La langue française

Grisonner

Sommaire

  • Définitions du mot grisonner
  • Étymologie de « grisonner »
  • Phonétique de « grisonner »
  • Citations contenant le mot « grisonner »
  • Images d'illustration du mot « grisonner »
  • Traductions du mot « grisonner »
  • Synonymes de « grisonner »

Définitions du mot « grisonner »

Trésor de la Langue Française informatisé

GRISONNER, verbe

A. − Emploi intrans. Commencer à devenir gris.
1. [En parlant de choses concr.] Le matin commençait à grisonner (Gautier, Fracasse,1863, p. 78).La lumière, sur la paroi [du wagon], pâlit un peu, grisonna et puis, brusquement, ce fut un éclatement (Sartre, Sursis,1945, p. 190).
2. En partic.
a) [En parlant des cheveux, de la barbe] Les cheveux de l'amant grisonnent, blanchissent, et la femme lui voit toujours sa belle chevelure noire (Champfl., Avent. MlleMariette,1853, p. 130).Vous qui avez le poil blanc alors que le mien ne fait encore que grisonner (Claudel, Soulier,1929, 1rejournée, 6, p. 672).
b) P. méton. [En parlant d'une pers. en tout ou en partie] Commencer à avoir du poil ou des cheveux gris. Un homme dont la tête grisonne lui dit : − Cela fait votre éloge, Madame (Balzac, Ptes mis.,1846, p. 23).MmeTeysseire et ma sœur Fanny grisonnent fortement (Amiel, Journal,1866, p. 469).
B. − Emploi trans., rare
1. Rendre gris. Depuis l'aube qui grisonnait sa chambre (Noailles, Nouv. espér.,1903, p. 284).
2. TECHNOL. Teindre en gris. Synon. griser1(v. ce mot A). (Dict. xixeet xxes.).
REM. 1.
Grisonné, -ée, part. passé en emploi adj.La reine, qui pourtant n'avait pas encore quarante ans, avait des cheveux tout grisonnés (MmeV. Hugo, Hugo,1863, p. 9).
2.
Grisonnement, subst. masc.Action de grisonner; résultat de cette action. Le noir et le blanc ont leur beauté; le grisonnement intermédiaire est triste et laid (Amiel, Journal,1866, p. 497).Il ne rentrait qu'au grisonnement de l'aube (Arnoux, Rhône,1944, p. 272).
Prononc. et Orth. : [gʀizɔne], (il) grisonne [gʀizɔn]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. a) 1527 verbe réfl. se grisonner « commencer à devenir gris (en parlant des cheveux) » (Cretin, Chants roy. fo173 ro, éd. 1527 ds Gdf. Compl.); b) 1546 intrans. « id. » (F. Rabelais, Tiers Livre, éd. M. A. Screech, 28, 9); c) 1556 trans. « rendre gris » (A. Noguier, Histoire tolosaine, 395 ds Gdf. Compl.). Dér. de grison1*; dés. -er. Fréq. abs. littér. : 54.

Wiktionnaire

Verbe

grisonner \ɡʁi.zɔ.ne\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Devenir grison, en parlant des cheveux ou de la barbe.
    • Il est vrai qu’une longue et épaisse chevelure, qui commençait à grisonner, rendait à son maître le même service qu’aurait pu faire la coiffure la plus confortable, …. — (Alexandre Dumas, Othon l’archer, 1839)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GRISONNER. v. intr.
Devenir grison. Il commence à grisonner. La tête commence à lui grisonner. La barbe lui grisonne.

Littré (1872-1877)

GRISONNER (gri-zo-né) v. n.
  • Devenir grison. Il y a grande apparence que personne n'est excommunié [de monitoires], vu que tous tant que nous sommes il n'y en pas un qui ne blanchisse ou ne grisonne, et on dit que, quand un homme est excommunié, il devient plus noir que poivre, Patin, Lett. t. II, p. 192. Rufin commence à grisonner, mais il est sain, il a un visage frais et un œil vif, qui lui promettent encore vingt années de vie, La Bruyère, XI. Les nègres en vieillissant perdent une partie de leur couleur noire ; ils pâlissent ou jaunissent, leur tête et leur barbe grisonnent, Buffon, Suppl. à l'hist. nat. Œuv. t. XI, p. 404. Le sang remonte à son front qui grisonne ; Le vieux coursier a senti l'aiguillon, Béranger, Vieux sergent.

HISTORIQUE

XVe s. Dejà le poil me grisonne, Dejà la goutte je sens, Basselin, XXX.

