La langue française

Iconophile

Sommaire

  • Définitions du mot iconophile
  • Étymologie de « iconophile »
  • Phonétique de « iconophile »
  • Citations contenant le mot « iconophile »
  • Traductions du mot « iconophile »

Définitions du mot « iconophile »

Trésor de la Langue Française informatisé

iconophile , adj. et subst., vx. « Amateur d'images, d'estampes ». Les revues Byblis (1921-1931) et l'Amateur d'estampes (1921-1934) sont l'organe des iconophiles (Dacier1944, p. 131)

Trésor de la Langue Française informatisé

iconophile , adj. et subst., vx. « Amateur d'images, d'estampes ». Les revues Byblis (1921-1931) et l'Amateur d'estampes (1921-1934) sont l'organe des iconophiles (Dacier1944, p. 131)

Wiktionnaire

Adjectif

iconophile \i.kɔ.nɔ.fil\ masculin

  1. (Religion) Qui aime les images, qui adore les icônes.
    • Officiellement, le camp iconophile l'a emporté, et l'Église célèbre en l'image un « livre des illettrés » (liber idiotarum, selon une métaphore due à Saint Grégoire) investi de trois fonctions: didactique, mnémonique et dévotionnelle, […]. — (François Lecercle, Rôle de l'image, dans L'Époque de la Renaissance: tome III: maturations et mutations (1400-1600), sous la direction de Eva Kushner, John Benjamins Publishing, 2011)
  2. Qui se connaît en fait d’estampes.

Nom commun

iconophile \i.kɔ.nɔ.fil\ masculin

  1. (Religion) Personne qui aime les images, qui adore les icônes.
    • Ainsi, Constantin V, successeur de Léon III, en partant des mêmes principes christologiques que les iconophiles, arrive à des conclusions opposées aux leurs. […]. Un concile réuni par Constantin V en 754 condamne tous ceux qui fabriqueraient, posséderaient ou vénéreraient des icônes. — (Carole Talon-Hugon, Une histoire personnelle et philosophique des arts : Moyen Âge et Renaissance, Presses Universitaires de France, 2014)
    • L’iconoclasme ou Querelle des Images est un mouvement hostile au culte des icônes, les images saintes, vénérées dans l’Empire romain d'Orient. Il se manifesta aux viiie et ixe siècles par des destructions massives d’iconostases et la persécution de ceux qui leur vouaient un culte, les iconophiles ou iconodules. — (Wikipédia, Icononclasme)
  2. (Arts) Amateur d’images, de gravures ou d’estampes.
    • Au printemps dernier, la fantaisie, cette autre forme de l’instinct, l’invitait à buriner le cuivre, et l'année n'est pas révolue que les iconophiles avertis le rangent dans leur estime à la suite de miss Mary Cassat, de Desboutin et d'Helleu... — (Gazette des beaux-arts, 1900, vol.23, page 322)
    • Il publia, en 1706, un recueil, Cent Vues de Venise, aux planches incisées avec une maestria qui lui fait le plus grand honneur et lui assure, aujourd'hui encore, l'admiration des iconophiles collectionneurs. — (Octave Uzanne, Canaletto, Parkstone International, 2015)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ICONOPHILE (i-ko-no-fi-l') s. m.
  • Terme didactique. Celui qui aime les images, qui se connaît en fait d'estampes.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « iconophile »

Εἰϰὼν, image, et φίλος, ami.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) Dérivé de icône avec le suffixe -phile.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « iconophile »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
iconophile ikɔ̃ɔfil

Citations contenant le mot « iconophile »

  • Dès lors, son approche ne s’exempte pas d’un certain caractère sentimental que l’on retrouve dans l’intitulé-même de l’exposition : « Chromoscopie d’iconophile », néologisme pouvant être traduit par « relecture amoureuse des images colorées » de Babou. SudOuest.fr, Babou revisité
  • Je suis triste qu’on se scandalise autant de ces attaques supposées contre la foi. Le christianisme est le seul des trois monothéismes à penser qu’il y a un grand profit spirituel à déclarer qui est Dieu à l’aide d’images, et à fréquenter celles-ci. Parce qu’il est intrinsèquement « iconophile », il ne peut se dispenser d’endurer les agressions de ses images. Dieu s’est fait homme, visible, donc il peut être représenté ; et si on diffuse des images, il faut s’attendre à ce qu’elles soient taguées ou défigurées ! Depuis toujours le christianisme est vulnérable en ses représentations, c’est dans sa vocation de l’accepter. L’islam, par définition, échappe à cette tension, puisqu’il n’y a pas de portrait possible du Prophète. Y a-t-il une exacerbation de la caricature antichrétienne aujourd’hui ? La Vie.fr, François Boespflug : "Castellucci laisse le visage du Christ intact !"
  • Néanmoins, notre société « iconophile » tend à cristalliser ces tensions mémorielles. « Il appartient au clergé de se demander jusqu’à quel point il est permis d’apposer une lecture publique et contemporaine sur du patrimoine ancien et sacré », analyse l’historien. La Croix, À Washington, deux vitraux symbolisant des généraux sudistes retirés de la cathédrale
  • Je n’ai pas passé une très bonne soirée. Pour moi c’est un spectacle qui exclut une partie des spectateurs, un spectacle de rupture. La pièce est un peu réduite par le côté iconophile et le côté iconoclaste. Je trouve que ce spectacle est un peu un virage à prendre. Lily Bloom France Culture, Spectacle vivant : "Ostermeier ose rhabiller La Comédie-Française, pour mieux déshabiller ses acteurs"

Traductions du mot « iconophile »

Langue Traduction
Anglais iconophile
Espagnol iconófilo
Italien iconophile
Allemand ikonophil
Chinois 亲偶者
Arabe محبي الأيقونات
Portugais iconófilo
Russe iconophile
Japonais 愛好家
Basque iconophile
Corse iconofile
Source : Google Translate API
Partager