La langue française

Induit

Définitions du mot « induit »

Trésor de la Langue Française informatisé

INDUIT, -ITE, adj. et subst. masc.

I. − Part. passé de induire*.
II. − Adj. et subst. masc.
A. − [Correspond à induire C]
1. ÉLECTR., PHYS.
a) Qui est produit par induction électromagnétique sous l'influence d'un inducteur. Anton. inducteur.Courant induit; quantité d'électricité, force électromotrice induite. M étant la densité du magnétisme libre, c'est-à-dire la densité du magnétisme total en tenant compte du magnétisme permanent et du magnétisme induit (H. Poincaré, Électr. et opt.,1901, p. 408).[Dans les alternateurs homopolaires à haute fréquence] la saturation intervient comme dans les machines ordinaires pour diminuer l'élévation de la tension induite (J. Mercier, Radio-électr.,1937, p. 76).
P. métaph. Faudrait-il avouer (...) que la force de Brasse-Bouillon n'était qu'un reflet de celle de sa mère, une contre-partie, un courant induit? « Voyez la bobine! Tu viens! ricanait le vieux démon, te frotter à la nouvelle inductrice, à la nouvelle force qui est simplement de signe contraire... » (H. Bazin, Mort pt cheval,1949, p. 187).
b) [P. méton.]
Circuit induit et p. ell. induit, subst. masc. Circuit, organe d'une machine électrique où naît le courant induit. ,,Souvent synon. de rotor`` (Dew. Électr. 1973). Anton. inducteur.Induit mobile d'une dynamo, induit fixe d'un alternateur; induit en anneau, en disque, en tambour. Des rondelles de fer doux (...) qui n'ont pas besoin d'être isolées comme pour un induit de dynamo à courant continu (Soulier, Gdes appl. électr.,1916, p. 91).L'inducteur est fixe, formé d'une carcasse et de flasques portant l'arbre sur lequel l'induit tourne (Chapelain, Techn. automob.,1956, p. 307).
Fil induit (vx). Fil où passe le courant induit. Dans l'intervalle, (...) la cause aurait cessé dans le fil inducteur, l'effet ne se serait pas encore produit dans le fil induit, et il n'y aurait rien dans le diélectrique qui est entre ces deux fils (H. Poincaré, Théorie Maxwell,1899, p. 52).
2. PHYS. NUCL. Radioactivité induite. ,,Mode de radio-activité acquise par les parois d'un récipient contenant une émanation radioactive et due à tous les termes de désintégration de cette émanation`` (Duval 1959). Toute substance qui est mise au contact de l'émanation acquiert une radioactivité temporaire, dite induite (MmeP. Curie, Radioactiv., t. 1, 1910, p. 134).Dominici crut même entrevoir, comme le savant allemand Strebel, la notion de la radioactivité induite (Ce que la Fr. a apporté à la méd.,1946, p. 164).
B. − [Correspond à induire D]
1. BIOL. Qui se différencie sous l'influence d'un inducteur. Anton. inducteur.Organe, tissu induit.
Emploi subst. masc. :
1. On retrouve l'effet mitogénétique en utilisant, comme tissus inducteurs, diverses racines de plantes, des suspensions microbiennes, du sang de grenouille, une bouillie de moelle osseuse, du jus de têtards; comme induits (ou détecteurs), des levures, des bactéries, des œufs, des tissus animaux. J. Rostand, La Vie et ses probl.,1939, p. 82.
2. ÉCON. Synon. de provoqué; anton. autonome.Produits induits, croissance induite. Distinguer entre les profits autonomes des grands et les profits induits des petits (Perroux, Écon. xxes., 1964, p. 460).
3. PSYCHOL., gén. subst. masc. Terme obtenu par une association d'idées à partir d'un terme donné (l'inducteur) :
2. ... pendant la « période principale » de l'expérience, (...) le sujet devait se laisser aller à répondre par l'induit qui s'offrait spontanément : l'exécution était donc confiée à l'action en quelque sorte souterraine, disons subconsciente, de la tâche que Ach appelait « tendance déterminante »... Ricœur, Philos. volonté,1949, p. 288.
4. LING. Produit par une analogie, une assimilation, ou une dissimilation sous l'influence d'un inducteur. Anton. inducteur.Élément induit, forme induite. V. inducteur C 3.
Prononc. : [ε ̃dɥi], fém. [-t]. Fréq. abs. littér. : 144. Bbg. Kant (S.). L'opinion devant un probl. technol. Thèse, Nanterre, 1979, p. 327.

