La langue française

Hypotrophie

Sommaire

  • Définitions du mot hypotrophie
  • Étymologie de « hypotrophie »
  • Phonétique de « hypotrophie »
  • Citations contenant le mot « hypotrophie »
  • Traductions du mot « hypotrophie »
  • Synonymes de « hypotrophie »
  • Antonymes de « hypotrophie »

Définitions du mot « hypotrophie »

Trésor de la Langue Française informatisé

hypotrophie , subst. fém.« Insuffisance de nutrition d'un organe ou de l'organisme » (Lar. méd. 1970). Anton. hypertrophie.L'hypotrophie des organes de la vie végétative par rapport aux membres leur donne une capacité fonctionnelle médiocre (Mounier, Traité caract.,1946, p. 215)

Trésor de la Langue Française informatisé

hypotrophie , subst. fém.« Insuffisance de nutrition d'un organe ou de l'organisme » (Lar. méd. 1970). Anton. hypertrophie.L'hypotrophie des organes de la vie végétative par rapport aux membres leur donne une capacité fonctionnelle médiocre (Mounier, Traité caract.,1946, p. 215)

Wiktionnaire

Nom commun

hypotrophie \i.pɔ.tʁɔ.fi\ féminin

  1. (Nosologie) Nutrition insuffisante.
    • L’hypotrophie d’un muscle.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

HYPOTROPHIE (i-po-tro-fie) s. f.
  • Terme de pathologie. Nutrition insuffisante. L'hypotrophie d'un muscle.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « hypotrophie »

Hypo…, et τροφὴ, nourriture.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Mot composé des formants :
  • hypo-, du grec ancien ὑπό (upo) « sous, en-dessous, par dessous » et
  • -trophie, du grec ancien τροφός (trofos) « qui se nourrit d’une certaine manière ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « hypotrophie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
hypotrophie ipɔtrɔfi

Citations contenant le mot « hypotrophie »

  • On sait que la pollution a des conséquences sur la santé des individus, les femmes enceintes y étant particulièrement vulnérables. Une exposition à la pollution lors de la grossesse peut entrainer des retards de croissance intra-utérine. Ainsi, en France en 2012, 2.3% d’enfants sont nés hypotrophes (une naissance à terme avec un poids à la naissance inférieur à 2,5 kg), dont la moitié en raison de l’exposition de la mère pendant la grossesse aux particules atmosphériques. Cette hypotrophie entraine par la suite de nombreuses conséquences sur le développement avec, pour certains enfants, un important retard de développement intellectuel. Salle de presse | Inserm, Pollution atmosphérique en France, un impact sur la santé du fœtus et un coût de 1.2 milliard d’euros pour la société | Salle de presse | Inserm
  • SCIENCES. Les particules fines seraient responsables de près de la moitié des cas d'hypotrophie. Ce terme désigne un développement insuffisant durant la grossesse, avec parfois de lourdes séquelles neurologiques. Les Echos, Les foetus paient un lourd tribut à la pollution de l'air | Les Echos
  • Les effets de ces facteurs sur la grossesse peuvent être : naissance d’un enfant prématuré, hypotrophie fœtale, avortements spontanés, malformations, hypertension artérielle et pré-éclampsie. Santé sur le net, Bien concilier grossesse et travail - Santé sur le net
  • Le retard de croissance intra-utérin (RCIU) ou hypotrophie fœtale concerne entre 3 et 10 % des grossesses. Modérée ou sévère, cette pathologie peut avoir de graves répercussions sur la santé, voire la vie du bébé. Réponses aux questions les plus fréquentes que vous vous posez. PARENTS.fr, Retard de croissance du bébé in utero | PARENTS.fr
  • Chaque année, dans le monde, cinq millions de femmes et d'enfants meurent à cause de la pré-éclampsie et du retard de croissance (hypotrophie) fœtale, deux problèmes liés à des dysfonctionnements du placenta lors de la grossesse. Lorsqu'elles ne sont pas fatales, ces anomalies augmentent les risques de troubles cardiaques pour la mère. Pour l'enfant dans la suite de sa vie, ce sont les risques de diabète ou encore de troubles neurologiques qui grimpent en flèche. Slate.fr, Fille ou garçon? Les risques pour la santé de la mère et de l'enfant ne sont pas les mêmes | Slate.fr
  • Concrètement, lorsque la poitrine est inférieure à un bonnet A, l’intervention visant à corriger l’hypotrophie mammaire est prise en charge par la Sécurité sociale. Tous les guides mutuelle santé, Chirurgie mammaire : prise en charge Sécu et mutuelle | lesfurets
  • Le retard de croissance intra-utérin est un des symptômes du notch. En effet, en présence d’une hypotrophie fœtale à la deuxième échographie (à 5 mois de grossesse), le médecin ou le gynécologue peut demander à rechercher un notch utérin grâce à un doppler. Celui-ci s’intègre dans le doppler fœtal complet qui mesure le flux sanguin dans les artères utérines (alimentant l’utérus et le placenta), la veine ombilicale (transmettant le sang oxygéné de la mère à l’enfant) et les artères cérébrales du fœtus. Il faut savoir que cet examen est aussi indiqué dans les grossesses à risque ou en cas d’hypertension artérielle et de diabète gestationnel chez la mère. Doctissimo, Notch utérin : quelles conséquences sur la mère et l’enfant ? - Doctissimo

Traductions du mot « hypotrophie »

Langue Traduction
Anglais hypotrophy
Espagnol hipotrofia
Italien ipotrofia
Allemand hypotrophie
Chinois 萎缩
Arabe تضخم
Portugais hipotrofia
Russe гипотрофия
Japonais 下垂体
Basque hypotrophy
Corse hipotrofia
Source : Google Translate API

Synonymes de « hypotrophie »

Source : synonymes de hypotrophie sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « hypotrophie »

Partager