La langue française

Hygrophile

Sommaire

  • Définitions du mot hygrophile
  • Étymologie de « hygrophile »
  • Phonétique de « hygrophile »
  • Citations contenant le mot « hygrophile »
  • Traductions du mot « hygrophile »

Définitions du mot « hygrophile »

Trésor de la Langue Française informatisé

hygrophile , adj., bot. « Qui recherche l'humidité ». Le dernier facteur prépondérant pour la flore des cavernes est l'humidité qui règne dans la majorité d'entre elles, tout au moins vis-à-vis de l'extérieur. De nombreuses espèces très hygrophiles trouvent là un milieu qui leur est favorable (Gèze, Spéléol. sc.,1965, p. 147)

Wiktionnaire

Adjectif

hygrophile \i.ɡʁɔ.fil\ masculin et féminin identiques

  1. (Biogéographie) (Botanique) (Écologie) Qualifie les végétaux qui croissent dans les lieux humides, et plus particulièrement dans les milieux soumis à une inondation se comptant en semaines (mais non en mois, dans ce cas voir : hydrophile).
    • Bien souvent d’ailleurs et très obligeamment, BONATI fils […] me procura d’intéressants renseignements sur la flore hygrophile de la vallée moyenne. — (Gustave Malcuit, Contributions à l’étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises : les associations végétales de la vallée de la Lanterne, thèse de doctorat, Société d’édition du Nord, 1929, p. 3)
    • Groupement hygrophile à Pinus patula, sous climat tropical humide dans les Sierras hidalgenses, de Queretaro et de Puebla.— (H. Puig Géographie botanique du Mexique, Bulletin de la Société de géographie de Toulouse, 7 mars 1976)
    • Cette espèce hygrophile se naturalise de préférence dans les moliniaies et les pelouses humides (Euffigneix, Poinson) et dans les endroits frais au bord des chemins (Bourbonne, Chambroncourt).— (B. Didier, J. C. Rameau, J. M. Royer, Nouvelles observations sur la flore de Haute-Marne publié dans le Bulletin de la Société de sciences naturelles et d’archéologie de la Haute-Marne, avril 1986)
  2. (Zoologie) Qualifie les animaux qui vivent dans les lieux humides.
    • Ce n’est point la clarté qu’il redoute, mais la sécheresse : il est hygrophile plutôt que lucifuge. — (Jean Rostand, La Vie des crapauds, 1933)
  3. (Chimie) (Physique) Qualifie les substances qui absorbent l’humidité de l’air.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « hygrophile »

(1834) Du grec ancien ὑγρός, hugros (« humide ») et φίλος, phílos (« ami »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « hygrophile »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
hygrophile igrɔfil

Citations contenant le mot « hygrophile »

  • Contrairement à l’interprétation en vigueur jusqu’à présent, la présence de végétation hygrophile ne suffit plus à caractériser une zone humide. La France Agricole, Loi sur l’eau : La définition des zones humides recadrée
  • Des sols habituellement inondés ou gorgés d'eau ET des plantes hygrophiles au moins une partie de l’année. C’est en remplissant ces deux conditions, a estimé le Conseil d’Etat dans un arrêt rendu le 22 février dernier, qu’un terrain peut être considéré comme une zone humide. Des espaces dont la gestion et la préservation durables sont d’intérêt général et soumises à des restrictions. , Zones humides: la définition tombe à l’eau devant le Conseil d’Etat - Journal de l'environnement
  • Après s’être révélée être une véritable source d’inquiétude pour la municipalité, l’implantation de la zone de compensation de la zone sud du Champ du Four satisfait aujourd’hui pleinement l’association de Sauvegarde du Champ du Four et les riverains longtemps en désaccord sur le positionnement initial. Ce déplacement vers un lieu plus adapté va se transformer en un bel espace vert, écologique, propice aux promenades et un lieu de découverte de la faune spécifique ainsi que de la flore hygrophile. , Saint-Marcel | 1 800 arbres plantés au   Champ du Four
  • 2/Une circulaire et un arrêté en 2009 sont venus préciser et mieux encadrer ces notions notamment la définition et la délimitation d’une zone humide en prenant en compte la végétation (hygrophile) mais également la nature du sol, la morphologie du terrain. (Pédologie et hydromorphie) 7seizh.info, Guidel : rassemblement contre le projet de contournement-Est, samedi 13 avril - 7seizh.info
  • Classée au patrimoine Naturel Mondial depuis 1999, la forêt laurifère est la plus grande forêt de son genre. Typiques des îles humides macaronésiennes, ces formations forestières, aussi appelées laurisylves en raison de l’importante présence d’espèces de la famille des Lauracées, se densifie avec l’altitude. En effet, plus on monte et plus la flore devient hygrophile. Ainsi, les montagnes sont recouvertes de forêts denses. Les plus étendues des laurisylves sont toujours à Madère, où elles s'étagent entre 300 et 1 300 mètres d’altitude. Elles couvrent 149,5 km², soit environ 16 % de la superficie de l’île. LaProvence.com, Voyages | Forêt laurifère, piscines naturelles, plantes endémiques... Madère, joyau insulaire | La Provence

Traductions du mot « hygrophile »

Langue Traduction
Anglais hygrophilous
Espagnol higrófilo
Italien igrofilo
Allemand hygrophil
Chinois 吸湿的
Arabe استرطاب
Portugais higrófilo
Russe гигрофильны
Japonais 吸湿性
Basque hygrophilous
Corse higrofile
Source : Google Translate API
Partager