La langue française

Hydropique

Sommaire

  • Définitions du mot hydropique
  • Étymologie de « hydropique »
  • Phonétique de « hydropique »
  • Citations contenant le mot « hydropique »
  • Traductions du mot « hydropique »

Définitions du mot hydropique

Trésor de la Langue Française informatisé

HYDROPIQUE, adj. et subst.

(Malade) atteint d'hydropisie. Devenir, mourir hydropique. Celui-là fait plus pour un hydropique, qui le guérit de sa soif, que celui qui lui donne un tonneau de vin (Chamfort, Max. et pens.,1794, p. 29).Il cause avec un vieillard courtaud et hydropique, qui ressemble à une caricature d'Édouard VII (Martin du G., Devenir,1909, p. 61).
Prononc. et Orth. : [idʀ ɔpik]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1174 subst. (Guernes de Pont-Ste-Maxence, S. Thomas, éd. E. Walberg, 5889); 2. 1269-78 adj. « atteint d'hydropisie » (Jean de Meun, Rose, éd. F. Lecoy, 5968). Empr. au lat.hydropicus, subst. et adj. « (personne) atteint(e) d'hydropisie », gr. υ ̔ δ ρ ω π ι κ ο ́ ς « atteint d'hydropisie ». Fréq. abs. littér. : 39. Bbg. Quem. DDL t. 13.

Wiktionnaire

Adjectif

hydropique \i.dʁɔ.pik\ masculin et féminin identiques

  1. (Médecine) Qui est atteint d’hydropisie.
    • La présidente le Bailleul vient de mourir hydropique ; son mari et elle étoient raccommodés depuis peu, et il pleuroit à son enterrement comme s'il eût perdu grand'chose. — (Roger de Rabutin Bussy, Lettre à Jeannin de Castille, du 3 avril 1677, dans Correspondance de Roger de Rabutin, comte de Bussy, avec sa famille et ses amis, édition Charpentier à Paris, 1858, tome 3, page 233)
    • Rien ne nous rebutait ; nous ne nous arrêtions que pour boire, car nous étions plus altérés que du sable d’Afrique, et nous absorbions l’eau comme des éponges sèches. Je ne sais vraiment point comment nous ne sommes pas devenus hydropiques ; sans compter le vin et les glaces, nous consommions sept ou huit jarres d’eau par jour. Agua ! agua ! tel était notre cri perpétuel, et une chaîne de muchachas, se passant les pots de main en main de notre chambre à la cuisine, suffisaient à peine pour éteindre l’incendie. Sans cette inondation obstinée, nous serions tombés en poussière comme les modèles d’argile des sculpteurs, lorsqu’ils négligent de les mouiller. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, 1840, édition Charpentier, 1859)
    • La supérieure des béguines, pauvre femme hydropique, énorme, incapable de se déplacer, ne put suivre ses compagnes : […]. — (Charles Le Goffic, Bourguignottes et pompons rouges, 1916, page 205)

Nom commun

hydropique \i.dʁɔ.pik\ masculin et féminin identiques

  1. (Médecine) Personne malade de l'hydropisie.
    • Brera avait dans son hôpital un hydropique dont l'estomac ne pouvait supporter le moindre remède stimulant. Il fit macérer un scrupule de scille dans un gros de suc gastrique, pour trois doses à employer dans la journée. Aussitôt après la première friction, les urines augmentèrent du double. — (Dictionaire des sciences médicales, éditeur Panckoucke, 1818, tome 23 (Hyg-Ilé), page 332)
    • La femme, grande, grosse, avec un ventre d’hydropique qui rejetait le torse en arrière, ouvrait des yeux effarés, prête à fuir. — (Guy de Maupassant , En famille, dans La maison Tellier, 1891, collection Le Livre de Poche, page 162.)
    • C’est ainsi, par exemple, qu’elle put souffrir les tortures d’une femme atteinte de phtisie et d’une hydropique, pour leur permettre de se préparer à la mort en paix. — (Joris-Karl Huysmans, En route, 1895)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

HYDROPIQUE (i-dro-pi-k') adj.
  • Terme de médecine. Qui est malade d'hydropisie.

    Substantivement. Un hydropique. Une hydropique.

HISTORIQUE

XIIIe s. Car lecherie si les pique, Qu'il en sunt tretuit ydropique, la Rose, 6022.

