigée le long du fleuve au bâtiment couvert, les lavoirs étaient d’une grande variété et des points de rencontres d’une population avant toute féminine dans els siècles derniers. A Rennes, sur la rive droite de l’Ille, celui de Chézy était le tout dernier de la capitale bretonne ! A l’arrière de l’École régionale d’architecture, il a été construit en 1880 et appartenait à la famille Briand. Il recevait chaque jour une centaine de blanchisseuses, de laveuses indépendantes et de ménagères. Rennes Infos autrement, LAVOIR DE CHÉZY : DE NOUVEAU DEBOUT...POUR RIEN ! - Rennes Infos autrement
  • Située au cœur du marais de Chilly, site intégré au sein du Géopark du Chablais, la fontaine de Véringes, ancien lavoir, a récemment été transformée en toilettes publiques. Le Messager, A Loisin, un ancien lavoir a pris des allures de WC sauvages - Le Messager
  • Le lavoir, en lui-même, a été maintes fois retouché. Sa forme actuelle daterait du XIXe  siècle. « Il y a quarante ans encore, des femmes venaient y laver leur linge », se remémore l’adjoint. , Magazine Tourisme et Patrimoine | Epinal : un lavoir aux propriétés légendaires
  • Le village médiéval de Callian avec son château, sa chapelle, ses fontaines et son lavoir. Var-Matin, PHOTOS. Voici un site de baignade parfait pour se rafraîchir cet été dans le Var: le pont des Tuves - Var-Matin
  • De ma mère au lavoir de sa fatigue et de ses genoux Marianne, Un jour, un poème (inédit) par Guy Goffette
  • https://www.capital.fr/lifestyle/il-achete-une-ile-apres-lavoir-vue-une-seule-fois-en-video-1375537 Capital.fr, Il achète une île après l'avoir vue une seule fois en vidéo - Capital.fr
  • Quelques kilomètres plus loin, à Boulleret, en passant au lieu-dit les Fouchards, un ancien lavoir attirera l’œil des plus attentifs. Il n’est qu’une étape sur un circuit long de 11 kilomètres à la découverte de tous les lavoirs du village. www.leberry.fr, En road trip, le long du canal latéral à la Loire - La Chapelle-Montlinard (18140)
  • L’église Notre-Dame va s’animer, pour la première fois, dans le cadre de la deuxième édition de “Bonneval, lumières au fil de l’eau”. Le public pourra, notamment admirer sa belle rosace.?Photo : Instants Publics Les lavoirs étant l’un des « points forts » de la ville, la municipalité a souhaité en mettre deux en avant pour évoquer les lavoirs utilisés dans le monde entier et ceux représentés par les plus grands peintres. La faune de la rivière va, également, habiller une maison privée, rue des Fossés Saint-Sauveur. « Il y aura des poissons, des canards, des grenouilles ou encore des libellules pour plaire aux petits comme aux grands. » www.lechorepublicain.fr, Les "Lumières au fil de l’eau" se rallument dans le centre-ville de Bonneval - Bonneval (28800)
  • « Le créateur du concours est Alain Laroche, un membre de l’Amicale, qui a importé l’idée. Cette année, ça a pris particulièrement. On voit deux familles par jour, c’est pas mal à Equevilley ! », sourit Annie Jarrot, vice-présidente de l’Amicale. C’est elle qui s’occupe d’approvisionner la boîte aux lettres et de ramasser les bulletins remplis. C’est aussi l’Amicale qui a confectionné les épouvantails situés aux entrées du village et dans le lavoir pour donner l’impulsion aux habitants. Un tirage au sort désignera trois gagnants. En temps ordinaire, ils gagnaient un bon repas au marché « Des granges de Noël » , l’autre rendez-vous incontournable d’Equevilley. , Culture - Loisirs | Le village se transforme en temple du cinéma tout l’été
  • Après le lavoir de Kervern ou la chapelle de Lannelec en fin de semaine dernière, avec notamment la gouttière de l’édifice arrachée et des bières vides laissées à proximité, c’est le gymnase Pierre Cloarec de Pleyben qui a été la cible de dégradations dans la nuit de dimanche à lundi. Des fenêtres ont été brisées. « Si nous avons publié une lettre ouverte à proximité des lieux impactés en premier, la municipalité a effectué un dépôt de plainte devant de tels agissements sur un bâtiment public » explique le maire Amélie Caro. Le Telegramme, Pleyben : les dégradations se succèdent - Pleyben - Le Télégramme