Wiktionnaire

Adjectif

induit

  1. (Électricité) Produit par induction.
    • Courant induit.
  2. (Logique) Produit par induction.
    • Ils étaient des garçons bien élevés. Du Sud où ils étaient nés, du Sud où, s’il n’y étaient pas nés, ils étaient venus faire leurs études, ils avaient reçu de façon induite l’art de l’apologie, le discours de la politesse, le réflexe d’admettre que rien n’était sûr. — (Philippe Labro, L’étudiant étranger, Gallimard, 1986, page 284)

Forme de verbe

induit \ɛ̃.dɥi\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe induire.
  2. Troisième personne du singulier du présent du verbe induire.
    • M. Georges Gaudion, on en peut juger par cette citation, n’est pas encore tout à fait maître des mots et la nécessité du rythme l’induit à ne pas respecter toujours la syntaxe : en quoi il erre gravement. — (Mercure de France, volume 64, 1906)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INDUIRE. v. tr.
Porter, pousser à faire quelque chose. Il se prend ordinairement en mauvaise part. Induire à mal faire. Qui vous a induit à cela? Induire en erreur, Tromper à dessein. Il voulait m'induire en erreur. Dans l'Oraison dominicale, Ne nous induisez point en tentation, Ne permettez pas que nous soyons tentés au-dessus de nos forces.

INDUIRE signifie, en termes de Logique, Procéder par induction. Qu'induisez-vous de là? La conséquence que j'en induis. En termes de Physique, Fil induit, Fil de cuivre recouvert par un fil de soie et servant à produire les courants d'induction. Courant induit.

Littré (1872-1877)

INDUIT (in-dui, dui-t') part. passé d'induire
  • 1Poussé à. Induit à prêter une forte somme d'argent.
  • 2Tiré comme conséquence. Principe induit de bonnes observations.
  • 3 Terme de physique. Fil induit, fil de cuivre isolé par un fil de soie qui le recouvre, et servant à la production des courants d'induction.

    Contraction induite, contraction produite par un muscle qui se contracte et sur lequel repose le nerf moteur d'un autre muscle.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « induit »

(Siècle à préciser) Participe passé adjectivé de induire.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « induit »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
induit ɛ̃dµi

Citations contenant le mot « induit »

  • Tesla a induit les consommateurs en erreur sur les capacités de ses systèmes de conduite automatisés, a déclaré un tribunal de Munich. News 24, Un tribunal de Munich décide que Tesla a induit les consommateurs en erreur sur le pilote automatique et le FSD - News 24
  • La fréquentation des hommes induit à s’observer soi-même. De Franz Kafka
  • Préférence. Sentiment, ou disposition de l'esprit, induit par la croyance erronée qu'une chose est meilleure qu'une autre. De Ambrose Bierce / Le dictionnaire du Diable
  • Le "Il était une fois" du début des contes nous induit à penser qu'ils sont tous d'origine belge. De Roland Topor / Pense-bêtes
  • Le plus sûr moyen de calmer l'angoisse induite par une sensation de manque consiste à remplir le vide avec des représentations ayant pour but de transposer cette souffrance. De Boris Cyrulnik / Antoine Spire - Le Monde de l'éducation - Mai 2001
  • Bénédicte Merle : Être à 100 % en télétravail de façon permanente n’est pas la solution idoine. Nous avons besoin du contact des autres, de nous retrouver à la machine à café. Cependant, une entreprise tournée vers ce mode de fonctionnement permet de s’intégrer à la démarche RSE de l’entreprise (mobilité), de diminuer les risques sanitaires mais aussi physiques, liés aux accidents de trajets. Le télétravail induit aussi une agilité de l’organisation et colle aux attentes des jeunes générations. Enfin, ce mode de fonctionnement permet de se saisir d’outils numériques qui digitalisent les processus métier via des plateformes collaboratives. Le Journal des Entreprises, Bénédicte Merle : « Le télétravail n'induit pas une perte de productivité » - Le Journal des Entreprises - Lorraine
  • La neutralité induit un état et une armée forte, souligne le patriarche qui souligne qu’en la matière, le Président de la République le Général Michel Aoun en a été l’un des premiers défendeurs. , La neutralité induit un état fort dont le Président a été l'un des premiers défenseurs (Patriarche Maronite)
  •   Découvrez la technique de céramique « raku ». Contrairement à une cuisson céramique classique une cuisson raku est courte et le choc thermique induit des rétractations différentes de l’émail et de la terre : des craquelures apparaissent. Unidivers, Exposition : Fred Morice Bavent jeudi 16 juillet 2020
  • Un vaccin expérimental COVID-19 développé par la société de biotechnologie américaine Moderna a induit des réponses d’anticorps contre le coronavirus chez les 45 participants d’un essai humain, a révélé un article publié mardi. 2051.fr, Anticorps induits par le vaccin Moderna chez tous les participants à l'essai: article - 2051.fr
  • Une étude américaine a mis en relation deux paramètres chez plusieurs espèces animales : le mode d'ovulation - spontané ou induit par la copulation - et la distance entre le clitoris et le canal copulatoire. Résultat, ces deux facteurs sont corrélés ! Science-et-vie.com, Orgasme féminin : on connaît ses origines - en vidéo - Science & Vie

Traductions du mot « induit »

Langue Traduction
Anglais induced
Espagnol inducido
Italien indotta
Allemand induziert
Chinois 诱发的
Arabe الناجم عن
Portugais induzido
Russe индуцированный
Japonais 誘発された
Basque eragindako
Corse induvinatu
Source : Google Translate API

Synonymes de « induit »

Source : synonymes de induit sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « induit »

Induit

Retour au sommaire ➦

Partager