XVe s. Advisez vous, toutes gens de pratique, Marchans d'argent, exigeurs de finance ; Qui en estes devenus ydropiques, Purger vous fault, vivre par ordonnance, Deschamps, Poésies mss. f° 331.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

HYDROPIQUE, adj. (Méd.) C’est l’épithete par laquelle on désigne un malade affecté d’hydropisie en général ; mais elle est plus particulierement affectée par l’usage à l’hydropisie, avec épanchement d’humeurs dans le bas-ventre, que l’on appelle ascite. Voyez Hydropisie.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « hydropique »

Ὑδρωπιϰὸς, de ὕδρωψ, hydropisie, formé de ὑδρ…, eau (voy. HYDR…).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) Du latin hydropicus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « hydropique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
hydropique idrɔpik

Citations contenant le mot « hydropique »

  • La lanterne, cette grosse dame hydropique qui ne sort que le soir. De Jules Renard / Journal 1893 - 1898
  • Conséquence directe : les tableaux du Louvre vont demeurer plus d’un an durant (le temps que la situation politique se stabilise), entreposées dans un bâtiment rive gauche, proche de la porte Tourville. Parmi les œuvres placées sous la surveillance du conservateur du département des dessins du Musée du Louvre, Pierre-Paul Both de Tauzia (1823-1888), se trouvent notamment « La Femme hydropique » de Gérard Dou, « Le Couronnement de la Vierge » de Fra Angelico, « l’Infante Marie Marguerite » de Velasquez, « Les Noces de Cana » de Véronèse (un tableau tellement grand qu’il arrive enroulé autour d’un cylindre à Brest) ou encore « La Belle Jardinière » de Raphaël, véritable « star » de l’époque. Le Telegramme, Histoires méconnues : les vacances brestoises de La Joconde - Ces histoires brestoises méconnues - Le Télégramme
  • Selon ma compréhension des évangiles, je vois plutôt celui-ci dans l’affrontement, dans la contestation du pouvoir politico-religieux et, donc, dans la subversion, lorsqu’il traite le roi Hérode Antipas de renard (Lc 13, 32), lorsqu’il guérit un homme hydropique le jour du sabbat (Luc 14, 3.), lorsqu’il parle avec une femme considérée par les Juifs comme une hérétique et qu’il lui dit que “le temps vient où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité” (Jn 4, 23), lorsqu’il accuse scribes et pharisiens d’aimer “les premières places dans les synagogues et les salutations dans les places publiques” (Luc 11, 39-43). C’est d’ailleurs cette subversion qui le conduira à la mort sur une croix. Non, le Nazaréen n’était ni dans la neutralité ni dans l’équilibrisme parce qu’il savait que “rester neutre face à l’injustice, c’est choisir le camp de l’oppresseur” (Mgr Desmond Tutu). Et Dieu seul sait combien le pouvoir des hommes politiques et religieux, à l’époque de Jésus, écrasait le petit peuple et le chargeait de lourds fardeaux qu’il n’osait pas remuer du petit doigt. C’est dans les pas de ce Jésus refusant le “ni, ni” que l’évangéliste Jean essaie de marcher en interpellant l’Église de Laodicée en ces termes : “Je connais tes œuvres, je sais que tu n’es ni froid ni bouillant. Si seulement tu étais froid ou bouillant ! Ainsi parce que tu es tiède et que tu n’es ni bouillant ni froid, je vais te vomir de ma bouche.” (Apocalypse 3, 16) Mgr Kutwã rappelle la règle d’or (golden rule en anglais) de Jésus dans Mt 7, 12 : “Faites aux autres ce que vous voulez que l’on fasse pour vous.” Lui, Kutwã, aurait-il aimé si Mgr Agré (1997-2007) ou Mgr Yago (1960-1997) l’avait expulsé de l’archidiocèse d’Abidjan et donc l’avait contraint à l’exil pour avoir exprimé une opinion contraire à celle de l’archevêque ? Or, sur ordre de Dramane Ouattara qu’il fait semblant de critiquer aujourd’hui, il somma, en janvier 2016, le P. Julien N’Guessan Sess de quitter l’archidiocèse d’Abidjan où est installée la communauté du P. Sess (les Jésuites). Sauf erreur ou oubli