  • À travers les chemins creux, le long de la baie ou dans le bourg, l’art s’impose, en symbiose avec le patrimoine communal. On découvre ainsi la stèle gauloise, le lavoir de Keramelic, le calvaire de Croaz Burzud, la fontaine Saint-Goulven ou la chapelle de Pénity, ornés des différentes œuvres des artistes. La promenade est libre et gratuite et se fait au rythme de chacun et en totale liberté. Le Telegramme, Art Mor Pagan transforme Goulven en musée à ciel ouvert - Goulven - Le Télégramme
  • Les randonneurs qui choisiront la « version longue » apprécieront toutefois l’écart par le Thuit pour mieux redescendre dans le vallon, de nouveau à travers bois. Le lavoir et la source Saint-Martin ont peu de charme, laissant une impression d’abandon. Mais l’effort sera récompensé. www.paris-normandie.fr, Entre les bords de Seine et l’assaut du mont Pivin, Les Andelys dévoilent leurs charmes
  • Patrimoine : Châteaux à Ancy et Tanlay, "route des lavoirs" du XIXe siècles à Lézinnes ou Argenteuil, église à Ancy-le-Libre dont la nef date du XVIe siècle et son pigeonnier de 1610… Sont à découvrir. Halte gourmande : Le Moulin neuf de Cusy, au bord du canal à Ancy, est aujourd’hui un gîte, avec en face, la brasserie Botica. Géré par des étudiants avec les résidents de l’Esat (Association raviéroise d’aide aux personnes handicapées) c’est un lieu propice pour un repas rapide ou un verre avec le chant du coq. Marchés : Les mercredi et samedi matin à Tonnerre, et à Ancy le jeudi matin. www.lyonne.fr, D'Ancy à Tonnerre, une escapade entre canal, industrie et châteaux - Ancy-le-Franc (89160)
  • Il y a la petite chapelle à visiter, le lavoir ainsi que deux statues, celle la Sainte-Vierge et de Saint-Joseph. Ici, nous n’avons pas d’associations et lorsque nous faisons des animations, on collabore souvent avec la commune de Lantages. Journal L'Est Eclair, Vougrey, le calme de la campagne
  • Les reines des dentelles étaient très actives, samedi après-midi, au lavoir Saint-Maudez, au bourg de Saint-Pabu, dans le cadre de l’exposition « Dentelles nomades ». Françoise De Vito, Florence Uries et Caroline McAvoy sont trois « tisseuses de liens » du centre Bretagne. « Nous sommes, souligne Françoise, des passionnées ». Les napperons et dentelles sont à découvrir en différents sites de Saint-Pabu, mais aussi à la chapelle Saint -Jaoua, à Plouvien, et au pont de Tréglonou jusqu’au 21 août. Le Telegramme, L’exposition « Dentelles nomades » investit l’espace et la nature - Saint-Pabu - Le Télégramme
  • Non loin des plages de Saint-Marc et de Port-Goret, à deux pas du bourg, la vallée du Carpont tient ses promesses et offre au promeneur une parenthèse verte. Cela au cœur d’un écrin de verdure aménagé, traversé par un ruisseau qui court en passant par un vieux lavoir, où écopâturage et jardins partagés font désormais bon ménage. Havre de paix emprunté chaque jour par quelques baigneurs qui rejoignent à pied la petite anse de Saint-Marc, le petit chemin de cette coulée verte offre 800 m de promenade. C’est le maire Marcel Sérandour qui a eu l’idée d’apporter un cheptel d’ovins et de caprins que les enfants découvrent avec délice sur le chemin. Le Telegramme, Idée de promenade : un tour par la vallée verdoyante du Carpont - Tréveneuc - Le Télégramme
  • Le lavoir-abreuvoir est un lieu très fréquenté au sein de l’ancien village, détruit lors de la Première Guerre mondiale. Depuis, la restauration du site inauguré en septembre 2014, c’est un véritable havre de paix. Les habitants s’y promènent. Beaucoup de touristes s’arrêtent et découvrent des vestiges restaurés, le gayoir et se rafraîchissent à la fontaine. , Société | Une histoire d’eau qui commence au XVIIIe  siècle
  • Au Clos-Merlet, la canalisation entre la fontaine et le lavoir a été débouchée, le portillon de la fontaine a été lasuré. Il faudra y revenir en fin d’été quand les jeunes amphibiens auront grandi. Le lavoir sera alors vidangé et curé de sa boue. , Plaintel. L’embellie des lavoirs et fontaines se poursuit - Saint-Brieuc.maville.com
