La langue française

Lacis

Sommaire

  • Définitions du mot lacis
  • Étymologie de « lacis »
  • Phonétique de « lacis »
  • Citations contenant le mot « lacis »
  • Traductions du mot « lacis »
  • Synonymes de « lacis »

Définitions du mot « lacis »

Trésor de la Langue Française informatisé

LACIS, subst. masc.

A. − Vieilli. Tissu consistant en un entrelacement de fils. La reine venait d'innover ces robes « à la gore » où l'on entrevoyait le sein à travers un lacis de rubans (Villiers de L'I.-A., Contes cruels,1883, p. 259).L'un d'eux avait des lacis de cordelettes autour des jambes et était chaussé de souliers d'osier (G. Leroux, Roul. tsar,1912, p. 154).
En partic., vx. Dentelle de fil de soie offrant de grandes analogies avec la guipure. Le lacis était (...) aisé à conduire à cause de la facilité qu'on avait de compter les mailles et de reproduire des dispositions purement géométriques; ainsi jouit-il au xiveet au xviiesiècle, d'un long et légitime succès (Havard t. 3 1889).
B. − P. anal.
1. Réseau dense et serré de nerfs, de vaisseaux sanguins p. ex.
ANAT., vieilli. Le quatorzième rameau (...) se perd dans les muscles de la lèvre inférieure, et s'unit aussi au lacis nerveux de la face (Cuvier, Anat. comp., t. 2, 1805, p. 225).Le lacis lymphatique (Calmette, Infection bacill. et tubercul.,1920, p. 125).
Littér. Elle [une main] offrait un lacis de veines et de muscles si saillants, qu'elle ressemblait à quelque branche de hêtre entourée par les tiges d'un lierre jauni (Balzac, Enf. maudit,1831-36, p. 339).Le froid accentuait, à ses joues, un lacis de veinules violettes (Genevoix, Raboliot,1925, p. 186).
2. Réseau dense et serré d'objets (plus ou moins filiformes) qui s'entrecroisent ou s'enchevêtrent. Synon. entrelacement.Le lacis fin des vergues sur le ciel (Samain, Chariot,1900, p. 36).Les racines forment dans le sédiment un lacis trop serré (J.-M. Pérès, Vie océan,1966, p. 139):
1. ... des êtres translucides, bizarres, aux allures fantasques, surgissaient d'entre le lacis des algues; l'eau se peuplait... Gide, Si le grain,1924, p. 436.
En partic. Réseau dense et compliqué. Synon. dédale, labyrinthe.Lacis de ruelles, de rails, de voies de chemin de fer; lacis inextricable. Charles repartit, (...) tournant et retournant mille fois dans le lacis des petites rues qui vont de la rue Saint-Denis aux Halles (Goncourt, Ch. Demailly,1860, p. 342).Ce lacis de rigoles, de ruisseaux, de rivières, de canaux, charrie les eaux des Alpes à l'Adriatique (Giono, Voy. Ital.,1953, p. 187).
Au fig. Synon. nœud, tissu.Il n'est pas inutile d'expliquer le lacis d'intérêts dans lequel il allait mettre le pied (Balzac, Illus. perdues,1843, p. 550).Dans sa promenade la plus droite sur le cours Mirabeau, il coupait un lacis d'intrigues, de billets et de baisers (Giraudoux, Lucrèce,1944, I, 2, p. 23):
2. La petite parlait, se perdait dans un long réquisitoire contre son père et contre sa grand'mère; un lacis d'histoires embrouillées. Mauriac, Fin nuit,1935, p. 28.
Prononc. et Orth. : [lasi]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Ca 1160 « réseau fait de fils entrelacés, de mailles » (Eneas, 6114, 7448 ds T.-L.); ca 1170 archit. « entrelacs de pierre ornant des chapiteaux » (Rois, éd. E.-R. Curtius, III, VII, 17-19, p. 126); 2. « ensemble d'éléments entrecroisés » a) 1690 anat. « ensemble de vaisseaux, de nerfs » (Dionis [Anat. de l'homme suiv. la circulation du sang] ds Trév. 1732); b) 1844 lacis de petites rues (Balzac, Splend. et mis., p. 27); 3. 1840 fig. lacis de la procédure (Id., Pierrette, p. 154). Dér. de lacer*; suff. a. fr. -eiz, -is*. Fréq. abs. littér. : 91.

