La langue française

Hydrographie

Sommaire

  • Définitions du mot hydrographie
  • Étymologie de « hydrographie »
  • Phonétique de « hydrographie »
  • Citations contenant le mot « hydrographie »
  • Traductions du mot « hydrographie »
  • Synonymes de « hydrographie »

Définitions du mot hydrographie

Trésor de la Langue Française informatisé

HYDROGRAPHIE, subst. fém.

A. − Branche de la géographie ayant pour objet l'étude et la description des mers, des lacs et des cours d'eau présents à la surface du globe. Voir Jomard, Consid. sur coll. cartes géogr., 1831, p. 56.
MAR. ,,Science et technique qui ont pour objet principal l'établissement et la tenue à jour des cartes marines et de l'ensemble des documents nécessaires à la navigation`` (Siz. Marine 1972). En 1785, il existait vingt-quatre écoles d'hydrographie dont vingt s'échelonnaient sur le littoral de la mer du Nord, de la Manche et de l'Atlantique entre Dunkerque et Bayonne, quatre autres étant situées dans des ports de la Méditerranée (M. Benoist, Pettier, Transp. mar.,1961, p. 145) :
... leurs journaux [des anciens navigateurs] sont si mal faits, qu'il faut en quelque sorte les deviner; et les géographes qui ne sont pas marins, sont généralement si ignorans en hydrographie, qu'ils n'ont pu porter les lumières d'une saine critique sur des journaux qui en avaient grand besoin; ils ont, en conséquence, tracé des îles qui n'existaient pas, ou qui, comme des fantômes, ont disparu devant les nouveaux navigateurs. Voy. La Pérouse,t. 2, 1797, p. 52.
P. méton. Nous faisons l'hydrographie de la baie de Dallmann et nous relevons toute une série de récifs et de petites îles en calotte (Charcot, Expéd. antarct.,1906, p. 292).
B. − Ensemble des nappes et cours d'eau répartis à la surface d'un pays, d'une région. Le groupement dispersé convient aux régions où, par suite du morcellement du relief, du sol et de l'hydrographie, la terre arable est elle-même morcelée (Vidal de La Bl., Princ. géogr. hum.,1921, p. 195).
Prononc. et Orth. : [idʀ ɔgʀafi]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1551 géogr. phys. « partie de la géographie qui traite des océans, des mers, des lacs, des cours d'eau » (Oronce Finé, Sphere du monde, ep. du roi ds Gdf. Compl.); 2. 1872 « ensemble des cours d'eau et des lacs d'une région » (Lar. 19e, s.v. France, p. 720). Dér. de hydrographe*; suff. -ie*. Fréq. abs. littér. : 10. Bbg. Arveiller (R.). R. Ling. rom. 1976, t. 40, pp. 456-457. - Delb. Matér., 1880, p. 169. - La Landelle (G. de). Le Lang. des marins, Paris, 1859, p. 418.

Wiktionnaire

Nom commun

hydrographie \i.dʁɔ.ɡʁa.fi\ féminin

  1. (Cartographie) Partie de la topographie constituée par l’ensemble des eaux réparties à la surface de la terre, sous forme liquide ou solide, éventuellement dans le sous-sol, de façon permanente ou temporaire (rivières, fleuves, lacs, mers ; des profondeurs de la mer ; du régime des eaux fluviales ; des îles et des côtes)[1].
    • […] la multitude de tourbières et d’étangs, qui parsèment ce plateau à hydrographie indécise, représente autant de cuvettes d’origine glaciaire donnant à cette région l’aspect triste et désolé d’un paysage finlandais. — (Gustave Malcuit, Contributions à l’étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises : les associations végétales de la vallée de la Lanterne, thèse de doctorat, Société d’édition du Nord, 1929, p. 17)
  2. (Cartographie) Représentation cartographique des éléments hydrographiques (rivières, fleuves, lacs, …) d’une région donnée[1].
    • Enfin, dans le voisinage des côtes, l’hydrographie de l’Arctique ou de l’Antarctique est incomplète ou nulle. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Par contre nous nous sommes attaché à représenter l’orographie et l’hydrographie de la région aussi exactement qu’il nous a été possible de le faire. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, page 162)
  3. (Cartographie) Technique ayant pour objet l’exécution et l’exploitation des observations topographiques relatives à la partie immergée de la surface terrestre[1].

