La langue française

Hétéronome

Sommaire

  • Définitions du mot hétéronome
  • Étymologie de « hétéronome »
  • Phonétique de « hétéronome »
  • Citations contenant le mot « hétéronome »
  • Traductions du mot « hétéronome »

Définitions du mot « hétéronome »

Trésor de la Langue Française informatisé

HÉTÉRONOME, adj.

A. − PHILOS., MOR. Qui est influencé par des facteurs, des phénomènes extérieurs; dont les lois, les règles, dépendent d'une entité extérieure. Anton. autonome.L'État follower [= satellite] a devant lui deux possibilités : accepter la croissance hétéronome, c'est-à-dire s'adapter au plus vite et au mieux aux changements de l'économie leader; rechercher une croissance autonome, c'est-à-dire résister à de nombreux changements de l'économie leader (Perroux, Écon. xxes., 1964, p. 520).
B. − BIOL. Qui dévie, dans sa structure, des lois normales de l'espèce considérée. (Dict. xixeet xxes.).
Prononc. : [eteʀ ɔnɔm]. Étymol. et Hist. 1840 (Ac. Compl. 1842). Composé des élém. hétéro-* et -nome*.

Wiktionnaire

Adjectif

hétéronome (h muet)\e.te.ʁɔ.nɔm\ masculin et féminin identiques

  1. (Minéralogie) Qualifie les cristaux formés par des lois qu’on ne retrouve point ailleurs.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  2. (Biologie) Dont la structure ne suit pas les lois générales de l’espèce.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  3. (Nomologie) Qui renferme tout ce qui concerne le gouvernement des églises non-chrétiennes.
    • Morale religieuse hétéronome. — (Joseph de Saint-Genois, Monumens anciens : essentiellement utiles à la France, aux […], tome 2, xxvij, 1806, Weissenbruch)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

HÉTÉRONOME (é-té-ro-no-m') adj.
  • Terme de minéralogie. Cristaux hétéronomes, cristaux formés par des lois qu'on ne retrouve point ailleurs.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « hétéronome »

Mot constitué des formants :
  • hétéro-, du grec ancien ἕτερος, héteros (« autre ») ;
  • nome, du grec ancien νόμος, nomos (« loi »).
Attesté en 1781 [1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « hétéronome »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
hétéronome eterɔ̃ɔm

Citations contenant le mot « hétéronome »

  • Il parait en effet nécessaire de s’interroger sur la pertinence du cadre conceptuel retenu pour répondre aux défis qui nous assaillent. Si la décroissance se définit comme le revers du concept de croissance par un PIB négatif, ne s’inscrit-elle pas dans le même schéma mental construit par l’approche productiviste ? Si ce schéma, ses indicateurs et ses fondements idéologiques discutables sont le problème, ne faut-il pas les remplacer par une alternative compatible avec les impératifs de bien-être des humains et non-humains, de justice environnementale et sociale ? Elle devrait se focaliser sur le respect des limites de la biosphère. La production des biens devrait s’inscrire dans les limites des ressources disponibles, être locale chaque fois que possible, et focalisée sur ce qui répond aux exigences du bien-être. Elle devrait éviter de localiser les activités extractives là où elles compromettent la conservation de la biodiversité. Une alimentation produite via une agroécologie centrée sur l’approvisionnement local et non financiarisée, la re-naturalisation de zones artificialisées, des infrastructures évitant le gigantisme et implantées sur des zones déjà utilisées pour le bâti, seraient autant d’éléments clés d’une économie mise au service de la société et d’une planète hospitalière. Les notions de consommateur et de producteur pourraient à nouveau faire place à celles d’usager, de client, de bénéficiaire et de pourvoyeur. Ces mutations faciliteraient le passage d’une société hétéronome, soumise à l’injonction productiviste, à une société plus autonome capable de continuellement réévaluer ses priorités et ses décisions à l’aune du bien-être des humains et non-humains, dans ce qui a pu être vu comme une sobriété heureuse. GoodPlanet mag', Le point de vue d’un écologue : la poursuite de la croissance économique est incompatible avec la préservation de la biodiversité - GoodPlanet mag'
  • Une telle conception peut avoir deux soutènements. Le premier est strictement religieux : si ma vie est un don de Dieu, alors, de fait, je ne peux pas m’en revendiquer propriétaire, car je suis tout entier "entre ses mains", de mon premier à mon dernier souffle. Le deuxième en est une émanation laïque, mais dont le fond sacré reste perceptible : ma vie est due à l’humanité dont je ne suis qu’un représentant ou, pour mieux dire, un dépositaire. Ma dignité d’être humain commande que je respecte un devoir de vivre qui, à le transgresser, mettrait en péril tant la solidarité entre tous ceux qui partagent ma condition que l’idéal dont cette condition est porteuse. Dans cette optique je ne peux pas plus attenter à mes jours que nuire à moi-même de quelconque façon, car ma liberté s’arrête là où ma dignité commande le respect. Cette façon de voir, que l’on peut qualifier de paternaliste, réduira d’autant la liberté individuelle qu’elle étendra ce que dignité veut dire, rendant le citoyen de plus en plus hétéronome. Si, par exemple, on considère que la personne, au nom de sa dignité, doit veiller à sa préservation, ce "devoir de santé" aboutirait notamment à lui interdire toute forme d’addiction. LaLibre.be, Vers un droit à la mort - La Libre
  • Les idées préconçues sur l’art de la RDA [la République démocratique allemande, l’ex-Allemagne de l’Est] ont une durée de vie étonnamment longue. Ce serait un art sous contrôle de l’État, donc non autonome mais hétéronome, des œuvres de commande destinées à soutenir le régime communiste, et les artistes appréciés par le pouvoir seraient des “artistes d’État”. Le fait qu’ils ont été nommés professeurs dans des universités est-allemandes, qu’ils ont pu voyager à l’Ouest ou qu’ils se sont vu décerner des prix en dirait long sur leur personne et presque autant sur leur œuvre. Celles et ceux qui n’en sont pas encore convaincus n’ont qu’à juger sur pièces. L’art de la RDA était essentiellement “figuratif” – on abordait la peinture à la manière des “maîtres anciens” et des artisans. Il devait contribuer à édifier le socialisme. La liberté de l’abstraction, qui détourne le regard de l’objet identifiable pour amener à une réflexion sur la perception elle-même, lui était étrangère. Courrier international, À Düsseldorf, une exposition veut réhabiliter les artistes d’ex-Allemagne de l’Est

Traductions du mot « hétéronome »

Langue Traduction
Anglais heteronomous
Espagnol heterónomo
Italien eteronoma
Allemand heteronom
Chinois 异质的
Arabe غير متجانسة
Portugais heterônomo
Russe гетерономны
Japonais 異教の
Basque heteronomoak
Corse heteronomu
Source : Google Translate API
Partager