  • Les habitants de deux villages cloharsiens, Kerguivarec et Porscleic, se sont retrouvés samedi, pour nettoyer le lavoir, la fontaine et leurs abords, comme ils le font tous les ans. Cette fois, c’est « plus qu’un nettoyage de printemps » car Philippe Duchesne, de Tendance Jardin, a prêté gracieusement sa minipelle ce qui a permis un « grand nettoyage, véritable chantier de terrassement ». Après le travail, place à la récompense car outre la satisfaction de mettre en beauté ces deux éléments du patrimoine, il y a eu aussi le déjeuner préparé en partie par les cordons-bleus du quartier, sans oublier le rougail saucisses du traiteur local La Pigoulière. L’après-midi a été consacrée aux jeux de boules. Les retrouvailles se sont achevées, comme d’habitude, par un feu d’artifice à la tombée de la nuit avec toutes les autorisations nécessaires. Le Telegramme, Les voisins de Porscleic et Kerguivarec nettoient fontaine et lavoir - Clohars-Carnoët - Le Télégramme
  • Du côté des animations, deux seront proposées dans des lieux patrimoniaux de la commune : le lavoir de l’ancien presbytère, le mercredi 22 juillet, avec la prestation des frères Forsoni qui proposeront le mariage de l’humour et des arts du cirque. , Questembert. Quatre animations et une exposition pour l’été - Vannes.maville.com
  • Deux ans après un précédent groupe qui s'était occupé de la taille de la végétation de l’aire de jeux de Veyrines, du nettoyage de cinq lavoirs, l'entretien des places autour de l’église et de la mairie et de la création d'un mur de soutènement de 20 mètres de long et un espace paysager en orgue basaltique, un nouveau chantier de jeunes a débuté ce lundi. , Saint-Julien-du-Pinet : dix jeunes prennent soin du petit patrimoine - La Commère 43
  • Dans le cadre des animations « Sur les chemins de l’été », une randonnée est prévue dans la commune, le mardi 28 juillet. Pour préparer le circuit, une équipe de bénévoles de l’association Les Passeurs de patrimoine, située à Plogonnec, se sont réunis, en fin de semaine dernière. Objectif ? Procéder au débroussaillage de l’accès à la fontaine ainsi qu’au lavoir Saint-Thurien, et nettoyer le petit ruisseau qui va de la fontaine au lavoir. Pour les guides, une reconnaissance intégrale du parcours aura lieu le 2 juillet. Le Telegramme, Opération débroussaillage au lavoir Saint-Thurien - Plogonnec - Le Télégramme
  • Lundi, l’Amicale des lavoirs, moulin et fontaines organisait une sortie patrimoine guidée par Patrick Lapeyre, bénévole, sur les chemins quinocéens. De l’emplacement de l’ancien lavoir de la Bourgade, situé à l’entrée du parc de la Duchesse Anne, vers le bord de mer et le sentier des douaniers, jusqu’à la fontaine de Fonteny, de Porcuro en passant par le parc des Druides, le lavoir de la Berzéoué, de la Barrique et du Merle. Prochaine sortie lundi 20 juillet, rendez-vous à 15 h, place de Verdun. Gratuit. Ouvert à tous. Le Telegramme, Des sorties patrimoine hebdomadaires avec l’Amicale des lavoirs, moulin et fontaines - Saint-Quay-Portrieux - Le Télégramme
  • Direction l’Office de tourisme (Tél : 02.37.98.55.27) pour s’armer de la brochure détaillant trois parcours qui vous aideront à débusquer l’une des grandes richesses de Cloyes-les-Trois-Rivières : ses lavoirs. Le portrait architectural et patrimonial du Loir ne serait pas complet sans un hommage à ces lavandières qui ont usé leurs genoux, abîmé leurs mains et courbé l’échine en chantant pour laver toujours plus blanc. Ils datent pour la plupart du milieu du XIXe siècle, quand un décret national accorda des crédits pour leur construction. Ce jeu de piste à faire en famille permet de découvrir la richesse et la diversité de ces ouvrages : saviez-vous qu’il existait une planche à crémaillère, où un système de poulies permettait de hisser la planche selon le niveau de l’eau, puis de faire sécher son linge en dessous ? Connaissez-vous le lavoir-tunnel, le lavoir couvert, le lavoir à doubles côtés, le lavoir à chevaux ? Le lavoir, c’est un art ! www.leberry.fr, Les escapades secrètes du Routard : dans les environs de Cloyes-les-Trois-Rivières, en Eure-et-Loir - Cloyes les Trois Rivières (28220)
