La langue française

Heiduque

Sommaire

  • Définitions du mot heiduque
  • Étymologie de « heiduque »
  • Phonétique de « heiduque »
  • Traductions du mot « heiduque »

Définitions du mot heiduque

Trésor de la Langue Française informatisé

HEIDUQUE, subst. masc.

A. − HISTOIRE
1. Membre d'une milice hongroise qui gardait la frontière de la Hongrie contre les Turcs, à la fin du xveet au début du xviesiècle. L'heiduque Rodoïtza, tombé aux mains des Turcs, fait le mort pour s'échapper (A. Daudet, Rois en exil,1879, p. 353).
2. Pillard, bandit d'origine hongroise, au xviesiècle. Il s'enfuit avec sa femme dans les montagnes, où il s'associa avec des heiduques (Mérimée, Guzla,1827, p. 142).
3. Patriote chrétien, serbe, bulgare ou roumain, membre des troupes irrégulières qui résistèrent au xixesiècle contre l'occupant turc. Luttes menées par les serfs, le peuple laborieux, les Haïdouks, les brigands paysans (Nouv. Ét. hongr., vol. 6, 1971, p. 116).
Rem. Ces trois sens correspondent à l'évolution hist. des bandes de heiduques.
B. − P. ext., vx. Domestique (d'origine hongroise ou non) en livrée à la hongroise, aux xviiieet xixesiècles en Europe. Les avocats qui n'avaient pas de laquais hier, prennent aujourd'hui des heiduques (Balzac, Œuvres div.,1831, p. 116).Des foules d'huissiers à chaînes d'argent et d'heiduques galonnés (Nerval, Pandora,1855, p. 742) :
... la lourde et superbe machine éblouissait d'or, comme un soleil. Un cocher poudré la menait, le lampion sous le bras; deux heiduques à chapeau de coq, suspendus par derrière aux embrasses, ne remuaient pas plus que des statues; et au fond du carrosse, seul (...) on apercevait le duc Charles. Bourges, Crépusc. dieux,1884, p. 8.
Prononc. et Orth. : [edyk]. Att. ds Ac. 1762-1878. Var. plus rare et plutôt vieillie : haydouk (Lar. 19e), haïdouk (Nouv. Lar. ill.-Lar. encyclop.); var. héduque (cf. Sénac de Meilhan, Émigré, 1797, p. 1767). Catach-Golf. Orth. Lexicogr. 1971, p. 265 propose la francisation : hédouque. Étymol. et Hist. 1. 1565 haiduc « fantassin hongrois » (J. de Malmidy, Discours véritable de la grand'guerre, qui est au païs de Hongrie ds R. Lang. rom. t. 40, p. 456); 2. 1701 heyduc « valet de pied vêtu à la hongroise, le sabre au côté » (Fur.). Empr. [peut-être par l'intermédiaire de l'all. Heiduck « fantassin hongrois »] du hongr.hajdūk, plur. de hajdū « fantassin », lui-même empr. du turc hajdud « brigand »; cf. FEW t. 16, p. 189 a et b. Fréq. abs. littér. : 12. Bbg. Arveiller (R.). Mots orientaux, notes lexicol. Mél. Dauzat (A.) 1951, p. 26. - Quem. DDL t. 7, 11, 13.

Wiktionnaire

Nom commun

heiduque \ɛj.dyk\ masculin

  1. (Histoire) Guerrier luttant contre l'occupation ottomane en Hongrie et dans les Balkans.
    • À Prague, Fernande, qui connaît bien son histoire d’Allemagne, évoque pour Michel les personnages de la Défenestration de 1618 (celle de Jean Masaryk, en 1948, est encore à venir) : les heiduques ou les reîtres aux ordres du parti protestant jetant par la fenêtre du Hraschin les deux gouverneurs catholiques qui plongent de soixante-dix pieds de haut dans les douves. — (Marguerite Yourcenar, Souvenirs pieux, 1974, collection Folio, pages 352-353)
  2. Hallebardier d'un noble hongrois.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  3. (Europe Centrale) Servant, page de la cour.
    • « Quand Sa Majesté était habillée et bottée, le stoïque donnait quelques moments à la secte d'Épicure : il faisait venir deux ou trois favoris, soit lieutenants de son régiment, soit pages, soit heiduques, ou jeunes cadets. On prenait du café. Celui à qui on jetait le mouchoir restait un quart d'heure en tête-à-tête. Les choses n'allaient pas jusqu'aux dernières extrémités, attendu que le prince, du vivant de son père, avait été fort maltraité dans ses amours de passade, et non moins mal guéri. Il ne pouvait jouer le premier rôle : il fallait se contenter des seconds. » — (Voltaire, Mémoires pour servir à la vie de M. de Voltaire écrits par lui-même, 1784. [au sujet des mœurs de Frédéric II de Prusse])
    • Cependant que chuchotait-on ensemble ? — « Cent louis par mois.
      — Charmant !
      — Un carrosse avec deux heiduques.
      — Superbe !
      — (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1842, Livre II)
  4. Domestique qui autrefois était vêtu à la hongroise.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

HEIDUQUE (è-du-k') s. m.
  • 1Nom d'une milice de gens de pied qui, occupant quelques districts de la Hongrie, voisins de la frontière, est chargée de les défendre. Il faudrait… tout braver pour me voir, Le sabre nu de l'heiduque Et l'eunuque, Hugo, Orient. 19.
  • 2Domestique vêtu à la hongroise. Le roi étant informé qu'au mépris des ordonnances qui défendent à tous domestiques de porter aucunes armes, épées, cannes, etc. on en voit tous les jours derrière les voitures, ou à pied, connus sous le nom de chasseurs, heiduques, portant un grand couteau de chasse ou sabre pendu à leur côté ; que d'autres ont des épaulettes sur leurs habits, ce qui est la marque distinctive de l'état militaire…, Ord. du roi, 13 juin 1779.

HISTORIQUE

XVIe s. Les hidouques, qui sont gens de pied de la Croacie, emporterent par surprise Clissa, D'Aubigné, Hist. III, 426.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « heiduque »

De l’allemand Heiduck ou Haiduck (sens identiques), du hongrois hajdúk, pluriel de hajdú, issu du turc haydut (« brigand »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Tchèque ou bohème, hayduk, forme slave du vieux hongrois hadju, signifiant un fantassin, un garde à pied.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « heiduque »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
heiduque ɛjdyk

Traductions du mot « heiduque »

Langue Traduction
Anglais heiduque
Espagnol heiduque
Italien heiduque
Allemand heiduque
Chinois 海杜克
Arabe هيدوك
Portugais heiduque
Russe heiduque
Japonais ハイドゥケ
Basque heiduque
Corse heiduque
Source : Google Translate API
Partager