Wiktionnaire

Nom commun

lacis \la.si\ masculin, singulier et pluriel identiques

  1. Espèce de réseau de fil ou de soie.
    • Un lacis bien fin. Faire du lacis.
    • Par le lacis des bois du pays des Elfes [...]. (J. R. R. Tolkien, Le Seigneur des Anneaux : La Communauté de l'Anneau.)
  2. (Par analogie) (Anatomie) Réseau plus ou moins compliqué formé de vaisseaux ou de nerfs.
  3. (Par extension) Réseau plus ou moins imbriqué et tortueux de ruelles, de sentiers forestiers.
    • […] « Le propriétaire des murs a veillé à ce que la vocation intellectuelle des lieux soit respectée », salue Michel Amoudrey, délégué au patrimoine historique d'une ville (Annecy) qui conserve ainsi un point de repére dans le lacis de ses rues Renaissance prisées des touristes. — (Bénévent Tosseri, « Pierre Bouvet, artisan du livre », La Croix, 22 juin 2017, page 20)
  4. (Figuré) (Par extension) Réseau complexe, de personnes, d’entités.
    • La « reine des gambas » et autres crustacés leur rapportent des millions de dollars qui se retrouvent dans un lacis de circuits financiers offshore opacifiés par une myriade de sociétés écrans, selon les « Panama Papers ». — (Edward Carver, Will Fitzgibbon, La crevette, cet « or rose » dont Madagascar ne voit pas la couleur, Le Monde. Mis en ligne le 11 octobre 2018)

Forme de verbe

lacis \ˈla.t͡sis\

  1. Passé du verbe laci (intransitif).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

LACIS. n. m.
Espèce de réseau de fil ou de soie. Un lacis bien fin. Faire du lacis. Il se dit, par analogie, en termes d'Anatomie, d'un Réseau plus ou moins compliqué formé de vaisseaux ou de nerfs.

Littré (1872-1877)

LACIS (la-sî ; l's se lie : un la-si-z élégant) s. m.
  • 1Espèce de réseau de fil ou de soie. Concevez sa superficie [du cerveau, du côté des ventricules], comme un reseuil [réseau] ou lacis assez épais, Descartes, l'Homme.
  • 2 Terme d'anatomie. Sorte de réseau formé par un entrelacement de vaisseaux ou de nerfs.

HISTORIQUE

XIIe s. Et riche ovre i ont desure de malegranates, de lilie et de laceiz, Rois, p. 253.

XVIe s. Ces bergeres y travaillent sans cesse, l'une après le labeur industrieux de quelque gentil ouvrage de broderie, l'autre après un lassis de fil retors ou de fil de soye de couleur, Belleau, Bergeries, t. I, p. 40, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

LACIS, subst. masc. (Art. Méchan.) ouvrage à reseau fait de fil de lin, ou de soie, ou de coton, ou d’autres matieres qu’on peut entrelacer.

Lacis, (Anatom.) Voyez Plexus.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « lacis »

(Vers 1160)[1] Du moyen français lacis, lui-même de l’ancien français lacis[1], du verbe lacer avec le suffixe ancien français -eiz / -is[1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lacer, la finale is, eis représentant la finale latine acius, itius.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « lacis »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
lacis lasi

Citations contenant le mot « lacis »