  • L’entreprise Natures et Paysages, accompagnée de Laura Mondésir, de Lamballe Terre et Mer (LTM), en accord avec la municipalité de Pommeret, a procédé à l’effacement partiel du lavoir de Notre-Dame de la Rivière, ce mercredi. Un chantier de nature à permettre la restauration de la continuité écologique sur le cours d’eau, c’est à dire la libre circulation des poissons migrateurs et le transport suffisant des sédiments (cailloux, sables). Le Telegramme, Effacement partiel du lavoir de Notre-Dame de la Rivière - Pommeret - Le Télégramme
  • Les travaux de terrassement du lavoir (16 000 €) sont terminés. , Lannebert : une boîte à livres près du lavoir | La Presse d'Armor
  • Le mercredi 8 juillet, Patricia Cueff, responsable du club BD, a convié les jeunes adhérents du club jusqu’aux abords du lavoir Tivizio pour découvri l’exposition qui y a été installée et qui sera visible durant tout l’été. En effet, en raison des conditions sanitaires, cette année, les copies plastifiées des planches participantes (33 au total) prennent place au niveau du lavoir, et non sur les murs de la bibliothèque comme habituellement. Le Telegramme, Le club BD expose ses créations au lavoir Tivizio - Landivisiau - Le Télégramme
  • Durant une semaine, l’entreprise Julou, de Lanvollon, a effectué des travaux d’aménagement devant le lavoir communal, qui est alimenté par la fontaine de Saint-Evence. L’entreprise a réalisé, pour les piétons, une place en béton désactivé et au milieu de la place, en pavés, le logo de la commune, représentant une roue de moulin et la rivière. « Une très belle réalisation », a souligné le maire Jean-Michel Geffroy. « Le lavoir, qui accueillait les lavandières, est ainsi mis en valeur. Et la place, complétée par un aménagement paysager réalisé par les élus et Philippe Jego, l’employé communal, devrait devenir très vite un lieu de vie où il fera bon s’arrêter, s’asseoir et passer un moment à flâner. » Coût des travaux de la place : 16 000 €. Le Telegramme, Les travaux du lavoir réceptionnés - Lannebert - Le Télégramme
  • Trois jeunes Santécois ont pris l’initiative, dimanche 28 juin, de nettoyer le lavoir du Prat. Noa, Simon et Ilann (de gauche à droite) ont passé une bonne partie de l’après-midi à enlever du lavoir les branchages et résidus de plantes aquatiques. Fauchés par les engins débroussailleurs, en amont, ils avaient fini par s’accumuler devant les grilles de rétention. Bien conscients qu’à l’issue du confinement, les services techniques municipaux se sont retrouvés avec une surcharge de travail, ces jeunes ont voulu apporter leur contribution citoyenne à la propreté de la commune. Le Telegramme, Trois jeunes écocitoyens ont nettoyé le lavoir du Prat - Santec - Le Télégramme
  • Au bout du chemin du lavoir 14800,CANAPVILLE CANAPVILLE Unidivers, Oiseaux et compagnie ( dans le cadre de la journée mondiale des oiseaux migrateurs) Au bout du chemin du lavoir CANAPVILLE samedi 10 octobre 2020
  • Les gendarmes de la brigade de Saint-Laurent-de-Chamousset sont intervenus, ce dimanche 12 juillet vers 23 h 50, au lavoir pour un incendie de moto. Il ne s’agissait pas d’un feu accidentel. La 50cm3 n’avait pas été garée là par son jeune propriétaire de 17 ans. La bécane de cross a été volée dans la soirée, avant d’être stationnée et brûlée près du lavoir ; ce qui a endommagé le toit de ce dernier. , Faits-divers - Justice | Une moto volée puis brûlée au lavoir
  • Toute la semaine, dans ce hameau yssingelais qui a déjà bénéficié de mises en valeur du patrimoine par le passé (four à pain, bachat), les jeunes vont participer à la remise en état de ce lavoir, composé d'un bassin en ciment alimenté par de l'eau de source, et un second bassin fait en pierre de lauze pour la lessive à genou. Les services techniques de la Ville ont préparé le chantier en décaissant la terre autour du bassin. Le groupe va le nettoyer, l'habiller en pierre, construire un muret en lauze et refaire des joints. , Yssingeaux : un chantier de jeunes s'intéresse au lavoir de "La Fayette" - La Commère 43
