La langue française

Immolateur, immolatrice

Sommaire

  • Définitions du mot immolateur, immolatrice
  • Étymologie de « immolateur »
  • Phonétique de « immolateur »
  • Citations contenant le mot « immolateur »
  • Traductions du mot « immolateur »
  • Synonymes de « immolateur »

Définitions du mot « immolateur, immolatrice »

Trésor de la Langue Française informatisé

IMMOLATEUR, -TRICE, subst.

Littér. Celui, celle qui immole. Synon. sacrificateur.Chose étrange pourtant que ce mépris et cette haine de tous les peuples pour les immolateurs du Christ! (Chateaubr., Mém., t. 4, 1848, p. 401).
Emploi adj. Fureur de gloire et de sacrifice, le tout couronné par l'austère discipline de la science et la flamme immolatrice de l'art (J.-R. Bloch, Dest. du S.,1931, p. 107).
Prononc. et Orth. : [im(m)ɔlatœ:ʀ], fém. [-tʀis]. Att. ds Ac. 1878. Étymol. et Hist. [1534 d'apr. FEW t. 4, p. 573b]; 1549 (Est.). Empr. au lat.immolator « sacrificateur », formé sur le supin immolatum de immolare, v. immoler. Bbg. Gohin 1903, p. 265.

Wiktionnaire

Nom commun

immolateur \i.mɔ.la.tœʁ\ masculin (pour une femme on dit : immolatrice)

  1. Celui qui immole, sacrificateur.
    • Ce Calchas était un bigot,
      Pire que Goth ou Visigoth,
      Un grand faiseur de sacrifices,
      Grand immolateur de génisses.
      — (Paul Scarron, Virgile travesti, 1648-1653, Livre deuxième)
    • Il y a eu des peuples si aveugles qu’ils étaient les immolateurs de leurs propres enfants. — (César-Pierre Richelet)

Adjectif

immolateur \i.mɔ.la.tœʁ\

  1. Qui immole, pratique l’immolation.
    • Le christianisme est une religion immolatrice. A ce titre, son assise théologique n’est autre qu’un déguisement tardif des sacrifices sanglants des religions primitives. — (Manuel de Diéguez, L’islam et l’avenir de la civilisation mondiale : qu’est-ce qu'un prophète?, 13/02/2011)

Nom commun

immolatrice \i.mɔ.la.tʁis\ féminin (pour un homme on dit : immolateur)

  1. Celle qui immole, sacrificatrice.
    • O Père éternel ! Étendez votre main du haut des cieux, et recevez cette hostie vivante que vous présente sainte Anne, vraie immolatrice de ses entrailles. — (Louis Bail, La théologie affective, ou Saint Thomas en méditation, 1857, tome IV, page 395)
    • Les siècles écoulés avaient probablement vu les arrière-aïeules de ces immolatrices s’acharner ainsi sur des naufragés, danser autour d’un bûcher d’épaves. — (Georges Eekhoud, Escal-Vigor, Société du Mercure de France, 1899, page 254)

Forme d’adjectif

immolatrice \i.mɔ.la.tʁis\

  1. Féminin singulier de immolateur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

IMMOLATEUR (i-mmo-la-teur) s. m.
  • Celui qui immole, sacrificateur. Ce Calchas était un bigot, Pire que Goth ou Visigoth, Un grand faiseur de sacrifices, Grand immolateur de génisses, Scarron, Virg. II. Il y a eu des peuples si aveugles qu'ils étaient les immolateurs de leurs propres enfants, Richelet.

HISTORIQUE

XVIe s. Immolateur, Monet, Dict.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « immolateur »

Du latin immolator, de immolare (« immoler »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. immolatorem, de immolare, immoler.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « immolateur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
immolateur imɔlatœr

Citations contenant le mot « immolateur »

