La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « khan »

Khan

Variantes Singulier Pluriel
Masculin khan khans

Définitions de « khan »

Trésor de la Langue Française informatisé

KHAN1, KAN, subst. masc.

Titre porté par celui qui exerce un pouvoir politique, religieux dans le monde mongol ou soumis à l'influence mongole (Turquie, Perse, sous-continent Indien). Il y avait, à Shyraz, un peintre appelé Mirza-Hassan, et on ajoutait khan, non pas qu'il fût, le moins du monde, décoré d'un titre de noblesse; seulement sa famille avait jugé à propos de lui conférer le khanat dès sa naissance (Gobineau, Nouv. asiat.,1876, p. 127).
Chef, commandant. Le grand khan de Tartarie; le khan de Crimée. En 1260 les Mongols, commandés par le khan de Perse Hulagu, petit-fils de Gengis-Khan, envahirent la Syrie musulmane (Grousset, Croisades,1939, p. 372).
Prononc. et Orth. : [kɑ ̃]. Homon. camp, quand, quant. Ac. 1762-1878 kan, Ac. 1935 khan, var. kan. Étymol. et Hist. I. Ca 1298 kaan, kan, can « souverain chez les Tatars et les Mongols » (Marco Polo, Il Milione, § XI, éd. L. F. Benedetto, p. 7-8); 1549 cham (Est.); 1697 khan (D'Herbelot, Bibl. orientale, p. 989). II. 1666 can « gouverneur d'une province en Perse » (Thévenot, Divers voyages, t. 1, p. 15 ds Boulan, p. 187); 1697 khan (D'Herbelot, loc. cit.). I empr. au mongol kagan « prince, souverain ». Cf. le turc de même orig. hān, hāqān [orth. mod. han, hakan] « id. ». Mot également passé en persan et en ar. hān (Lok. no808; FEW t. 19, p. 92; Vasmer, t. 1, pp. 499-500; Klein Etymol., s.v. khan). À rapprocher du b. lat. et lat. médiév. gaganus, caganus « roi chez les Huns et les Avars » (dep. le vies., v. TLL s.v. gaganus; Du Cange, Nierm., Mittellat. W., s.v. caganus). II empr. au persan hān, cf. I. Fréq. abs. littér. : 82.
DÉR.
Khanat, subst. masc.a) Dignité, fonction de khan. Le khanat fut une des plus grandes dominations humaines. Elle embrassait un bon demi-tiers du globe au Moyen-Âge (Balzac, Œuvres div., t. 3, 1847, p. 656).V. ex. de Gobineau, supra.b) Pays soumis à un khan. Aux khanats de Boukhara, de Khokland, de Koundouze, il a trouvé des chefs disposés à jeter leurs hordes tartares dans les provinces sibériennes (Verne, M. Strogoff, t. 1, 1876, p. 28).[kana]. 1resattest. a) 1678 kanat « pays soumis à l'autorité d'un khan » (Tavernier, Voyages, I, 394 ds Boulan, p. 187 : un des bons Kanats, c'est à dire de bons gouvernements de la Perse), b) 1840 Khanat « fonction, dignité de khan » (Ac. Compl. 1842); de khan1, suff. -at*.
BBG. Dauzat (A.). Mots fr. d'orig. orientale. Fr. mod. 1943, t. 11, p. 246.

KHAN2, KAN, subst. masc.

Caravansérail, lieu de repos. Les kans de ces villages sont des masures presque sans toits, où l'on entasse les hommes et les chevaux (Lamart., Voy. Orient, t. 2, 1835, p. 444).J'allai partout, dans les maisons, dans les jardins du vice-roi, dans les khans d'esclaves (Du Camp, Nil,1854, p. 31).
REM.
Khani, subst. masc.Auberge en Grèce. Les khanis sont des auberges de dernier ordre (...) les Turcs disent un khan. Les Grecs ont ajouté un i par patriotisme (About, Grèce,1854, p. 406).
Prononc. et Orth. : [kɑ ̃]. Ac. 1835, 1878, kan, Ac. 1935 khan, var. kan. Étymol. et Hist. 1457 kan « sorte de caravansérail » (Bertrandon de La Broquière, Voyage d'Outremer, éd. Ch. Schefer, p. 19); 1679 khan (M. Nau, Voyage nouv. à la Terre Sainte, 1. V, chap. 4, p. 549). Empr. au persanhān « caravansérail, hôtellerie », mot passé également en turc et en ar. (FEW t. 19, p. 93; Lok. no809).

