La langue française

Hanté

Sommaire

  • Définitions du mot hanté
  • Phonétique de « hanté »
  • Citations contenant le mot « hanté »
  • Traductions du mot « hanté »
  • Synonymes de « hanté »
  • Antonymes de « hanté »

Définitions du mot hanté

Trésor de la Langue Française informatisé

HANTÉ, -ÉE, part. passé et adj.

I. − Part. passé de hanter*.
II. − Adjectif
A. − [En parlant d'un lieu]
1. Fréquenté, visité :
Au cabaret, des Suisses envient la liberté de la France. Pris la poste pour Berne. Jolies collines, belles sources. Arrivés à neuf heures. Galeries sombres mal hantées... Michelet, Journal,1838, p. 253.
2. Habité par des esprits, des fantômes. Et le cauchemar du maréchal de Ségur, dans la maison hantée! Est-ce qu'un garçon pouvait en avoir peur? Moi, il me terrifiait... (Montherl., Pitié femmes,1936, p. 1126).
B. − [En parlant d'une pers.] Inspiré. Ouvrez Racine, le plus hanté, c'est-à-dire le plus passionné, le plus divers, et en même temps le plus mélodieux de tous nos tragiques (L. Daudet, Hérédo,1916, p. 79).
Prononc. : [ɑ ̃te] init. aspirée. Fréq. abs. littér. : 511. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 69, b) 492; xxes. : a) 1 335, b) 1 016.

Wiktionnaire

Adjectif

hanté \ɑ̃.te\

  1. Qui est réputé être occupée par des esprits ou d’autres forces surnaturelles et où se produiraient des phénomènes surnaturels ou paranormaux.
    • Dès que j’eus entendu parler de cet envoûtement, je consultai quelques ouvrages – je possède un nombre considérable de textes égyptiens qui traitent de ces problèmes de fantômes – et, à l’heure du premier sommeil, je me rendis à la maison hantée, malgré les prières de mon hôte qui voulut m’en empêcher […]. — (Lucien de Samosate, Les amis du mensonge ou l’Incrédule, traduit par Philippe Renault)
    • Mistress Snagsby est tellement alerte, qu’aux mystérieux craquements du plancher, aux frôlements inexplicables de vêtements invisibles, qui bruissent perpétuellement dans l’ombre, on dirait la maison hantée par des revenants ; les apprentis supposent qu’il faut que jadis il y ait eu quelqu’un d’assassiné par là ; […]. — (Dickens, Bleak-House, 1853, trad. Loreau, 1896)
    • Et, je l’avoue, dans cette maison hantée, redevenue noire, la peur me prit, une peur qui ne fut qu’un léger malaise, qu’un petit frisson à fleur de peau, puis qui s’exaspéra, qui me glaça tout entier, dans une folie d’épouvante. — (Zola, Angeline ou la maison hantée, 1898)
    • Château abandonné, château hanté, château visionné. Les vives et ardentes imaginations l’ont bientôt peuplé de fantômes, les revenants y apparaissent, les esprits y reviennent aux heures de la nuit. — (Jules Verne, Le Château des Carpathes, J. Hetzel et Compagnie, 1892, p. 17-27)
    • Il l'invita donc a quitter le village morne et abandonné pour aller terminer ses jours dans la nouvelle demeure qu'il avait construite pour eux, loin du village hanté, la-bas où ils se croiraient à l'abri de toute attaque. Georges Mavouba-Sokate, De la bouche de ma mère, L'Harmattan, 2009, p.66
    • Au septième jour, malgré les récriminations d'Aubeline, Jean et Robert scellèrent leur alliance par une chevauchée qui les mena au hameau hanté des Croupatières. — (Jean-Michel Thibaux, La Fille du templier, Place Des Éditeurs, 2011)

Forme de verbe

hanté (h aspiré) \ɑ̃.te\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe hanter.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

HANTER. (H est aspirée.) v. tr.
Fréquenter quelqu'un. Hanter mauvaise compagnie. Hanter les savants. Il se dit aussi des Lieux où l'on fréquente. Hanter le barreau, le Palais. Hanter les foires. Hanter les cabarets. Hanter les mauvais lieux. Prov., Dis-moi qui tu hantes, et je te dirai qui tu es, On juge aisément les gens par les personnes qu'ils fréquentent. On dit aussi intransitivement Hanter chez quelqu'un. Il se dit particulièrement en parlant des Esprits qu'on suppose revenir de l'autre monde, ou des êtres fabuleux qui, suivant les fictions populaires, fréquentent de préférence les endroits retirés, sombres. Un château hanté par les esprits. Maison hantée.

