La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « juste ciel »

Juste ciel

Définitions de « juste ciel »

Wiktionnaire

Locution interjective - français

juste ciel \ʒyst sjɛl\

  1. Pour marquer la surprise, l’étonnement.
    • Au départ de la gare du Midi, à Bruxelles, de nombreux amis nous attendaient et nous firent des « au revoir » (non des adieux, juste ciel !) bien touchants. — (Léon Daudet, Souvenirs des milieux littéraires, politiques, artistiques et médicaux/Vingt-neuf mois d’exil, Grasset, réédition Le Livre de Poche, page 560)
    • Juste Ciel ! (… Où est la jeune fille française qui, il y a seulement six ans, jurait plaisamment ainsi ?… Neiges d’antan !…) — (Maurice Constantin-Weyer, Un homme se penche sur son passé, 1928, réédition Nelson, page 87)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « juste ciel »

Locution composée de juste et de ciel.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « juste ciel »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
juste ciel ʒyst sjɛl

Citations contenant le mot « juste ciel »

  • « Au voleur ! Au voleur ! À l’assassin ! Au meurtrier ! Justice, juste ciel ! Je suis perdu, je suis assassiné, on m’a coupé la gorge, on m’a dérobé mon argent » : composée en 1668, la célèbre tirade de L’Avare résonne encore dans des théâtres du monde entier. Et dans les classes des collèges. The Conversation, Ces comédies de Molière qu’on étudie encore et toujours à l’école

Images d'illustration du mot « juste ciel »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Juste ciel

Retour au sommaire ➦

Partager