XVIe s. Tu grisonneras ainçois Que tu sois Au bout de ton navigage, Du Bellay, J. IV, 34, recto. Les bons vieillards à testes grisonnées, Les jouvenceaux aux plaisantes années,…, Ronsard, 598.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

GRISONNER. Ajoutez :
2 V. a. Teindre en gris. Les sels grisonnés, Journ. offic. 30 mai 1873, p. 3453, 3e col.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « grisonner »

Grison.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

→ voir grison
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « grisonner »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
grisonner grizɔne

Citations contenant le mot « grisonner »

  • Passé 30 ans, chaque décennie supplémentaire apporte 10 à 20% de chances de voir ses cheveux grisonner. C’est un fait avéré, pratiquement tout le monde voit tôt ou tard ses cheveux devenir gris. La couleur des cheveux provient d’un pigment, la mélanine. Chaque cheveu peut contenir de la mélanine foncée (l’eumélanine) et de la mélanine claire (phéomélanine), qui se mélangent pour former les nombreuses nuances de couleurs des cheveux humains. Presse santé, Pourquoi les cheveux deviennent-ils gris? Qu'est-ce qui le favorise?
  • C'est dans la vie professionnelle que les femmes prennent de plein fouet les stéréotypes liés à la ménopause. "Il y a une inégalité au travail entre les femmes de plus de 50 ans et les hommes du même âge, dont les féministes devraient se saisir", estime Sophie Kune, consultante auprès de marques de beauté, en stratégie digitale, et fondatrice du compte Instagram @menopause.stories, "pour décomplexer" celles qui passent le cap. "Une femme en ménopause peut grossir – tout sur le ventre –, devenir écarlate et ruisseler en réunion, grisonner et décider de ne pas se teindre les cheveux. Cela n'ôte rien à son expérience, à ses compétences, à son envie de continuer à se former pour rester performante. Pourtant, sauf exception, dans le privé, elle n'est plus ni augmentée ni promue. Un plafond de verre en raison de son âge. Un homme, c'est moins grave s'il prend du bide et perd ses cheveux à la cinquantaine : il mûrit – quand la femme vieillit – et peut espérer continuer à évoluer. Et personne, quand il pousse un coup de gueule, ne songerait à lui balancer 'c'est ta prostate qui te travaille ?' quand on ne se prive pas de dire d'une quinqua qui recadre son équipe : 'C'est sa ménopause.'" Marie Claire, La ménopause, nouveau combat féministe - Marie Claire
  • Il faut être vigilants et prendre le temps de bien trier et séparer les vêtements foncés des vêtements pâles. Un lavage mixte de ces vêtements les fera grisonner dès la première brassée. Le Journal de Montréal, Une p’tite brassée sans aucun problème | JDM
  • "Arrête de te faire des cheveux blancs" ! Voici une expression courante de la langue française qui illustre, au sens propre comme au figuré, un phénomène purement biologique. La théorie selon laquelle un épisode émotionnellement traumatisant ou une période de stress intense peut faire grisonner les favoris est en effet largement répandue.  lindependant.fr, On sait désormais pourquoi les cheveux peuvent blanchir sous l'effet du stress - lindependant.fr
  • Malgré tout, beaucoup d'autres, comme celles que nous avons interviewées pour cet article, ont un rapport compliqué avec leurs cheveux gris et le vieillissement en général. Certaines assument totalement leur nouvelle couleur, d'autres la dissimulent sous une teinture. Découvrez ci-dessous dix témoignages de femmes qui ont commencé à grisonner, pour certaines dès l'adolescence. Le Huffington Post, 10 femmes d’âges différents parlent sans chichis de leurs cheveux gris | Le Huffington Post LIFE
  •  «C’est quand même un album accompli, précise rapidement le parolier du groupe. On sait où on s’en va avec notre son. Des albums, on en a chié au cours des dernières années. Quand je les vois tous alignés au comptoir de la merch, je comprends pourquoi je commence à grisonner.»    Le Journal de Québec, Bodh’aktan: «Nous sommes des éternels ados» | JDQ
  • De nos jours, les femmes mûres subissent beaucoup de pression quant à leur couleur de cheveux: elles devraient arrêter les colorations et accepter de grisonner, et donc de vieillir. Le Huffington Post, Non, celles qui ne veulent pas de cheveux gris n’ont pas de problème | Le Huffington Post LIFE

Images d'illustration du mot « grisonner »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « grisonner »

Langue Traduction
Anglais graying
Espagnol encanecimiento
Italien brizzolato
Allemand grau
Chinois 变灰
Arabe شيب
Portugais grisalho
Russe седение
Japonais 灰色化
Basque graying
Corse graying
Source : Google Translate API

Synonymes de « grisonner »

Source : synonymes de grisonner sur lebonsynonyme.fr
Partager