Forme de verbe

hydrographie \i.dʁɔ.ɡʁa.fi\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de hydrographier.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de hydrographier.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de hydrographier.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de hydrographier.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de hydrographier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

HYDROGRAPHIE. n. f.
Partie de la Géographie qui a pour objet la connaissance des eaux, rivières, fleuves, lacs, mers; des profondeurs de la mer; du régime des eaux fluviales; des îles et des côtes. L'hydrographie enseigne à pointer les cartes, à diriger les routes, à faire des observations astronomiques, etc.

Littré (1872-1877)

HYDROGRAPHIE (i-dro-gra-fie) s. f.
  • 1Description des eaux éparses à la surface du globe.
  • 2 Particulièrement. Science qui enseigne à mesurer et à connaître la mer, comme la géographie enseigne à connaître la terre. M. l'abbé Bignon, le protecteur général des lettres, le fit nommer en 1697 professeur royal d'hydrographie à Rochefort, Fontenelle, Lagny.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

HYDROGRAPHIE, s. f. (Ordre encycl. Entend. Raison. Philos. ou Scienc. Science de la nature, Mathémat. Mathématiques mixtes, Astronomie géométrique, Géographie, Hydrographie.) C’est cette partie de la Géographie qui considere la mer, en tant qu’elle est navigable. Voyez Géographie. Ce mot est composé des mots grecs ὕδωρ, aqua, eau, & γράφω, describo, je décris.

L’Hydrographie enseigne à construire des cartes marines, & à connoître les différentes parties de la mer. Elle en marque les marées, les courans, les baies, les golfes, &c. comme aussi les rochers, les bancs de sable, les écueils, les promontoires, les havres, les distances qu’il y a d’un port à un autre, & généralement tout ce qu’il y a de remarquable tant sur la mer que sur les côtes.

Quelques auteurs emploient ce mot dans un sens plus étendu, pour ce que nous appellons l’art de naviguer.

Dans ce sens, l’Hydrographie comprend l’art de faire les cartes marines, la maniere de s’en servir, & généralement toutes les connoissances mathématiques nécessaires pour voyager sur mer le plus promptement & le plus sûrement qu’il est possible. Voyez Navigation, Cartes.

Les Peres Riccioli, Fournier, & Dechales, nous ont donné des traités d’Hydrographie. Le P. Dechales qui avoit déjà examiné cette matiere dans son cours de Mathématiques, l’a traitée en 1677 dans un ouvrage exprès. M. Bouguer le pere suppléa à ce qui manquoit à cet ouvrage dans le Traité de navigation, qu’il publia en 1698, & qui a été imprimé plusieurs fois. M. Bouguer son fils, de l’académie royale des Sciences, a publié en 1753, un traité de navigation plus complet que tous les précédens, & qui contient la théorie & la pratique du pilotage ; car le pilotage ne differe point à proprement parler de l’Hydrographie. Voyez Pilotage. Nous renvoyons à ce dernier ouvrage les lecteurs qui voudront s’instruire de l’Hydrographie. (O)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « hydrographie »

Mot dérivé de graphie avec le préfixe hydro- (« eau ») : « description aquatique ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Hydrographe.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « hydrographie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
hydrographie idrɔgrafi

Citations contenant le mot « hydrographie »

