La langue française

Gramen

Sommaire

  • Définitions du mot gramen
  • Étymologie de « gramen »
  • Phonétique de « gramen »
  • Citations contenant le mot « gramen »
  • Traductions du mot « gramen »
  • Synonymes de « gramen »

Définitions du mot gramen

Trésor de la Langue Française informatisé

GRAMEN, subst. masc.

Synon. vieilli de graminée.Les herbacées fournissent une espèce de gramen d'autant plus intéressant à connoître, qu'il donne un grain farineux (Freycinet, Voy. terres austr.,1815, p. 188).La mare entière semblait tombée parmi les herbes, écrasant les gramens et les joncs (Genevoix, Boîte à pêche,1926, p. 179).Au mois de mai, quand fleurissent les rêves, Quand les gramens sentent bon, foins et flouves (Jammes, De tout temps,1935, p. 207).
P. métaph. Les nattes de Gilberte (...) me semblaient, en la finesse de leur gramen, (...) un ouvrage unique pour lequel on avait utilisé le gazon même du paradis (Proust, J. filles en fleurs,1918, p. 503).
Prononc. et Orth. : [gʀamεn]. Même prononc. de la finale que dans amen, cérumen, cyclamen, dolmen, gluten, lichen, pollen (v. ces mots et Buben 1935, § 102). Ds Ac. 1762-1932. Étymol. et Hist. xves. (Jard. de santé, I, 214 ds Gdf. Compl.); 1542 (Du Pinet, Dioscoride, p. 370, ibid.). Empr. au lat.gramen « herbe, gazon ». Fréq. abs. littér. : 13. Bbg. Arveiller (R.). R. Ling. rom. 1976, t. 40, p. 460.

Wiktionnaire

Nom commun

gramen \ɡʁa.mɛn\ masculin

  1. (Vieilli) Herbe de gazon, graminée.
    • Le blé, par exemple, est une plante que l'homme a changée au point qu'elle n'existe nulle part dans l'état de nature : on voit bien qu'il a quelque rapport avec l'ivraie, avec les gramens, les chiendents et quelques autres herbes des prairies ; mais on ignore à laquelle de ces herbes on doit le rapporter : et comme il se renouvelle tous les ans, et que, servant de nourriture à l'homme, il est de toutes les plantes celle qu'il a le plus travaillée, il est aussi de toutes celle dont la nature est le plus altérée. — (Georges-Louis Leclerc de Buffon, Histoire naturelle des animaux, « Le Chien », in Œuvres, Bibliothèque de la Pléiade, 2007, page 646.)
    • Sur mon arbre, un doux nid, gramen, duvet, ou laine,
      Retiendrait un chanteur, pinson, merle, ou moineau.
      — (Joséphin Soulary, Sonnets humouristiques, Pastels et mignardises, III ; N. Scheuring libraire, Lyon, 1859, page 6.)
    • Les plus folles disposent les barbes du gramen qui monte dans les manches… — (Alphonse Karr, Feu Bressier, Revue des Deux Monde, Période initiale, 4ème série, tome 32, page 21, 1842)
  2. (Littéraire) Fine tige.
    • Les nattes de Gilberte dans ces moments-là touchaient ma joue. Elles me semblaient, en la finesse de leur gramen à la fois naturel et surnaturel, et la puissance de leurs rinceaux d’art, un ouvrage unique pour lequel on avait utilisé le gazon même du Paradis. — (Marcel Proust, À l’ombre des jeunes filles en fleur, 1919)
    • Ah ! voilà ! dit le petit bossu qui prit un brin d’herbe. Tenez, voyez ?... Ce gramen prétend que l’homme construit ses palais pour le loger. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)

Nom commun

gramen neutre

  1. Herbe, gazon, verdure.
  2. Chiendent (plante).
  3. Tige (de blé…), jonc, bambou.
    • graminis herba, Virgile : brin d'herbe.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GRAMEN. n. m.
Herbe de gazon. Des touffes de gramen et de lierre couvrent ces vieilles murailles.

Littré (1872-1877)

GRAMEN (gra-mèn') s. m.
  • Plante qui constitue principalement le gazon. Il y a plus de renoncules que de rosiers, plus de gramens que de chênes ; il y a plus de papillons que de poules, plus de pucerons que de chiens, Bonnet, Contempl. nat. Œuvres, t. VIII, p. 381.

HISTORIQUE

XVIe s. Un escolier avalla un espy d'herbe nommée gramen, Paré, XIX, 17.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « gramen »

Du latin gramen.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Le mot est pour *gras-men, de l’indo-européen commun *gras [1] (« dévorer ») apparenté au grec ancien γράω, gráô (« grignoter, manger »), à gangraena (« gangrène, ce qui ronge »), grosa (« racloir »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. gramen, gazon.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « gramen »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
gramen gramɛn

Citations contenant le mot « gramen »

  • Ainsi introduit, voilà que le bon Marcel en prend vite à son aise en petit mâle qu’il est. Ne se réserve-t-il pas le soin d’ouvrir grandes les fenêtres le jour où les visiteuses d’Odette affluent et où, depuis le rez-de-chaussée, elles le saluent d’un geste comme elles feraient d’un parent. Mais on s’en fiche bien, n’est-ce pas, cher Marcel, des visiteuses chics de Mme Swann ? Ne comptent vraiment à ce moment-là que les nattes de Gilberte qui caressent la joue du garçon. Et, dans l’élégante évocation de ces dernières, gramen surnaturel et rinceaux d’art déguisent à peine un « gazon du Paradis » qui en dit long, pour qui sait lire, d’un désir prêt à poindre à nouveau : DIACRITIK, Billet proustien (6) : les nattes de Gilberte

Traductions du mot « gramen »

Langue Traduction
Anglais gramen
Espagnol gramen
Italien gramen
Allemand gramen
Chinois 格拉门
Arabe غرامين
Portugais gramen
Russe злаков
Japonais グラメン
Basque gramen
Corse gramen
Source : Google Translate API

Synonymes de « gramen »

Source : synonymes de gramen sur lebonsynonyme.fr
Partager