La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « habitat collectif »

Habitat collectif

Variantes Singulier Pluriel
Masculin habitat collectif habitats collectifs

Définitions de « habitat collectif »

Wiktionnaire

Locution nominale - français

habitat collectif \a.bi.ta kɔ.lɛk.tif\ masculin

  1. Immeuble.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « habitat collectif »

De habitat et de collectif.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « habitat collectif »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
habitat collectif abita kɔlɛktif

Citations contenant le mot « habitat collectif »

  • L’expérimentation ayant été largement concluante, une nouvelle aire de bio compostage pour un habitat collectif vient d’être mise en place. Ce biocomposteur installé par la Ville de Mèze, en partenariat avec Sète agglopôle et la Région Occitanie, va permettre aux familles de la résidence de valoriser leurs déchets organiques. Cette action offre plusieurs avantages : préserver l’environnement en diminuant la quantité de déchets non valorisés (un tiers des ordures ménagères sont compostables), produire du compost naturel utile aux plantations et animer la vie de quartier. midilibre.fr, HLM Mistral : une nouvelle aire de compostage collectif - midilibre.fr
  • – « LA FAB’HAB » Une nouvelle urbanité, expérimenter une autre manière d’habiter le faubourg du Pont-Neuf – Construction d’un habitat collectif partagé de 4 logements, Poitiers, Equipe du projet : Grand Poitiers, Benjamin CHATEAU & Émilie PIRAT, ABLOME Chroniques d‘architecture, Tous les lauréats de l'AMI Engagés pour la qualité du logement de demain
  • D’ici 10 ans, une voiture vendue sur trois sera électrique. Il est urgent par conséquent de prévoir leur recharge dans l’habitat collectif. Et il est grand temps de former les syndics et bailleurs sociaux aux règles qui régissent la recharge.  Challenges, Recharge en copropriété : syndics et bailleurs retournent à l’école - Challenges
  • A Castanet-Tolosan, l’habitat collectif représentait en 2017, 55% des logements avec une diversité importante de situations (locatif social/privé, logements anciens/récents, résidences ouvertes/fermées, typologie des logements). "Nous avons besoin de connaître le ressenti des Castanéennes et Castanéens sur leur habitat afin de dresser un état des lieux objectif de la situation. Les habitants et habitantes ont une expertise d’usage de leur habitat et sont les plus à même de faire des préconisations d’amélioration de leur cadre de vie et des suggestions pour les projets futurs", explique Gwenola Klopp-Tosser, adjointe au maire déléguée à l’urbanisme et à l’aménagement du territoire. ladepeche.fr, Castanet-Tolosan. Cadre de vie et habitat collectif : donnez votre avis - ladepeche.fr
  • À l’origine, cet habitat collectif vient en aide aux veuves de la guerre de 100 ans, qui se regroupaient pour se sentir plus en sécurité. «Dans le Nord de la France, les béguinages sont rapidement devenus des communautés religieuses et du côté belge, ils sont restés laïques. Il existe aujourd’hui plusieurs milliers de béguinage en Belgique ou en Allemagne mais en France, ils avaient quasiment disparu», explique Paul de Rochebouët, président de l’association et gérant de la foncière qui assure le montage financier des projets. Le béguinage tente aujourd’hui de retrouver ses lettres de noblesse, notamment en s’adressant à un nouveau public, les personnes âgées, afin de lutter contre leur isolement. Le Figaro, Le béguinage, une alternative aux Ehpad pour créer du lien - Figaro Immobilier
