La langue française

Lardoire

Sommaire

  • Définitions du mot lardoire
  • Étymologie de « lardoire »
  • Phonétique de « lardoire »
  • Citations contenant le mot « lardoire »
  • Traductions du mot « lardoire »
  • Synonymes de « lardoire »

Définitions du mot « lardoire »

Trésor de la Langue Française informatisé

LARDOIRE, subst. fém.

Tige creuse servant à enfoncer des morceaux de lard longs et minces dans une pièce de viande. Lardoire de cuivre, de bois, de fer (Ac.). Supposez une noix de veau (...) faites entrer votre lardoire de manière que l'on voie les deux extrémités des lardons (Viard, Cuisin. roy.,1831, p. 382).
[P. anal. de forme]
Fam. Arme blanche longue et pointue. [Le bandit tira] à demi un long stylet rond (...) renfoncez votre lardoire dans votre poche, il n'y a pas ici de poulet à larder (Sue, Myst. Paris, t. 1, 1842, p. 265).Elle, en robe à paniers (...) Lui en bas blancs et lardoire au côté (Le Breton, Razzia,1954, p. 192).
,,Fer appointé dont on arme l'extrémité de certaines pièces de bois, des pilotis, par exemple, pour les mieux fixer dans le sol`` (Chabat 1881; dict. xixeet xxes.).
,,Éclat de bois (...) qui reste quelquefois sur la souche d'un arbre abattu, faute par le bûcheron de n'avoir pas fait l'entaille assez profonde d'un côté`` (Forest. 1946; dict. xixeet xxes.).
Prononc. et Orth. : [laʀdwa:ʀ]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1389 « petite broche pour larder une viande » lardouere (Eustache Deschamps, Le Miroir de Mariage, éd. G. Raynaud, IX, p. 47); 2. 1730 « fer en forme de sabot dont on arme l'extrémité d'un pieu » (ds Nouvelles Archives de l'art fr., année 1922, 99); 3. 1867 « éclat de bois qui reste parfois fixé à la souche d'un arbre abattu » (Littré). Dér. de larder*; suff -oire (-oir*).

Wiktionnaire

Nom commun

lardoire \laʁ.dwaʁ\ féminin

  1. (Cuisine) Brochette pointue par un des bouts, pour piquer dans la viande des bandes de lard.
    • N’importe, dit Coconnas, j’ai bien de la peine à remettre mon épée dans le fourreau avant de m’être assuré qu’elle pique aussi bien que les lardoires de ce gaillard-là. — (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, volume I, chapitre IV)
    • Une lardoire est un ustensile pointu et creux dont on garnit la gouttière avec l’élément que l’on veut introduire dans la viande. On enfonce ensuite la lardoire dans la viande, et en la retirant l’élément reste dans la viande.
  2. (Construction) Espèce de sabot ou de pique de fer avec lequel on arme l’extrémité des pieux.
  3. (Bûcheronnage) Éclat de bois d’environ un mètre qui reste quelquefois sur la souche d’un arbre abattu, faute par le bûcheron d’avoir fait l’entaille assez profonde de ce côté.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

LARDOIRE. n. f.
Sorte de brochette pointue par un des bouts, pour piquer la viande et y laisser les lardons contenus dans l'autre bout, qui est creux et fendu en plusieurs branches. Lardoire de cuivre, de bois, de fer.

Littré (1872-1877)

LARDOIRE (lar-doi-r') s. f.
  • 1Brochette pour larder. Car alors, si l'on veut m'en croire, Il n'y avait point de lardoire, Scarron, Virg. V.
  • 2 Terme de construction. Espèce de sabot de fer avec lequel on arme l'extrémité des pieux.
  • 3Éclat de bois d'environ un mètre qui reste quelquefois sur la souche d'un arbre abattu, faute par le bûcheron d'avoir fait l'entaille assez profonde d'un côté.

HISTORIQUE

XVe s. Lardouere fault et cheminons, Petail [pilon], mortier, aulx et oignons, Estamine, paelle trouuée, Pour plus tost faire la porée, Deschamps, Poésies mss. f° 497.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

LARDOIRE, s. f. en terme de Cuisine ; c’est un morceau de fer ou de cuivre creux, & fendu par un bout en plusieurs branches pour contenir des lardons de diverses grosseurs, & aigu par l’autre bout pour piquer la viande, & y laisser le lardon. Les lardoires de cuivre sont très-dangereuses ; la graisse reste dans l’ouverture de la lardoire & y forme du verd-de-gris.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « lardoire »

 Dérivé de lard avec le suffixe -oire.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Larder.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « lardoire »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
lardoire lardwar

Citations contenant le mot « lardoire »

  • Quand il a choisi sa proie, généralement un oiseau qui vole à une certaine hauteur, il effectue d’abord un vol de placement à plusieurs centaines de mètres d’altitude. Lorsqu’il a atteint le point qui lui permettra de couper la route suivie par sa cible, il entame un piqué les ailes fermées. Sa vitesse à ce moment est impressionnante puisqu’elle peut atteindre les 300 km/h. Il corrige sa trajectoire en écartant légèrement les ailes de temps en temps. Il attaque sa proie en arrivant par l’arrière, dans l’angle mort de son champ de vision. Celle-ci est alors capturée par les serres puissantes du rapace. Souvent, surtout si l’attaque se produit loin du sol, le pèlerin préfère percuter à grande vitesse l’oiseau cible qui est souvent tué par le choc, puis le récupérer ensuite après un deuxième piqué avant qu’il ne tombe à terre. Le faucon emporte ensuite sa proie jusqu’au lardoire au sommet d’un arbre mort ou d’un rocher où il va la dépecer tout en gardant un œil sur son environnement. , France - Monde | Faucon pèlerin : la « fusée »

Traductions du mot « lardoire »

Langue Traduction
Anglais lardoire
Espagnol lardoire
Italien lardoire
Allemand lardoire
Chinois 拉多尔
Arabe لاردوير
Portugais lardoire
Russe lardoire
Japonais ラドワール
Basque lardoire
Corse lardoire
Source : Google Translate API

Synonymes de « lardoire »

Source : synonymes de lardoire sur lebonsynonyme.fr
Partager