  • Démontée au début du chantier, l’écluse ne sera pas réinstallée car les pluies importantes ont provoqué des inondations en amont dans la propriété voisine et le lavoir s’est trouvé noyé. , A Champcerie, le lavoir a été restauré par des bénévoles | Le Journal de l'Orne
  • Samedi 20 juin, à l’occasion de chaleureuses retrouvailles, les membres de l’association St Michel Passion ont décidé de partir à la recherche d’un lavoir dont on ne donnait pas cher de son existence ! En effet, pas plus le plan cadastral napoléonien que les bénévoles, partis en éclaireurs sur le site quelques jours auparavant, n’avaient pu attester de la présence de cet élément du patrimoine communal. Rendez-vous fut donné en bordure du ruisseau le Maumont en limite des terres corréziennes sur le chemin qui va du Puy d’Aire au moulin de Sourdoire. Bientôt les défricheurs se mirent à l’œuvre car l’endroit en ce printemps pluvieux avait pris un air de forêt amazonienne ! Deux pierres affleurant le sol mirent en alerte ceux qui doutaient encore. C’est alors que la pelleteuse menée par une main d’expert retira la terre, les souches et les débris qui s’étaient entassés au fil du temps dans la cuve du petit lavoir retrouvé ! L’atelier de nettoyage a viré au chantier archéologique pour le plus grand bonheur des manieurs de pelles et de pioches ! L’avenir du petit lavoir de la Fonfitou est tout tracé : il sera intégré dans un circuit pédestre dédié à l’eau avec ses frères et sœur l’abreuvoir-lavoir de la Méjoule et la Fon (taine) de Mars. Voilà une belle reprise d’activité pour l’association qui avait prévu le même jour l’installation de deux tables près du lavoir abreuvoir qui seront mises à la disposition des visiteurs. ladepeche.fr, Saint-Michel-de-Bannières. La redécouverte d’un petit lavoir - ladepeche.fr
  • Depuis plusieurs semaines, les fontaines des places du Bosquet et du Champ-de-Mars, ainsi que le lavoir de la Vialatte n’étaient plus approvisionnés en eau. En effet, la vétusté de la station de pompage de la grande fontaine, au bas du village, avait conduit la municipalité à la changer et à profiter de cette intervention pour installer une armoire électrique et sécuriser les lieux. La remise en marche n’a pas été immédiate car une fuite a été identifiée et réparée sur le réseau qui conduit jusqu’au réservoir de la route de Privas. Ceci fait, lundi 6 juillet, les deux fontaines et le lavoir ont été remis en eau, au grand bonheur des Choméracois qui étaient privés du bruit apaisant des jets d’eau. , Société | Chomérac : les fontaines et le lavoir ont été remis en eau
  • Il y a déjà quelques jours, les Preutains ont remarqué de grandes plaques de béton disposées au-dessus du très ancien lavoir de la commune, rue de La fontaine. Serait-ce le signe de la condamnation de ce site ? La Voix du Nord, Preux-au-Bois: le lavoir de la fontaine devrait être restauré
  • Le lavoir du village a été entièrement rénové et le four à pain a été protégé par un muret qui peut faire également office de banc pour les utilisateurs du four. De jolis moments conviviaux en perspective pour les habitants du village, grâce à dix jeunes de l'intercommunalité. , Yssingeaux : dix jeunes ont embelli le lavoir de "La Fayette" - La Commère 43
  • Ensuite, pour un relatif meilleur confort, des équipements semblables à des éviers géants taillés dans la pierre ou coulés de béton étaient construits et alimentés en eau. Ce fut le cas à Vors où les habitants étaient riches de leur lavoir. Il y a bien longtemps que l’édifice vorsinois n’a plus vu de lavandière, mais ce n’est pas pour autant qu’il n’a pas été conservé. Mieux, en 2011, il a même été abrité par une construction de bois le mettant un peu plus valeur encore. En revanche, le bac restait toujours à sec. Alors voilà, un lavoir sans eau, cela ne rappelle pas vraiment la vocation qui lui avait été attribuée et le symbole de l’objet restait un peu "entaché". Grâce au concours de l’association de l’eau de Vors et de la municipalité, cet assèchement a pu être résolu. centrepresseaveyron.fr, Le lavoir de Vors mis en eau - centrepresseaveyron.fr