Wiktionnaire

Nom commun 2 - français

khan \kɑ̃\ masculin

  1. Lieu où les caravanes se reposent.
    • Nous atteignîmes le khan avant la nuit.
    • Au bord de ce torrent desséché, et au centre à peu près de ces monticules, nous rencontrâmes un kan ombragé de deux platanes et rafraîchi par une petite fontaine. — (François-René de Chateaubriand, Itinéraire de Paris à Jérusalem, 1811)

Nom commun 1 - français

khan \kɑ̃\ masculin

  1. (Noblesse) Prince commandant chez les Mongols (autrefois appelés Tartares), les chefs d’État de Perse d’origine mongole, etc.
    • Les tribus turcomanes qui nomadisent au nord de Khiva reconnaissent depuis longtemps la souveraineté nominale du khan. — (Henri Blerzy, Revue des Deux Mondes, 1er septembre 1874, page 150)
    • J’y visite un palais des Khans, pur produit de l’architecture du temps de Schahriar et de Schéhérazade, « fille de la Lune », […]. — (Jules Verne, Claudius Bombarnac, chapitre III, J. Hetzel et Cie, Paris, 1892)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

KHAN. n. m.
Prince commandant chez les Tartares, les Persans, etc. Le grand khan. Il se dit aussi d'un Lieu où les caravanes se reposent. Nous atteignîmes le khan avant la nuit. On écrit aussi KAN.

Encyclopédie, 1re édition (1751)

KHAN, s. m. (Hist. mod.) édifice public en Turquie pour recevoir & loger les étrangers.

Ce sont des especes d’hôtelleries bâties dans les villes & quelquefois à la campagne ; ils sont presque tous bâtis sur le même dessein, composés des mêmes appartemens, & ne différent que pour la grandeur.

Il y en a plusieurs à Constantinople, dont le plus beau est le Validé khana, ainsi nommé de la sultane Validé ou mere de Mahomet IV, qui le fit construire : le chevalier d’Arvieux en fait la description suivante dans ses mémoires tom. IV ; & elle suffira pour donner au lecteur une idée des autres khans.

C’est, dit cet auteur, un grand bâtiment quarré, dont le milieu est une vaste cour quarrée, environnée de portiques comme un cloître ; au milieu est un grand bassin avec une fontaine : le rez-de-chaussée derriere les portiques, est partagé en plusieurs magasins, où les négocians mettent leurs marchandises. Il y a un second cloître au premier étage, & des chambres dont les portes donnent sur le cloître ; elles sont assez grandes, toutes égales ; chacune a une cheminée. On les loue tant par jour ; & quoique le loyer soit assez modique, le khan ne laisse pas de produire considérablement à ses propriétaires. Deux jannissaires en gardent la porte, & on y est dans une entiere sûreté. On respecte ces lieux comme étant sous la protection de la foi publique. Tout le monde y est reçu pour son argent ; on y demeure tant qu’on veut, & l’on paye son loyer en rendant les clés. Du reste on n’y a que le logement ; il faut s’y pourvoir de meubles & d’ustenciles de cuisine : les Levantins la font eux-mêmes & sans beaucoup d’apprêts. Les murailles de ces khans sont de pierre de taille ou de brique fort épaisses, & toutes les chambres, magasins & corridors voûtés, le toît en terrasse bien carrelé, en sorte qu’on n’y craint point les incendies.

Khan. On donne aussi en Turquie ce nom à de petits forts ou châteaux fortifiés, bâtis sur les grandes routes & à distance des villes, pour servir de refuge aux voyageurs. Le chevalier d’Arvieux, dans ses mémoires, dit qu’il y en avoit deux aux environs d’Alep, dont un est ruiné.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « khan »

De l’ancien français caan, ou kaan.
De l’ancien français chan ou latin chanis, du mongol хан, ᠬᠠᠭᠠᠨ (« seigneur », « prince »). S’est ensuite répandu chez les peuples arabophones, persophones, turcophones, et tibétophones dominés par les Mongols.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « khan »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
khan kɑ̃

Citations contenant le mot « khan »

  • https://www.capital.fr/economie-politique/karim-aga-khan-ne-financera-plus-le-chateau-de-chantilly-1359454 Capital.fr,  Karim Aga Khan ne financera plus le château de Chantilly - Capital.fr

Traductions du mot « khan »

Langue Traduction
Anglais khan
Espagnol kan
Italien caravanserraglio
Allemand khan
Chinois 可汗
Arabe خان
Portugais
Russe хан
Japonais 氏族長
Basque khan
Corse khan
Source : Google Translate API

Synonymes de « khan »

Source : synonymes de khan sur lebonsynonyme.fr

Combien de points fait le mot khan au Scrabble ?

Nombre de points du mot khan au scrabble : 11 points

Khan

Retour au sommaire ➦

Partager