  • Toujours est-il que certains ont quand même compris l’enjeu que représente la recharge résidentielle et urbaine quand on sait que 80 % de la population française réside en agglomération, dont la moitié en habitat collectif, selon les données 2016 de l’Insee. Mais ils restent quand même des exemples isolés, comme Electra, et l’on constate qu’il s’agit souvent de start-up et non pas de grands opérateurs historiques. À l’étranger, par exemple à Berlin et à Londres, on a fait le choix d’équiper les lampadaires de certains quartiers de prises de recharge pour voitures électriques. À Amsterdam, même les petites allées qui longent les canaux sont équipées de pléthore de points de recharge. Automobile Propre, Pourquoi nous avons besoin d’un « Free » de la recharge urbaine
  • Le feu s'est déclaré vers 7h30 ce samedi matin dans un des logements de ce bâtiment d'habitat collectif de La Glacerie. Dix personnes se trouvaient à l'intérieur, dont deux enfants qui n'ont pas survécu. France Bleu, Deux enfants meurent dans un violent incendie à Cherbourg-en-Cotentin
  • En petite couronne, les appartements ont représenté, sur les dix dernières années, 90 % des logements construits. En grande couronne, où la densification est plus « douce », c'est 60 %. L'habitat collectif, en 2012, ne représentait que 50 % des logements construits dans ces « tissus pavillonnaires » franciliens. Les Echos, En Ile-de-France, la transformation des zones pavillonnaires passe mal | Les Echos
  • La prime donne la possibilité de financer les travaux d’isolation, de ventilation, de chauffage ou d’audit énergétique d’une maison individuelle ou d’un appartement en habitat collectif. À noter que pour être éligible à cette prime, l’entreprise qui va réaliser les travaux de rénovation énergétique doit être reconnue garante de l’environnement (RGE). Le montant attribué varie également en fonction des matériaux et des équipements éligibles dans la limite de 20 000 € sur un logement et, au maximum, pendant 5 ans. Pour les propriétaires bailleurs, cette aide est valable pour, au maximum, trois logements différents, dans la limite de 20 000 € par bien locatif. Il faudra toutefois s’engager à mettre en location le logement pour une durée minimale de 5 ans. Cette prime est réservée aux logements construits depuis au moins 15 ans. Il reste, toutefois, possible de bénéficier de MaPrimeRénov’ pour des logements construits depuis plus de 2 ans, lorsque le propriétaire souhaite changer sa chaudière au fioul et demande une prime pour la dépose de sa cuve. BFMTV, MaPrimeRénov’ : qu’est-ce que c’est ?
  • Dans les centres-villes et quartier d’habitat collectif dense de Corbas, Écully, Francheville, Grigny, Irigny, Neuville-sur-Saône, Saint-Fons, Sainte-Foy-Lès-Lyon. MET', Poubelles : du changement dans la collecte pour le lundi de Pâques - MET'
  • En 2016, un projet d'habitat collectif avait déjà été monté avec un bailleur social de Montauban. "À l'époque on était plus nombreux, on a même été 18 personnes à un moment, il y avait même un couple", relate Ginette Pondarasse. Mais en 2021, c'est la déconvenue. Le bailleur social leur annonce que le projet tombe à l'eau en raison de "problème internes et de problèmes de financement". BFMTV, Cette bande d'amies retraitées cherche un logement pour vieillir ensemble et "éviter l'Ehpad"
  • La tendance à venir va donc se porter sur l'habitat collectif, de plus en plus dans des immeubles de grande hauteur. Je pense par exemple que les très vastes parkings de zones commerciales, dont on sait que la fréquentation va continuer de baisser, pourront être transformés en logements collectifs. Les pôles commerciaux couverts situés à proximité immédiate seront revus et corrigés pour accueillir, ici des espaces d'exposition, là des structures de loisirs, ailleurs des surfaces de bureaux. Ces nouveaux quartiers multifonctionnels permettront de limiter les déplacements. L'habitant travaillera sur place, les enfants seront scolarisés dans le quartier. La mixité sera quotidienne. Les Echos, « La tendance se porte sur l'habitat collectif dans des immeubles de grande hauteur » | Les Echos
