La langue française

Ictère

Définitions du mot « ictère »

Trésor de la Langue Française informatisé

ICTÈRE, subst. masc.

PATHOL. Symptôme de diverses maladies, caractérisé par une coloration jaune des tissus, provoqué par une présence anormale de pigments biliaires; p. méton., l'une de ces maladies. La mort par ictère grave et insuffisance hépatique a été signalée (Teissier, Duvoir dsNouv. Traité Méd., fasc. 2, 1928, p. 44).C'est Chauffard qui, en 1907 (...) a construit solidement et complètement l'édifice de l'ictère hémolytique congénital. Il a fixé ses caractères cliniques, ictère plus ou moins foncé sans décoloration des matières (...), ictère évoluant par poussées au cours desquelles le malade est anémié par déglobulisation (Ce que la Fr. a apporté à la méd.,1946, p. 224).Sous le nom d'ictère par hépatite on décrit actuellement des jaunisses provoquées par un virus qui lèse électivement les cellules hépatiques. On appelle également cette maladie ictère infectieux bénin ou ictère catarrhal ou hépatite épidémique (Quillet Méd.1965, p. 149) :
La jaunisse ou l'ictère, que le public appelle aussi bile répandue, et qui souvent est la suite de l'engorgement ou de l'inflammation du foie, est cet état où toute la peau du corps, mais sur-tout celle du visage, et la conjonctive ou le blanc des yeux sont teints d'une couleur jaune, avec dégoût, amertume de la bouche, démangeaisons, urines jaunes... Geoffroy, Méd. pratique,1800, p. 197.
SYNT. Ictère cholostatique, chronique, épidémique, néonatal, nucléaire, physiologique; ictère d'inoculation; ictère par rétention.
Rem. Dans l'usage cour., on dit plutôt jaunisse. Son teint naturellement brun se bistrait davantage. (...) deux fièvres bilieuses suivies de jaunisses. Ces ictères légers avaient laissé une trace aux conjonctives et à la paume des mains (Bourget, Sens mort, 1915, p. 29).
REM. 1.
Ictérigène, adj.Qui provoque un ictère. Découverte par Louis Martin et Pettit de la séro-agglutination du spirochète qui (...) constitue la méthode la plus fidèle de diagnostic de la spirochétose ictérigène (Ce que la Fr. a apporté à la méd.,1946, p. 18).
2. a) On relève qq. termes du domaine de la méd. formés avec ictéro- (représentant ictérique) + adj. α)
Ictéro-hémorragique, adj.Caractérisé par un ictère et des hémorragies. C'est pendant la guerre de 1914-18 que nous avons appris à connaître la spirochétose ictéro-hémorragique dont Inada et Ido, au Japon, venaient de découvrir l'agent pathogène (Ce que la Fr. a apporté à la méd.,1946, p. 18).Le leptospire de la fièvre ictéro-hémorragique (Bariéty, Coury, Hist. méd.,1963, p. 708).On peut ainsi l'observer [la méningite] au cours de très nombreuses infections : (...) spirochétose ictéro-hémorragique (Quillet Méd.1965, p. 363).
β)
Ictéro-mélanurique, adj.Relatif à un ictère et à de la mélanurie. Certains accès ictéro-mélanuriques ne durent que quelques heures (Vincent, Rieux dsNouv. Traité Méd., fasc. 5, 1, 1924, p. 227).
b)
Ictér(o)-,(Ictér-, Ictéro-) élém. formantdu gr. ι ́ κ τ ε ρ ο ς, est entré dans la constr. de qq. mots scientifiques, le 2eélém., non autonome, étant d'orig. gr. α)
Ictérote, adj.(gr. ο υ ̃ ς, ω ̓ τ ο ́ ς « oreille »).Qui a des oreilles jaunes ou des taches jaunes sur chaque côté de la tête. Cf. A.-J.-L. Jourdan, Dict. (...) des termes usités dans les sc. nat., t. 1, 1834, p. 634.
β)
Ictérocéphale, adj.Qui a une tête jaune.
γ)
Ictéropode, adj.Qui a des pattes jaunes.
Prononc. et Orth. : [iktε:ʀ]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. [1578 pathol. « jaunisse » (d'apr. FEW t. 4, p. 544a)]; 1611 (Cotgr.); 2. 1902 id. « coloration jaune de la peau due à la jaunisse » (Nouv. Lar. ill.). Empr. au lat. imp.icterus « ictère », du gr. ι ́ κ τ ε ρ ο ς « id. ». Fréq. abs. littér. : 16. Bbg. Quem. DDL t. 8, 9, 10, 13, 14 (comp.).

