La langue française

Gracieuser

Sommaire

  • Définitions du mot gracieuser
  • Étymologie de « gracieuser »
  • Phonétique de « gracieuser »
  • Images d'illustration du mot « gracieuser »
  • Traductions du mot « gracieuser »
  • Synonymes de « gracieuser »

Définitions du mot « gracieuser »

Trésor de la Langue Française informatisé

GRACIEUSER, verbe trans.

A. − Emploi trans. Rendre gracieux :
1. Un joli détail de coquetterie, confié par une femme du Premier Empire à une de mes vieilles amies. Devant sa psyché, à l'effet de gracieuser sa bouche pour les bals du soir, elle se livrait à une véritable répétition tous les matins... Goncourt, Journal,1880, p. 91.
B. − Emploi pronom.
1. [En parlant d'une chose, d'un geste, d'un mouvement, etc.] Devenir plus gracieux. Un garçonnet agenouillé un genou en terre, dans un mouvement qui se gracieuse, près d'une fillette debout (...), une main posée sur la poitrine (E. de Goncourt, Mais. artiste, t. 2, 1881, p. 215).Il y a presque un rire de volière dans ce leste bâtiment où le fer semble se gracieuser, pour s'assortir au pimpant tapage de couleur des rubans et des bijoux amoncelés (Huysmans, Art mod.,1883, p. 241).
2. [En parlant d'une pers.] Devenir, se faire plus aimable, affable. Voir (...) ce Ponsard travaillé de souffrance et se gracieusant, se forçant à sourire (Goncourt, Journal,1866, p. 261) :
2. Quand le xviiiesiècle va mourir et que la grâce de Watteau n'a plus que le souffle, il arrive dans l'art français, dans cet art d'esprit, une invasion de barbares qui se gracieusent, les Teutomanes qui font les gentils... Goncourt, Journal,1858, p. 467.
REM.
Gracieusé, -ée, part. passé adj.Qui est rendu gracieux, agréable. Cette voix fausse, gracieusée pour le monde, qui est la voix des femmes qui sont des gales chez elles et tout miel dehors (Goncourt, Journal,1894, p. 536).
Prononc. et Orth. : [gʀasjøze], (il se) gracieuse [gʀasjø:z]. Ds Ac. 1694-1835. Étymol. et Hist. 1584 « traiter gracieusement » (cité ds Jean Duret, Coust. du Bourbonnais, 117 ds Delb. Notes mss : Je diray comment les habitans se peuvent gracieuser et se doivent comporter aux impositions); 1853 « rendre gracieux » (Goncourt, Journal, p. 86 : sa tournure contournée et gracieusée de chanteur de romances). Dér. de gracieux*; dés. -er. Bbg. Duch. Beauté. 1960, pp. 65-66.

Wiktionnaire

Verbe

gracieuser \ɡʁa.sjø.ze\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Faire de grandes démonstrations de bienveillance à quelqu’un.
    • …Ce qui donna lieu à la reine de la gracieuser et de l’honorer d’une grande familiarité. — (Théodore Agrippa d'Aubigné, Sa vie à ses enfants, ou Mémoires de la vie de Théodore Agrippa d'Aubigné, écrits par lui-même, LVII, 1729)
    • Le roi d’Espagne fit venir de Flandre le comte de Serclaës pour y commander ses troupes sous lui, que le roi gracieusa fort en passant. — (Saint-Simon, 126, 137)
    • Le duc d’Orléans vit les magistrats, les entretint, les gracieusa. — (Saint-Simon, 254, 163)
    • La serrure céda ; Aline, jetée à son cou, le gracieusa d’un baiser qui le laissa tremblant. — (Richard Jorif, Le navire Argo, éditions Françoise Bourin, Paris, 1987)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

GRACIEUSER (gra-si-eû-zé) v. a.
  • Faire de grandes démonstrations de bienveillance à quelqu'un. Le roi d'Espagne fit venir de Flandre le comte de Serclaës pour y commander ses troupes sous lui, que le roi gracieusa fort en passant, Saint-Simon, 126, 137. Le duc d'Orléans vit les magistrats, les entretint, les gracieusa, Saint-Simon, 254, 163.

REMARQUE

Gracieuser, dire des choses obligeantes, mot présentement du bel usage, De Caillières, 1690. On commence à se servir du mot gracieuser, qui signifie recevoir, parler obligeamment ; mais ce mot n'est pas employé par les bons écrivains dans le style noble, Voltaire, Dict. phil. Gracieux. Le mot est plus ancien que ne croit Voltaire ; mais il est en effet plutôt du style familier que du style élevé ; nos adjectifs en eux formant bien peu de verbes en euser.

HISTORIQUE

XVIe s. …Ce qui donna lieu à la reine de la gracieuser et de l'honorer d'une grande familiarité, D'Aubigné, Vie, LVII.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « gracieuser »

→ voir gracieux.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Gracieux.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « gracieuser »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
gracieuser grasiœse

Images d'illustration du mot « gracieuser »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « gracieuser »

Langue Traduction
Anglais to grace
Espagnol a la gracia
Italien alla grazia
Allemand zu gnade
Chinois 宽限期
Arabe إلى نعمة
Portugais para agraciar
Russe благодать
Japonais 恵みに
Basque graziari
Corse à grazia
Source : Google Translate API

Synonymes de « gracieuser »

Source : synonymes de gracieuser sur lebonsynonyme.fr
Partager