La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « lampion »

Lampion

Variantes Singulier Pluriel
Masculin lampion lampions

Définitions de « lampion »

Wiktionnaire

Nom commun 2 - français

lampion \lɑ̃.pjɔ̃\ masculin

  1. (Habillement) Coiffure tricorne, notamment portée lors des chasses à courre.
  2. (Habillement) Coiffure bicorne de feutre noir porté par les écuyers du Cadre noir
    • Les officiers du célèbre cadre noir de Saumur, lorsqu'ils sont en grande tenue, coiffent un chapeau à deux cornes qu'on a coutume d'appeler un lampion.— (Vie et Langage, Numéros 166 à 177, 1966.)
    • Revêtus de leur tenue traditionnelle, coiffés du célèbre lampion à cocarde tricolore et bandeau d'or, conduits par monsieur l’écuyer en chef, les écuyers vont entrer pour la reprise du manège. — (Gino Blandin, Meurtre au Cadre Noir, 2002.)
    • Les hommes en tunique noire et en gants blancs, coiffés du « chapeau de manège » appelé lampion ou bicorne et leurs chevaux de race selle français, nattés avec des rubans rouge amarante, la couleur de la fleur d'automne qui symbolise l’éternité, offriront dans leur ballet équestre des tableaux comme le saut d’obstacle et les quadrilles, accompagnés par l’Orchestre de la Garde républicaine et le Chœur de l'armée française.— (www.ladepeche.fr, Le Cadre noir de Saumur célèbre les arts équestre et lyrique à Bercy, 2009.)

Nom commun 1 - français

lampion \lɑ̃.pjɔ̃\ masculin

  1. Petit récipient de terre, de fer-blanc ou de verre, dans lequel on met du suif, de l’huile ou de l’essence avec une mèche, pour faire des illuminations.
    • Ils arrivèrent à la nuit tombante, comme on commençait à allumer des lampions dans le parc, afin d’éclairer les voitures. — (Gustave Flaubert, Madame Bovary, Michel Lévy frères, Paris, 1857)
    • Ils avaient un chic spécial et une habileté extraordinaire pour s’excuser auprès des Rouges d’avoir été vus à l’offerte le dimanche, et auprès des Blancs pour s’être laissé entraîner à fêter le 14 juillet parmi les drapeaux, les lampions, les litres et les Marseillaise. — (Louis Pergaud, Deux Électeurs sérieux, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Les lampions éteints, la vie vraie commença. — (Jean Guéhenno, Journal d’un homme de 40 ans, Grasset, 1934, réédition Le Livre de Poche, page 51)
  2. Lanterne en papier décorative
  3. (Argot) Sergent de ville, sentinelle ( Comme un lampion, le sergent de ville se tient dans la rue pour guider et protéger le passant).
    • Faudra-t-il, demanda malicieusement la dame, vous mettre un invalide et un lampion pour dire: « On ne passe pas ? »— (Alfred des Essarts, Roman d'un vieux garçon , 1879)
    • […] la police, en ces sortes de cas, se contente de placer un lampion le soir, et un vétéran la nuit, pour préserver les décombres de toute atteinte. — (François-Vincent Raspail, Réforme pénitentiaire. Lettre sur les prisons de Paris, 1839)
  4. (Argot) Œil
    • J'ouvre mes lampions... Je suis long à réaliser ce qui se passe... Je vois tout d'abord Anne Marie, tenant le couvercle du cercueil d’une main et le tournevis de l’autre.— (Frédéric Dard, A tue ... et à toi, 2010.)
    • La bande se fige sur une image et les gnaces groupés dans le champ restent bouches ouvertes, les lampions écarquillés...— (Frédéric Dard, Fais gaffe à tes os, 2011)
  5. (Argot) Ventre, estomac ( en référence à la lampe à huile que l'on doit alimenter régulièrement ).
    • À la saison des légumes on s’en foutait plein le lampion […] — (Louis-Ferdinand Céline [Louis Ferdinand Destouches], Mort à crédit, Denoël, Paris, 1936)
    • Nous autres, on s’en fout plein le lampion sans décaisser un leude, sans refiler un larenque, un flèche ou une croquignole.— (Pierre Dac, L'os libre: Pour tout ce qui est contre. Contre tout ce qui est pour., 1947)
  6. (Désuet) Source d’éclairage d’une bicyclette.
    • — Vous avez un lampion, vous. Mais les deux autres ?
      — Excusez-nous, monsieur l’agent, nous formons un convoi ; et d’après les règlements de police, comme vous le savez, le premier véhicule d’un convoi est seul tenu de porter un fanal.
      — (Jules Romains, Les Copains, 1922, réédition Le Livre de Poche, page 105)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « lampion »

(Nom commun 1) De l’italien lampione (« grosse lanterne ») dérivé de lampa (« lampe »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « lampion »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
lampion lɑ̃pjɔ̃

Citations contenant le mot « lampion »

  • Si tous les cornus d’Europe portaient lampions, ô miséricorde, quelle illumination. De Albert Cohen / Belle du Seigneur , 
  • C’est la façon de montrer aux enfants ce que c’est, la Fête nationale. En plus, ils en ont entendu parler à l’école. Ils voulaient voir les défilés. Ils voulaient voir les feux d’artifice, les lampions, et que tout le monde marche ensemble.  Nouvelle-Calédonie la 1ère, Lampions et feux d'artifice : une veille de 14-Juillet très animée - Nouvel
  • À 19 h 30, enfants et adultes étaient très nombreux devant la mairie pour chercher un lampion avant de descendre les rues du village, précédés par la peña de Villeveyrac. Arrivés au jardin public, tous étaient invités par la mairie à déguster le vin à la française. midilibre.fr, Montbazin : une très belle Fête nationale dans la convivialité - midilibre.fr
  • À l'intérieur de ce « kit patriotique » déposé dans toutes les boîtes aux lettres de la ville, on trouve un drapeau en plastique et un badge tricolore, un lampion, un sac de confettis, trois ballons de baudruche, deux cartes postales de la prise de la Bastille et, en double exemplaire, une lettre de Joëlle-Ceccaldi-Raynaud aux liserés bleu-blanc-rouge. leparisien.fr, Puteaux distribue des kits bleu-blanc-rouge pas très verts, colère noire de l’opposition - Le Parisien
  • À Marseille, dans la nuit noire, des dizaines de lampions se sont élevés. L’un d’eux s'est échappé des mains de Sylvie, retraitée. "C'est tous les salariés qui sont en lutte pour la suppression de ce projet de loi destructeur de notre société. Un lampion égale une lueur d'espoir".   Franceinfo, "Un lampion égale une lueur d'espoir" : des opposants à la réforme des retraites manifestaient sur le port de Marseille

Images d'illustration du mot « lampion »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « lampion »

Langue Traduction
Anglais lantern
Espagnol linterna
Italien lanterna
Allemand laterne
Chinois 灯笼
Arabe فانوس
Portugais lanterna
Russe фонарь
Japonais 灯籠
Basque linterna
Corse lanterna
Source : Google Translate API

Synonymes de « lampion »

Source : synonymes de lampion sur lebonsynonyme.fr

Lampion

Retour au sommaire ➦

Partager