La langue française

Interpolé

Définitions du mot « interpolé »

Trésor de la Langue Française informatisé

INTERPOLER, verbe trans.

A. − [Le plus souvent au passif] Introduire dans un texte, par erreur ou par fraude, des phrases, des mots, des éléments qui ne figuraient pas dans l'original. Synon. insérer, intercaler.Les modifications franciscaines (...) bourraient l'office de phrases interpolées ou douteuses, l'encombraient d'histoires apocryphes ou inutiles (Huysmans, Oblat, t. 2, 1903, p. 183).
P. métaph. Je m'éveillai de bonne heure, et, encore à demi endormi, ma joie m'apprit qu'il y avait interpolé dans l'hiver, un jour de printemps (Proust, Prisonn.,1922, p. 116).
P. ext. Modifier un texte en plusieurs endroits au point qu'il s'en trouve dénaturé. Le premier exemplaire interpolé est perdu; et, dans les copies qui en dérivent, toute trace matérielle d'addition (ou de substitution) a disparu (Langlois, Seignobos, Introd. ét. hist.,1898, p. 71).Le témoignage des Antiquités tenu pour interpolé par une main chrétienne, sinon pour entièrement apocryphe, de l'avis des savants les plus compétents (Weill, Judaïsme,1931, p. 211):
Le Directoire, effrayé des Mémoires de Cléry, en publia une édition interpolée, dans laquelle il faisait parler l'auteur comme un laquais, et Louis XVI comme un portefaix... Chateaubr., Mém., t. 1, 1848, p. 482.
B. − MATH. Intercaler des valeurs ou des termes intermédiaires dans une série de valeurs ou de termes connus (d'apr. Uv.-Chapman 1956).
Absol. On interpole, c'est-à-dire qu'on intercale entre les nombres donnés par l'expérience d'autres nombres qui paraissent s'accommoder le mieux possible à la marche générale des nombres observés (Cournot, Fond. connaiss.,1851, p. 65).
Prononc. et Orth. : [ε ̃tε ʀpɔle]. Att. ds Ac. dep. 1740. Étymol. et Hist. 1. 1364-73 cris ... interpollez « qui n'est pas continu » (Bersuire, T. Liv., Ste Gen., fo80c ds Gdf.), en m. fr. seulement; 2. 1704 « insérer par erreur ou par fraude un mot, une phrase dans un texte » (Trév.); 3. 1819 math. (Boiste). Empr. au lat. class.interpolare « refaire, donner une nouvelle forme, interpoler », soit composé de inter « entre » et de polire « rendre uni, polir, châtier », soit dénominatif de interpolus « remis à neuf », v. Ern.-Meillet. Fréq. abs. littér. : 20. Bbg. Gross (M.). Probl. des relations entre synt. et lex. Fr. mod. 1969, t. 37, p. 368.

Wiktionnaire

Forme de verbe

interpolé \ɛ̃.tɛʁ.pɔ.le\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe interpoler.


Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INTERPOLER. v. tr.
Insérer par erreur ou par fraude un mot, une phrase dans le texte d'un acte, d'un manuscrit, etc. Le copiste a interpolé la glose dans le texte. Passage interpolé.

Littré (1872-1877)

INTERPOLÉ (in-tèr-po-lé, lée) part. passé d'interpoler
  • Un passage interpolé.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « interpolé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
interpolé ɛ̃tɛrpɔle

Traductions du mot « interpolé »

Langue Traduction
Anglais interpolated
Espagnol interpolado
Italien interpolato
Allemand interpoliert
Chinois 内插
Arabe محرف
Portugais interpolado
Russe интерполированное
Japonais 補間された
Basque interpolatu
Corse interpolatu
Source : Google Translate API

Antonymes de « interpolé »

Interpolé

Retour au sommaire ➦

Partager