Littré (1872-1877)

HANTÉ (han-té, tée) part. passé de hanter
  • Pour revenir à ce que nous disions, Hebrus est un fleuve délicieux, mais peu hanté et peu connu du vulgaire, Voiture, Lett. 193.

    Par extension et par imitation d'un anglicisme (this house is haunted, il y a des revenants dans cette maison). Fréquenté par les esprits ou par les fées. Maison hantée. Bois hanté.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « hanté »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
hanté ɑ̃te

Citations contenant le mot « hanté »

  • Après avoir hanté les bords de la Vilaine en 2016, le magicien Étienne Saglio convoque le fantôme errant dans les murs de l'opéra de Rennes. Tous les après-midi, sa créature volante ébahit les spectateurs. Un joli moment de rêverie et d'évasion.  Franceinfo, Tombées de la Nuit : sous la baguette du magicien Étienne Saglio, le fantôme de l'opéra réapparaît à Rennes
  • L’imaginaire est toujours hanté par la vie... De Marie Darrieussecq / L’Express - 28 Août 2001
  • Mieux vaut habiter une maison en L qu'un château hanté. De Marc Escayrol / Mots et grumots
  • L'image respire cette beauté lisse et néanmoins chaleureuse de l'acajou ou de l'ébène. Chaque plan, chaque raccord paraît précisément ajusté dans un meuble fabriqué à la main. « Le Sel des larmes » explore pourtant les aspérités de cette humanité. Le scénario est hanté par ce sentiment terrible et familier que rien n'arrive jamais au bon moment. Il relate des trahisons ordinaires, des déceptions infligées à ceux ou celles que nous aimons ou que nous avons cru aimer.Ce monde, pourtant, n'est pas tout à fait réel. Dans ce XXIe siècle parallèle, les rues et les cafés paraissent étrangement vides et la jeunesse danse encore sur du Téléphone en boîte de nuit. Les réseaux sociaux n'existent pas et l'on s'écrit encore des lettres. Les personnages possèdent des portables, mais cet objet a perdu le rôle omniprésent qu'il occupe dans notre quotidien. Les dialogues, le phrasé de comédiens issus du conservatoire où le cinéaste enseigne, possèdent une grâce tombée d'ailleurs. Le film résonne ainsi d'un vibrato mélancolique unique. S'il existe, au coeur des violons, une toute petite pièce de bois que l'on appelle l'âme, plus qu'un film d'ébéniste, « Le Sel des larmes » est l'oeuvre d'un luthier. Les Echos, « Le Sel des larmes » : Garrel à l'âme | Les Echos
  • Ce samedi 20 juin dans Tout le monde veut prendre sa place, une candidate a révélé à Nagui, complètement interloqué, ne plus vouloir dormir chez son fils car la maison de ce dernier est hanté par un fantôme… Voici.fr, VIDEO Tout le monde veut prendre sa place : une candidate parle du fantôme qui la hante - Voici
  • Niçois, un peu musicien, hanté, le cœur en miettes, il a composé en quelques heures une mélodie triste, une chanson douce et sans façons, "un petit truc comme ça", se souvient-il aujourd’hui, quatre ans après l’attentat. Nice-Matin, Ce Niçois a créé un site mémorial en hommage aux victimes du 14-Juillet - Nice-Matin

Traductions du mot « hanté »

Langue Traduction
Anglais haunted
Espagnol obsesionado
Italien frequentato
Allemand verfolgt
Chinois 闹鬼
Arabe ازم
Portugais assombrada
Russe часто посещаемый
Japonais 幽霊
Basque zorgindutako
Corse hantatu
Source : Google Translate API

Synonymes de « hanté »

Source : synonymes de hanté sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « hanté »

Partager