La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « lamento »

Lamento

Définitions de « lamento »

Trésor de la Langue Française informatisé

LAMENTO, subst. masc.

Pièce de musique vocale, air, chanson, récitatif, de caractère plaintif. Le Lamento d'Ariane de Monteverdi. Le lamento d'Idoménée et du grand-prêtre au dernier acte, a par moments l'accent charnel des mélopées de Boris Godounof (Ghéon, Promenades Mozart,1932, p. 162).Une de ces chansons andalouses qui s'exhalent du fond de la gorge, comme un lamento, et se développent en longues modulations orientales (T'Serstevens, Itinér. esp.,1963, p. 112):
Par instants, l'incantation rythmée de Monique Chaumette se faisait chant monocorde, qui donnait le ton au chœur ou en reprenait la note terminale. Ces voix toujours présentes, l'intensité tragique de ce lamento, qui s'achève dans la gloire d'un Te Deum et la paix radieuse d'un hymne de louange, font de la pièce [Meurtre dans la cathédrale] une sorte d'immense oratorio, de célébration liturgique. Serrière, T.N.P.,1959, p. 131.
P. anal. Récit, paroles exprimant longuement la douleur, le regret. Le poète nous contait son lamento de journaliste et de tourneur de meule (Goncourt, Journal,1868, p. 445).Il faudrait se taire, dès que parler, au lieu d'être une forme de l'action, n'est plus qu'un inutile lamento (Mauriac, Bloc-notes,1958, p. 220).
Prononc. et Orth. : [lamento] ou [-mε ̃-]. Au plur. des lamentos. Étymol. et Hist. 1840 (Ac. Compl. 1842 : lamento [...] chant mélancolique des gondoliers de Venise). Mot ital. attesté comme terme de mus. dep. 1608 (Cl. Monteverdi, Lamento d'Arianna d'apr. Mus. 1976), signifiant proprement « lamentation », du b. lat. lamentum, sing. tiré du neutre plur. lamenta « lamentations, gémissements ». Fréq. abs. littér. : 15. Bbg. Pauli 1921, p. 60.

Wiktionnaire

Nom commun - français

lamento \la.men.to\ ou \la.mɛ̃.to\ masculin

  1. Lamentation.
    • Le lamento des mers répond à nos tourments…
      La vague se rassemble et prend le dessin de son rêve ; […]

      — (Marcel Chabot, La proue, n°11, novembre 1930)
    • Les feux de position des navires à quai, s'entouraient d'un halo fauve ; le lamento du carillon de Westminster, piqua au loin, une heure tardive sur les eaux désolées. — (Jean Ray, Harry Dickson, L'Effroyable Fiancé, 1932)
    • Marco émergea de son lamento nébuleux et je vis luire, dans ses yeux plaintifs et doux, une lumière guetteuse, un regard capable de ne pas se tromper. — (Colette, Le képi, Fayard, 1943 ; réédition Le Livre de Poche, 1968, page 55)
    • — Le Maître est mourant, me dit-elle sans que je puisse déterminer ce qu’elle mêle d’ironie à la reprise du lamento de Chabrot. — (Muriel Barbery, L’élégance du hérisson, Gallimard, 2006, page 103)
    • Lire les récits des voyageurs en France au XIXe siècle, Stendhal, Mérimée, Hugo, Taine, c’est entendre un long lamento sur l’uniforme platitude de la vie démocratique et l’affacement des particularités : tous pleurent les coutumes oubliées, les aspérités gommées, les beaux costumes paysans abandonnés pour une improbable imitation des modes de Paris. — (Mona Ozouf, Composition française, Gallimard, 2009, collection Folio, page 236)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « lamento »

Mot emprunté à l’italien, signifiant « plainte ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « lamento »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
lamento lamento

Images d'illustration du mot « lamento »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « lamento »

Langue Traduction
Anglais lamento
Espagnol lamento
Italien lamento
Allemand lamento
Chinois 拉门托
Arabe رثاء
Portugais lamento
Russe lamento
Japonais ラメント
Basque lamento
Corse lamento
Source : Google Translate API

Synonymes de « lamento »

Source : synonymes de lamento sur lebonsynonyme.fr

Lamento

Retour au sommaire ➦

Partager