  • Et cet été, du 7 au 28 août, une dizaine de bénévoles sont attendus à Graçay pour un nouveau chantier : la restauration de la fontaine d'un lavoir qui a aujourd'hui disparu. Ouvert à tous les publics à partir de 17 ans, « c’est le seul chantier de Concordia en région Centre, précise Léo Bourgoin, chargé de mission à l’association. Les autres ont été annulés à cause du coronavirus. Celui-ci a été maintenu par la municipalité. Il était prévu en juillet, mais nous l’avons reporté au mois d'août. » www.leberry.fr, Un chantier de bénévoles cet été pour restaurer une fontaine de lavoir à Graçay - Graçay (18310)
  • Fierté des habitants, le lavoir de la commune de Parigny-la-Rose fait partie des monuments fréquemment visités. Le délabrement progressif de sa toiture a inquiété les élus qui ont finalement réussi à entreprendre sa restauration avec le soutien des Amis de Parigny. www.lejdc.fr, Chef-d’œuvre en péril, le lavoir du village de Parigny-la-Rose est sauvé - Parigny-la-Rose (58210)
  • Comme toutes communes rurales, Limey possédait un lavoir, qui a été abandonné par les lavandières avec l’arrivée des machines à laver. Devenu vétuste, propriété de la commune, le conseil municipal a décidé, dans sa séance du 6 juin 1980, de le vendre à Monsieur Philippe David, alors âgé de 16 ans. , Société | Le lavoir est devenu un magasin d’antiquités
  • Il fut un temps où la machine à laver n'existait pas. Qu'il pleuve ou qu'il vente, les femmes allaient au lavoir pour nettoyer leur linge. Dans le petit village de Pontrieux, dans les Côtes-d'Armor, on en trouve cinquante! Ils furent construits à la fin du XIXe au début du XXe siècles au bord du Trieux, ce fleuve qui sépare la cité en deux. Une incongruité qui fait aujourd'hui son charme et la fierté des habitants qui les ont restaurés il y a trente ans. leparisien.fr, Patrimoine : à chacun son lavoir à Pontrieux dans les Côtes-d’Armor - Le Parisien
  • Ce lieu est l’un des derniers vestiges des 93 lavoirs municipaux construits dans Paris. Selon la commission du vieux Paris, il date de la deuxième moitié du XIXe siècle et apparaîtrait même dans les écrits d’Emile Zola (Carnets d’enquêtes), si l’on en croit certains détails architecturaux. Chroniques d‘architecture, Le lavoir parisien, aéré, séché et repassé par Atelier Confetti
  • Le lavoir du Préleran, à Plouharnel, avait été oublié depuis la fin des Fêtes des battages et son animation des lavandières. La municipalité souhaite le remettre en valeur dans le cadre de l’aménagement du site. Samedi matin, des bénévoles de Plouharnel fleuri étaient à pied d’œuvre pour commencer cet important travail. « Nous n’avons pas pu vider le lavoir comme c’était prévu à cause d’un problème de pompe » explique le président Maurice Falquerho. Les agents communaux prendront la suite de cette cure de jouvence. Le Telegramme, Le lavoir du Préleran nettoyé par Plouharnel Fleuri - Plouharnel - Le Télégramme
  • L'équipe a procédé à la remise en état des deux bassins du lavoir du village en béton. Pour cela, ils ont habillé le premier en pierres et autour avec de jolies lauzes. Ils en ont fait de même pour le bassin en pierre de lauze pour faire la lessive comme avant. www.leveil.fr, Dix jeunes garçons et filles ont travaillé au lavoir - Yssingeaux (43200)
  • Depuis 2006, cette équipe de passionnés et amoureux du petit patrimoine local bâti a restauré plusieurs dizaines de puits, lavoirs et fontaines tous menacés de disparition. » , Le lavoir du Ribardon, à Champcerie, fait peau neuve | Le Journal de l'Orne
  • La diligence est devenue automobile, le lavoir est devenu machine à laver, le conteur est devenu télévision. De Jacques Attali / Lignes d'horizon

Images d'illustration du mot « lavoir »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « lavoir »

Langue Traduction
Corse vedela
Basque hura ikusteko
Japonais 彼女に会う
Russe увидеть ее
Portugais para vê-la
Arabe لرؤيتها
Chinois 去看她
Allemand um sie zu sehen
Italien per vederla
Espagnol para verla
Anglais to see her
Source : Google Translate API

Synonymes de « lavoir »

Source : synonymes de lavoir sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires