La langue française

Guenillon

Sommaire

  • Définitions du mot guenillon
  • Étymologie de « guenillon »
  • Phonétique de « guenillon »
  • Vidéos relatives au mot « guenillon »
  • Traductions du mot « guenillon »
  • Synonymes de « guenillon »

Définitions du mot « guenillon »

Trésor de la Langue Française informatisé

GUENILLON, subst. masc.

Vieilli, fam.
A. − Petite guenille. Je n'ai que faire de ce guenillon (Ac.).
P. métaph. Un vers était pour lui [Voltaire] je ne sais quelle loque, Une chiffe, un lambeau qu'à volonté on troque Et lorsqu'il était las de voir certain haillon, Il tirait de sa hotte un autre guenillon (Pommier, Crâneries,1842, p. 71).
B. − P. méton. Fille mal habillée, déguenillée. Même sans ambitionner des bijoux, elle ne pouvait vraiment pas rester un guenillon, elle était lasse de se retaper avec la gratte des ateliers de la rue du Caire (Zola, Assommoir,1877, p. 726).
Prononc. et Orth. : [gənijc̃]. Att. ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1652 « petite guenille » (Berthod, La Ville de Paris en vers burlesques in Paris ridicule et burlesque, 185 [Garnier] ds Quem. DDL t. 12 : Le racourcy d'un inventaire De cinq cens mille guenillons De vieux morceaux de cotillons); p. ext. a) 1679, 29 déc. « petit écrit de peu de valeur » un petit guenillon de billet (Sévigné, Lettres, éd. M. Monmerqué, t. 6, p. 162); b) 1808 « être déguenillé, misérable » (Hautel : guenillon [...] se dit par mépris d'une petite fille malpropre). Dér. de guenille*; suff. -on*.

Wiktionnaire

Nom commun

guenillon \ɡə.ni.jɔ̃\ masculin

  1. (Familier) (Vieilli) Petite guenille.
    • (Péjoratif)Quel guenillon ce Julien !
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GUENILLON. n. m.
Petite guenille. Je n'ai que faire de ce guenillon. Il est familier.

Littré (1872-1877)

GUENILLON (ghe-ni-llon, ll mouillées, et non ghe-ni-yon) s. m.
  • 1Petite guenille. Mais qui pourrait compter le nombre de haillons, De pièces, de lambeaux, de sales guenillons, Dont la femme, aux bons jours, composait sa parure ? Boileau, Sat. X. Un bal où parurent plus de cent masques habillés de guenillons superbes, Voltaire, Lett. en vers et en prose, 6.
  • 2S'est dit, par extension et par plaisanterie, d'un petit morceau de papier, d'un billet. Je vous mandai avant-hier, par un petit guenillon de billet qui suivait une grosse lettre, que madame de S*** était exilée, Sévigné, 395.

    Fig. Petit écrit, écrit de peu de valeur. L'ex-jésuite vous enverra ses guenillons à Pâques, Voltaire, Lett. d'Argental, 20 janvier 1766.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « guenillon »

Diminutif de guenille.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Dérivé de guenille avec le suffixe -on.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « guenillon »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
guenillon genilɔ̃

Vidéos relatives au mot « guenillon »

Traductions du mot « guenillon »

Langue Traduction
Anglais guenillon
Espagnol guenillon
Italien guenillon
Allemand guenillon
Chinois guenillon
Arabe غينيلون
Portugais guenillon
Russe guenillon
Japonais ゲニロン
Basque guenillon
Corse guenillon
Source : Google Translate API

Synonymes de « guenillon »

Source : synonymes de guenillon sur lebonsynonyme.fr
Partager