  • A l’occasion de la célébration de 300 ans d’hydrographie française en 2020, le Shom propose un ouvrage, rédigé par Gilles Bessero et Hélène Richard, à paraître le 10 juillet aux éditions Locus Solus. La France possède l’un des plus vastes espaces maritimes du monde. Aujourd’hui comme hier le Shom a en charge la connaissance de ce domaine, connaissance essentielle à l’avenir de notre planète, dont la surface est couverte à 71 % par les océans. Mesurant très tôt les enjeux de la connaissance des océans, la France a été le premier État à se doter d’un service hydrographique national : le 19 novembre 1720 était créé le Dépôt des cartes et plans de la marine, dont le Shom est l’héritier. L'hydrographie sert la sécurité de la navigation et soutient les autres activités maritimes, incluant le développement économique, la sécurité et la défense, la recherche scientifique et la protection de l’environnement. Cette monographie, qui accompagne les expositions proposées à l’occasion de la célébration de 300 ans d’hydrographie française est un condensé d’histoire technique et scientifique, accessible à tous, très illustré de documents et de schémas. Cette histoire est marquée par des innovations telles que le sondeur à ultra-sons, qui supplanta le plomb de sonde, et la radiolocalisation, qui vint remplacer le positionnement à vue. Le dessin des cartes n'est plus réalisé à la main mais par ordinateur et la carte papier laisse la place à la carte électronique. Mer et Marine, 300 ans d’hydrographie française : Un livre à paraître le 10 juillet | Mer et Marine
  • A l’occasion de la célébration de 300 ans d’hydrographie française en 2020, le Shom propose de nombreux événements. La crise sanitaire actuelle a entrainé la fermeture au public de l’exposition au Géoroom de l’IGN à Saint-Mandé du 16 mars au 15 juin 20201. L’exposition aux Ateliers des Capucins à Brest a, elle, été reportée en 2021. Mer et Marine, Shom : une exposition virtuelle pour les 300 ans de l'hydrographie française | Mer et Marine
  • L’hydrographie sert la sécurité de la navigation et soutient les autres activités maritimes, incluant le développement économique, la sécurité et la défense, la recherche scientifique et la protection de l’environnement. La monographie signée Gilles Bessero et Hélène Richard est un condensé d’histoire technique et scientifique, accessible à tous, très illustré de documents et de schémas. Cette histoire est marquée par des innovations telles que le sondeur à ultrasons, qui supplanta le plomb de sonde, et la radiolocalisation qui vint remplacer le positionnement à vue. Le dessin des cartes n’est plus réalisé à la main mais par ordinateur, et la carte papier laisse la place à la carte électronique. Le Telegramme, Un livre sur les 300 ans de l’hydrographie française - Brest - Le Télégramme
  • Les 17, 18 et 19 juin 40, les quais de Paimpol sont noirs de monde. Devant l'avancée des troupes allemandes, chacun cherche un embarquement pour fuir la France. Parmi eux, les élèves de l’école d’hydrographie de la ville. Certains rejoignent l'Angleterre et deviennent officiers des FNFL. France 3 Bretagne, Paimpol, juin 1940. Quand des élèves de l'hydro deviennent officiers des Forces navales françaises libres
  • Ce jour, paraît l’ouvrage 300 d’hydrographie française, rédigé par Gilles Bessero et Hélène Richard. Cette monographie, qui accompagne les expositions proposées à l’occasion de la célébration de 300 ans d’hydrographie française est un condensé d’histoire technique et scientifique, accessible à tous, très illustré de documents et de schémas. , Brest : les trois infos de samedi 11 juillet | Côté Brest
  • Dès le 11 novembre 1789, l’Assemblée nationale constituante adopte le découpage en départements dont les noms sont choisis en fonction de la géographie et de l’hydrographie. La France fut découpée en départements à la suite du décret du 22 décembre 1789. Leur nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) exact (83) et leurs limites furent publiés le 26 février 1790, et leur existence prit effet le 4 mars 1790. Techno-Science.net, 🔎 Histoire des départements français - Définition et Explications
  • Timbres commémoratifs : 300 ans d’hydrographie française disponibles le 8 juin 2020 Mer et Marine, SHOM : Des séries de timbres pour commémorer 300 ans d'hydrographie | Mer et Marine

Traductions du mot « hydrographie »

Langue Traduction
Anglais hydrography
Espagnol hidrografía
Italien idrografia
Allemand hydrographie
Chinois 水文
Arabe الهيدروغرافيا
Portugais hidrografia
Russe гидрография
Japonais 水路学
Basque hidrografia
Corse idrografia
Source : Google Translate API

Synonymes de « hydrographie »

Source : synonymes de hydrographie sur lebonsynonyme.fr
Partager