  • L'auto-immolation était minutieusement préparée : sous la supervision d'anciens vieux-croyants (ils n'avaient pas de prêtres), une « maison à brûler », une grande structure en bois qui accueillerait les auto-immolateurs, était construite. Par exemple, une « maison à brûler », construite pour l'auto-immolation de 1685, contenait 230 corps. Habituellement, il ne s'agissait pas d'une maison avec une seule pièce, mais plutôt de plusieurs cabanes en bois assemblées, souvent sur deux étages ou plus. Les « maisons à brûler » classiques étaient destinées à accueillir plusieurs dizaines de personnes. , «Baptême par le feu»: pourquoi les orthodoxes vieux-croyants s'immolaient-ils? - Russia Beyond FR
  • Acteurs spontanés des mascarades de rues, les Parisiens redeviennent simples spectateurs lors de la Promenade du Bœuf gras, autre moment clef du carnaval. Cette ancienne fête corporative, organisée par les marchands bouchers, attire la foule des grands jours. Un ou plusieurs bovins sont « promenés » en musique, suivant un strict itinéraire, avec haltes devant les lieux de pouvoir et arrêt final à l’abattoir. Sur le dos de l’animal, puis sur un char, un enfant costumé en Cupidon ; à ses côtés, quelques musiciens, des figures allégoriques et des immolateurs à la mine sauvage. Le défilé représente une excellente opération commerciale pour les fournisseurs de viande et pour les écrivains : dans les années 1840, les vedettes du cheptel sont baptisées Goriot, Monte-Cristo ou Dagobert, personnage du Juif errant d’Eugène Sue. La Case de l’oncle Tom, roman de l’auteure américaine Harriet Beecher Stowe, eut droit lui aussi à cet hommage bovin. Le mercredi des Cendres, un cortège bien moins policé marque la fin du carnaval : la descente de la Courtille. Ce quartier situé à la barrière de Belleville et demeuré hors de Paris jusqu’en 1860 est connu pour ses innombrables guinguettes, restaurants, marchands de vin et attractions foraines qui ne désemplissent pas pendant les Jours gras. L’ambiance frénétique de la « descente » est décrite par Guy de Maupassant dans Gil Blas en 1882, plus de vingt ans après sa disparition : « Le peuple, qui avait passé la nuit au milieu des saladiers à la française, rentrait le mercredi matin dans Paris, par le faubourg du Temple. Et c’était une cohue d’hommes et femmes, encore ivres, hurlants et trinqueballants. Une autre foule l’attendait, celle des masques élégants ayant passé la nuit dans les restaurants à la mode, et les deux légions de pochards se regardaient, s’engueulaient et fraternisaient. » Connaissance des Arts, Paris romantique : Et Paris devient fou | Connaissance des Arts
  • Et cette révolution humaniste passe par un regard sans concession sur ce que nous sommes, sur le nécessaire dépassement que nous devons opérer par la connaissance anthropologique de l’Homme : Mais quel est donc cet animal en nous ? Quel est ce demi-homme qui a tant besoin d’idoles comme de sang immolateur ? , « Les conséquences politiques des attentats fabriqués du 11 septembre 2001 » par Jean-Luc Pujo, président des Clubs « Penser la France »
  • La double manœuvre du gouvernement Vincent donnera les résultats espérés. D’une part, le très populaire député Joseph Jolibois n’est pas réélu député aux élections législatives du 10 janvier 1932. En effet, il n’a pas pu faire campagne, a été gardé en prison, et n’a été libéré provisoirement par le juge Vilgrain que douze jours après les élections, soit le 22 janvier 1932. D’autre part, la capacité de mobilisation des vrais nationalistes a été éreintée. L’objectif double est atteint car les élections du 10 janvier 1932 constituent une vraie mascarade où tous les députés qui étaient des hommes à abattre l’ont été. 33 sur 36 sièges sont « gagnés » par les partisans de Vincent. Jolibois est foudroyé par la manœuvre de Vincent consistant à le faire arrêter par Élie Lescot et à le garder en prison jusqu’après la diffusion des résultats des élections. Les gens éclairés ont dénoncé la manœuvre à travers des observations qui se sont révélées pertinentes. Mais en bon immolateur, Vincent ne va pas s’arrêter en si bon chemin pour ravaler Jolibois et en finir avec lui. Il continuera avec son entreprise sinistre jusqu’à lui administrer le coup de grâce final. , L’occupation américaine d’Haiti et le vrai visage de Sténio Vincent (2 de 5)

Traductions du mot « immolateur »

Langue Traduction
Anglais immolator
Espagnol inmolador
Italien immolator
Allemand feueropfer
Chinois 献祭者
Arabe مضح
Portugais imolador
Russe immolator
Japonais 犠牲者
Basque immolator
Corse immolatore
Source : Google Translate API

Synonymes de « immolateur »

Source : synonymes de immolateur sur lebonsynonyme.fr
Partager