de ma part, c’est la première fois qu’un prêtre ivoirien était poussé à l’exil par un évêque ivoirien alors que notre constitution l’interdit formellement. Quel “crime” le P. Julien avait-il commis ? Ce n’est pas la doctrine qui opposait Kutwã à Sess, sinon Mgr Pierre-Marie Coty, ancien évêque de Daloa et ami de la Communauté Marie mère de la charité chrétienne, aurait subi le même sort que le P. Julien. Ce que Kutwã n’a pas pardonné, ce sont les critiques de Sess contre le régime Ouattara. Connectionivoirienne.net, Une homélie peu convaincante et opportuniste en Côte-d’Ivoire - Connectionivoirienne.net
  • cette taverne d’apparence hydropique dont nous avons parlé plus haut, était depuis longtemps dans un état d’infirmité passé pour elle à l’état normal. On n’aurait pas trouvé dans tout son être un seul plancher qui fût d’aplomb ; mais elle avait survécu et devait survivre à maint édifice mieux ajusté, à maint cabaret d’une plus riche apparence. À l’extérieur c’était un fouillis débringué de fenêtres étroites, aux châssis corpulents, entassées les unes sur les autres comme une pile d’oranges qui dégringolent ; fouillis compliqué d’une vérandah caduque, en bois vermoulu, qui se projetait au-dessus de la Tamise. À vrai dire, le bâtiment tout entier, y compris le mât de pavillon qui gémissait sur le toit, se penchait vers la rivière, mais dans l’attitude d’un plongeur qui, au moment de s’élancer, n’en ayant pas le courage, est resté si longtemps sur la rive, qu’il n’entrera jamais dans l’eau. (traduction Henriette Loreau) , Gandalf s'achète le pub favori de Charles Dickens : “You shall pass”
  • L’investissement et une bonne notion d’hydroponique sont les deux éléments nécessaires pour se lancer dans ce business, souligne Youraj Babajee. L’ancien maraîcher affirme qu’il a profité des formations offertes par SME Mauritius avant de se lancer. La culture hydropique, fait-il ressortir, présente tout aussi bien des avantages que des inconvénients. IONNEWS, Mauritius, [Vidéo] Youvraj Babajee passe des étals à la culture hydroponique | IONNEWS, Mauritius
  • Allô j’ai une Harley road glide spécial, la suspension fait vraiment dure, j’aimerais la changer mais je me demande quoi acheter une suspension hydropique ou à air Moto-Station, Tout savoir sur les amortisseurs de moto, les différentes technologies etc...
  • LE SPORT, C'EST BON POUR LA SANTÉ. Moins pour la mode. L'arrivée musclée du pantalon façon jogging avec élastique ici (aux chevilles), voire là (à la taille), a relancé la discipline athlétique chic. Et donné des idées pas toujours très bonnes aux créateurs. Pour l'été, le "pogging" (contraction pratique et néanmoins arbitraire de pantalon-jogging) raccourcit. Le voilà en toile légère, multizippé et frétillant de l'ourlet à mi-mollet. Sur les podiums de défilés, il parade fièrement sur des filles à jambes de gazelle, perchées sur des sandales à talons. Dans la vraie vie, il faut bien appeler un chat un chat, ce n'est ni plus ni moins qu'un pantacourt. Pan-ta-court : cet objet honni et disgracieux parfois acheté dans un moment d'égarement chez Décathlon (en même temps qu'un vélo qui a servi deux fois en six ans). Le dit pantacourt n'a généralement pas franchi la porte d'entrée, du moins pas plus d'une fois : le temps de s'apercevoir des dégâts causés sur la silhouette par les proportions de cette pièce. Bien flou sur le genou, il s'arrête précisément sur le bombé du mollet : la bonne combinaison pour dessiner une jambe a) hydropique, b) pachydermique, c) en poteau. Au choix. Le destin de ce pantalon sera-t-il meilleur dans sa nouvelle incarnation mode ? Le Monde.fr, Le pantacourt, coupe à risque

Traductions du mot « hydropique »

Langue Traduction
Anglais dropsical
Espagnol hidrópico
Italien idropico
Allemand tropisch
Chinois
Arabe الاستسقاء
Portugais hidrópico
Russe отечный
Japonais ドロシカル
Basque dropsical
Corse dropical
Source : Google Translate API
Partager