Wiktionnaire

Nom commun

ictère \ik.tɛʁ\ masculin

  1. (Nosologie) Affection caractérisée par la couleur jaune que prennent les téguments et les muqueuses et qu’on peut attribuer à la présence de bilirubine dans le sang.
    • Ce malheureux est atteint de l’ictère grave, appelé encore ictère pernicieux, ou ictère malin, atrophie jaune aiguë du foie, ou stéatose générale spontanée. Ce mal, que les savants travaux de Rokitansky et de Winderlich…
      – N’y a-t-il rien à faire ? demanda Annabel.
      – Rien, dit Codoman. C’est un des maux devant lesquels la science se trouve absolument démunie. Rien. Bientôt, l’ictère va apparaître, avec les plaques érythémateuses. Puis, ce sera le délire, avec resserrement convulsif des mâchoires, soubresauts ; puis, le coma ; puis, la mort.
      — (Pierre Benoit, Le lac salé, Albin Michel, 1921, collection Le Livre de Poche, page 93)
    • […] l’anémie peut être causée par la destruction directe de globules rouges. Le pigment rouge que ces derniers contiennent (hémoglobine) est alors libéré puis converti en un autre pigment, appelé bilirubine. Ce second pigment, lorsqu’il est présent en quantité excessive, colore les tissus en jaune (ictère) —y compris les muqueuses observables. — (Archie Hunter, Gerrit Uilenberg, Christian Meyer, et al., Santé animale, vol 1. Généralités, Coll. Agricultures tropicales en poche, Cirad/CTA/Karthala/MacMillan, 2006, page 97)
    • Le médecin ne reproche pas à l'homme qui souffre d'un ictère d'avoir la peau jaune ni de tousser à celui qui a une bronchite. — (Arnaud Desjardins, Les chemins de la sagesse, La Table Ronde, Pocket spiritualité, 1999, p. 375)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ICTÈRE. n. m.
T. de Médecine. Affection caractérisée par la couleur jaune que prennent les téguments et qu'on peut attribuer à la présence de la bile dans le sang. On la nomme vulgairement JAUNISSE.

Littré (1872-1877)

ICTÈRE (i-ktè-r') s. m.
  • Terme de médecine. Maladie caractérisée par la couleur jaune que prennent les téguments, la conjonctive et l'urine.

    Ictère grave, maladie aiguë, caractérisée par la coloration jaune, la fièvre, des symptômes cérébraux et la destruction des cellules hépatiques.

    Ictère bleu, synonyme impropre de cyanose.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « ictère »

Ἴχτερος, jaunisse ; origine inconnue.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Date à préciser) Du latin icterus (« loriot, ictère »), issu du grec ancien ἴκτερος, ikteros, de même sens.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « ictère »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ictère iktɛr

Citations contenant le mot « ictère »

  • L'hyperbilirubinémie néonatale, ou ictère néonatal, est une affection qui affecte jusqu'à 80% des nouveau-nés au cours de la première semaine de vie. Cette équipe du Brigham and Women's Hospital valide, dans la revue Pediatrics, un nouvel outil peu invasif, peu coûteux, pour un dépistage de l'ictère de grande précision. Ce dispositif, à la portée de tous, répond à l’insuffisance de diagnostic dans les pays et environnements à faibles ressources. santé log, ICTÈRE du nouveau-né : La règle de Bili pour dépister l'hyperbilirubinémie néonatale | santé log
  • La jaunisse, ou ictère, fait jaunir la peau et le blanc des yeux. La maladie tue environ 114 000 nourrissons par an. SudOuest.fr, Une application pour smartphone capable de détecter la jaunisse chez les nourrissons
  • Le foie est l'organe le plus volumineux du corps humain et son fonctionnement est très complexe. L'une de ses fonctions est de fabriquer la bile, plus exactement la bilirubine, qui participe activement à la digestion des aliments dans l'intestin. La quantité de bilirubine dans le sang (bilirubinémie) est, en principe, stable et inférieure à 10 mg par litre. L'ictère apparaît si ce taux dépasse 20 mg (hyper bilirubinémie). Figaro Santé, Ictère - Qu’est-ce que c’est ? - Fiches santé et conseils médicaux
  • Selon diverses sources recoupées, dans la capitale économique ivoirienne, Leïla Koné, élue 2è dauphine derrière Tara Gueye (Miss Côte d’Ivoire 2019) et Satya Irié (Première dauphine), lors la finale de Miss Côte d’Ivoire 2019, a succombé à une crise d’ictère aiguë, dans la nuit de vendredi à samedi. Informateur.info, Nécrologie: Décès à Abidjan d'une reine de la beauté ivoirienne - Informateur.info
  • Un ictère (ou jaunisse) est une coloration jaune de la peau et des muqueuses liée à une augmentation de la concentration de bilirubine dans le sang. L’ictère se voit généralement à l’œil nu, à la lumière du jour, sur la peau et les conjonctives (« blanc de l’œil » notamment) ; il s’accompagne souvent d’urines foncées et de selles plus claires. Figaro Santé, Ictère néonatal - Qu’est-ce que c’est ? - Fiches santé et conseils médicaux
  • Un gros mensonge car, même si Davis a été abusée sexuellement une nuit chez sa grand-tante par un homme de passage chez Madea et qu’ensuite, son grand-oncle avait aussi abusé d’elle jusqu’à ce qu’il tombe malade d’un ictère et d’un cancer et qu’il décéda après, Davis trouva refuge dans ses études. Elle excella effectivement en classe au collège Carter G. Woodson et au lycée McDonogh 35 mais, lors de sa deuxième année de lycée, elle tomba enceinte. Cependant, elle fut autorisée à reprendre ses études après l’accouchement de sa fille, Christina. Malheureusement, Davis dû abandonner ses études après un an et demi à l’université de la Nouvelle-Orléans car personne ne s’occupait de sa fille et, quand elle l’emmenait avec elle en cours, elle était tellement gênée car « pendant que le professeur nous enseignait, Christina lui parlait » et « chaque fois que le professeur parlait et écrivait quelque chose au tableau, elle hurlait : ‘Non !’ ». Daily Geek Show, Portrait de Jacklean Davis, la première femme détective noire à résoudre des affaires d'homicides

Traductions du mot « ictère »

Langue Traduction
Anglais jaundice
Espagnol ictericia
Italien itterizia
Allemand gelbsucht
Chinois 黄疸
Arabe اليرقان
Portugais icterícia
Russe желтуха
Japonais 黄疸
Basque jaundice
Corse icterice
Source : Google Translate API

Synonymes de « ictère »

Source : synonymes de ictère sur lebonsynonyme.fr

Ictère

Retour au sommaire ➦

Partager