  • En revanche, la ville-centre n’est guère plus chère que le reste de la métropole à Brest ou à Marseille (voire à Montpellier pour les seuls appartements) : alors que les financements bancaires espérés sont plus difficiles à obtenir, la demande qui y exprime ses préférences pour un habitat en maison individuelle (versus l’habitat collectif) s’éloigne de la ville-centre, sur des territoires où le déséquilibre entre l’offre et la demande ne fait que se renforcer depuis plusieurs années. Journal de l'Agence, «Baromètre LPI-SeLoger mars 2022 : Hausse des prix dans 93 % des grandes villes » , Michel Mouillart - Journal de l'Agence
  • On le voit, atteindre la sobriété énergétique pour un habitat collectif est une démarche longue, composée de plusieurs étapes, nécessitant de la rigueur dans sa mise en œuvre. Mais, les gains financiers, écologiques et énergétiques obtenus sont d’importance ! L'immobilier par SeLoger, Habitat collectif : comment atteindre la sobriété énergétique ? | L'immobilier par SeLoger
  • Les Assises de l’électro-mobilité se sont déroulées les 15 et 16 novembre à Marseille. Une manifestation co-organisée par l’AVEM et le Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône. C’est d’ailleurs dans l’hémicycle du Conseil départemental que se sont tenues toutes les tables rondes. Des tables rondes qui ont permis de dresser un panorama complet de l’écosystème de ce secteur. Lors de la seconde journée, la dernière d’entre elles était consacrée au défi de la mobilité électrique en habitat collectif. Trois intervenants y ont pris la parole : Pierre-Henry Marcelino d’Enedis, Nicolas Blanchard de CDC Habitat et John Honoré de Borne Recharge Service. AVEM - Association pour l'Avenir du Véhicule Electro-Mobile, Assises de l’électro-mobilité : table ronde sur le défi de la mobilité électrique en habitat collectif - AVEM - Association pour l'Avenir du Véhicule Electro-Mobile
  • D'autant que l'habitat collectif n'y constitue pas forcément une alternative avantageuse à la maison individuelle. Si cette dernière se négocie autour de 3 918 euros le mètre carré, le prix des appartements atteint, lui, les 3 899 euros du mètre carré en moyenne, selon le site spécialisé meilleursagents.com. Corse Matin, Quelle place pour l'habitat collectif à Bastelicaccia ? | Corse Matin
  • On les appelle les «zones blanches». Les parkings extérieurs ou aériens sont les grands oubliés des programmes d’installation des bornes en habitat collectif. Pourtant, ils représentent la moitié des parkings résidentiels, soit environ 4 millions de places. Selon l’étude Tera commandée par Zeplug, le leader des infrastructures de charge dans les copropriétés avec 45 % du marché, «rien ne laisse supposer qu’un mouvement s’engage pour renverser la situation». Si ces parkings sont délaissés, c’est qu’ils impliquent des travaux de génie civil assez lourds. Nicolas Banchet, le directeur général de Zeplug, affirme que «ces prestations peuvent représenter dix fois le coût de la partie électrique. Dans certains parkings acceptant 100 places, le budget peut atteindre plusieurs dizaines, voire la centaine de milliers d’euros. C’est pourquoi aujourd’hui, ces demandes ne sont pas satisfaites. Il faudrait que la puissance publique puisse intervenir.» LEFIGARO, Bornes de recharge sur les parkings extérieurs de l’habitat collectif: un enjeu crucial
  • Dire si la maison individuelle est plus écologique ou moins écologique que l’habitat collectif est donc par définition assez difficile, car il faut observer de nombreux facteurs différents. Pourtant, il existe un certain nombre de données dans la littérature scientifique qui permettent de mieux comprendre le problème. Voici quelques éléments que l’on peut tirer de cette littérature. Youmatter, La maison individuelle est-elle un non-sens écologique ?

Images d'illustration du mot « habitat collectif »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Habitat collectif

Retour au sommaire ➦

Partager