La langue française

Hallebardier

Sommaire

  • Définitions du mot hallebardier
  • Étymologie de « hallebardier »
  • Phonétique de « hallebardier »
  • Citations contenant le mot « hallebardier »
  • Traductions du mot « hallebardier »

Définitions du mot hallebardier

Trésor de la Langue Française informatisé

HALLEBARDIER, subst. masc.

Homme d'arme (vx) ou garde d'honneur portant la hallebarde. Des hallebardiers dépecèrent et brûlèrent le corps du Balafré dans les souterrains du château de Blois (Chateaubr., Mém., t. 1, 1848, p. 381).Bientôt les grandes orgues annonciatrices d'une liturgie solennelle se mettent à mugir tandis que vers la chapelle Sixtine s'avance un cortège précédé de hallebardiers en grand costume (Billy, Introïbo,1939, p. 198).
Prononc. et Orth. : [albaʀdje] init. asp. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1483 halbardier « homme d'arme, fantassin portant la hallebarde » (Isambert, Recueil gén. des anc. lois fr., t. 11, p. 42). Dér. de hallebarde*; suff. -ier*. Fréq. abs. littér. : 33.

Wiktionnaire

Nom commun

hallebardier (h aspiré)\al.baʁ.dje\ masculin (pour une femme on dit : hallebardière)

  1. Soldat portant la hallebarde.
    • Deux hallebardiers vêtus de noir gardaient le pont-levis […] — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Jamais je n’arriverai jusqu’à elle, se dit Marguerite après avoir fait près des hallebardiers trois tentatives inutiles. — (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, volume I, chapitre X)
    • Mais dans les régions que des reliefs du sol rendaient mal praticables, […] le hallebardier, l’homme d’épée pour le combat corps à corps, l’archer même purent affirmer leur supériorité […] — (H. G. Wells, Anticipations, 1902, traduit par Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, 1904)

Adjectif

hallebardier

  1. Relatif à Louvières, commune française située dans le département de la Haute-Marne.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

HALLEBARDIER. (H est aspirée.) n. m.
Il se disait autrefois d'un homme de pied.

Littré (1872-1877)

HALLEBARDIER (ha-le-bar-dié ; l'r ne se lie jamais ; au pluriel, l's se lie : des ha-le-bar-dié-z en faction) s. m.
  • 1Garde à pied qui portait la hallebarde.
  • 2Il s'est dit de l'homme qui, à l'aide de leviers et de rouleaux, fait arriver les lourdes masses sur le chantier, Dict. des arts et métiers, Architecte.

HISTORIQUE

XVe s. Hallebardiers, André de la Vigne, Voy. de Naples de Charles VIII, p. 118, dans LACURNE.

XVIe s. Le premier fut achevé [tué] par quelques hallebardiers, D'Aubigné, Hist. II, 287.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « hallebardier »

De hallebarde avec le suffixe -ier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Hallebarde.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « hallebardier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
hallebardier albardje

Citations contenant le mot « hallebardier »

  • Le hallebardier de pierre ne surveille plus, du haut de la fontaine, la place de la Réunion à Mulhouse. Du moins pour l’instant. Le 15 juillet dernier, soir de la victoire des Bleus en Coupe du monde, la fontaine a subi d’importantes dégradations, endommageant les becs de sortie d’eau. , Mulhouse | Où est passé le hallebardier ?

Traductions du mot « hallebardier »

Langue Traduction
Anglais halberdier
Espagnol alabardero
Italien alabardiere
Allemand hellebardier
Chinois
Arabe مؤلف من رمح و فأس
Portugais alabardeiro
Russe алебардщик
Japonais ハルバーディア
Basque halberdier
Corse halberdier
Source : Google Translate API
Partager