La langue française

Haniwa

Sommaire

  • Définitions du mot haniwa
  • Étymologie de « haniwa »
  • Phonétique de « haniwa »
  • Citations contenant le mot « haniwa »
  • Traductions du mot « haniwa »

Définitions du mot haniwa

Wiktionnaire

Nom commun

haniwa (h aspiré)\a.ni.wa\ masculin

  1. Statuette funéraire japonaise disposée en cercle autour des tombes, du IIIe au VIe siècle.
    • Telle [le remplacement des sacrifices humains par la représentation des personnes destinées à accompagner le défunt] est, sans aucun doute, l’origine des tatémonos et des haniwas. Ces haniwas sont aujourd’hui cachés sous la terre ; cependant dans toutes les provinces, à commencer par le Yamato, on en a retiré dans d’anciennes tombes. Les découvertes ont été surtout fréquentes dans les provinces orientales. — (Histoire de l'art du Japon, 1900)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « haniwa »

Du japonais 埴輪, haniwa, lui-même composé de , hani (« argile ») et de , wa (« anneau »), probablement parce que l’on plaçais plusieurs haniwas en cercle.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « haniwa »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
haniwa aniwa

Citations contenant le mot « haniwa »

  • Ensemble de kofun de Mozu-Furuichi : tertres funéraires de l’ancien Japon (Japon) – Situé sur un plateau au-dessus de la plaine d’Osaka, ce bien comprend 49 kofun (« anciens tertres » en japonais). Tumuli de tailles variées, les kofun peuvent prendre la forme de « trous de serrure », de coquilles Saint-Jacques, de carrés ou de ronds. Ces lieux de sépulture des membres de l’élite recèlent des objets funéraires (armes, armures, décorations). Ils étaient décorés de sculptures en argiles, les haniwa, qui peuvent prendre la forme de cylindres ou de formes figuratives (maisons, outils, armes, silhouettes humaines…). Les kofun sélectionnés, sur les 160 000 que compte le pays, forment la plus riche représentation matérielle de la période Kofun, du IIIe au VIe siècle de notre ère. Ils illustrent les différences de classes sociales de cette époque et témoignent d’un système funéraire très perfectionné. UNESCO, Sept nouveaux sites culturels inscrits sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO
  • Arborant un large sourire, les haniwa, figurines de terre cuite qui, au VIe siècle, ornaient les tombes des puissants, devaient réjouir les défunts par leur présence. Introduit au Japon à la même époque, le bouddhisme a également hébergé des dieux rieurs. Car les religieux utilisaient les peintures humoristiques pour l'édification du peuple. Puis, au XIIe siècle, des artistes ont commencé à manier l'humour pour contourner la censure, affublant les animaux d'expressions humaines cocasses, qui leur permettaient de critiquer comportements sociaux et pouvoir politique.  LExpress.fr, Warai, c'est quoi cette expo? - L'Express

Traductions du mot « haniwa »

Langue Traduction
Anglais haniwa
Espagnol haniwa
Italien haniwa
Allemand haniwa
Chinois 花羽
Arabe هانيوا
Portugais haniwa
Russe haniwa
Japonais はにわ
Basque haniwa
Corse haniwa
Source : Google Translate API
Partager