  • Mardi 21 juillet : Anduze, ruelles et portes secrètes. On ne soupçonnerait pas ce que cache ce lacis de petites rues... Retracez l'histoire d'Anduze en découvrant ses monuments les plus symboliques : la Tour de l'horloge, le Temple, la fontaine Pagode... mais aussi le charme discret de certaines façades. Le + : Avec le guide, poussez quelques portes pour découvrir des cours d'anciens hôtels particuliers. Rendez-vous à 10h30 - durée 1h30 - gratuit - 12 ans, 1€ de 12 à 18 ans, 4€ adulte. , CÉVENNES Plus de 40 visites estivales pour découvrir le patrimoine – Objectif Gard
  • Depuis la place de l’église vous découvrirez l’imposant clocher porche puis le lacis des ruelles médiévales ; un guide-conférencier guide vous livrera les secrets de curieuses sculptures. Depuis le clocher, vous découvrirez la coulée basaltique et la mosaïque des vignes et des oliviers. Unidivers, VISITE GUIDÉE DE CAUX Caux jeudi 6 août 2020
  • Patrick Deville pourtant, nous laisse deux pépites pour déconfiner. Pépites que la spiritualité du Pape, non seulement ne saurait démentir, mais viendra étayer. La progressivité que requiert la prudence sanitaire du déconfinement ressemble aux lacis dont parlait si bien Deville. Les lacis de l’humble retour vers les autres. Les chemins de traverse qu’on emprunte pour ré-apprivoiser ce qui peut tisser un autre vivre ensemble. Les lacis d’un apprentissage laborieux qui décevra certains jours, irritera souvent notre impatience, éveillera de temps en temps des idées neuves ou comblera la joie de nous retrouver. Les lacis qui nous rendent si interdépendants les uns des autres. Paroisse de Faches-Thumesnil, NEWSLETTER SPECIALE Diocèse de lille A quelques heures du déconfinement - Paroisse de Faches-Thumesnil
  • Coureurs à pied, promeneurs, chasseurs et pêcheurs ont annexé de longue date ce petit coin de campagne quadrillé par un lacis de chemins pavés. PHOTO PIERRE ROUANET LA VDN, Au cœur du Valenciennois, la balade de la vallée de la Rhonelle
  • Voyage dans les lacis de l’évasion et de l’optimisation qui coûtent chaque année au continent 50 milliards de dollars, selon l’OCDE. Le Monde.fr, « Mauritius Leaks » : l’île qui siphonne les rentrées fiscales de l’Afrique
  • Parce qu'ils s'inscrivent dans l'histoire du Verbe, les différents types de succédanés de celui-ci se présentent comme des lacis interdiscursifs sur le double plan paradigmatique et syntagmatique, dont une des plus parfaites illustrations est le discours artistique qui, depuis quelques décennies, fait l'objet d'intenses études intermédiales. Or, le discours scientifique est un de ces succédanés. Ne peut-on alors envisager de le soumettre aussi au crible de l'intermédialité en tant que fait et réflexion sur ce fait ? On peut bien l'envisager dans les mêmes conditions que les autres discours institutionnels, à l'instar du discours artistique, et postuler cependant que le fait intermédial y est aussi spécifique. D'où ces questions de recherche : qu'est-ce que le fait intermédial ? Quelle est la spécificité du discours scientifique en tant que succédané du Verbe et discours institutionnel ? En quoi est-il intermédial ? En quoi le principe intermédial participe-t-il à cette spécificité ? En quoi ce principe est-il spécifique ici ? Quelles peuvent être les implications heuristiques et herméneutiques du regard intermédial sur le discours scientifique ? On posera que le discours intermédial relève de codes médiatiques différents ; que le discours scientifique est institutionnellement original, ouvert, rationnel, métadiscursif et interdisciplinaire ; que sa nature intermédiale réside en cela ; que cela est un phénomène du noumène intermédial ; que ce noumène est spécifique ici en ce qu'il relève, non pas de la création, mais de l'heuristique et de l'herméneutique ; et que la perspective intermédiale peut justement aider à mieux appréhender cette heuristique et cette herméneutique scientifiques. D'où les outils d'analyse tels que l'interdiscursivité, l'interdisciplinarité, l'intermédialité (transmédialité, intermatérialité, re-médiation, etc.), l'épistémologie des sciences, etc. Et d'où le plan d'ensemble du projet et les axes de réflexion non exhaustifs ci-après : , Ouvrage collectif, Le discours scientifique comme pratique intermédiale en arts, lettres et sciences humaines

Traductions du mot « lacis »

Langue Traduction
Anglais maze
Espagnol laberinto
Italien labirinto
Allemand matze
Chinois 迷宫
Arabe متاهة
Portugais labirinto
Russe лабиринт
Japonais 迷路
Basque labirinto
Corse labirintu
Source : Google Translate API

Synonymes de « lacis »

Source : synonymes de lacis sur lebonsynonyme.fr
Partager