La langue française

Gouliafre

Sommaire

  • Définitions du mot gouliafre
  • Étymologie de « gouliafre »
  • Phonétique de « gouliafre »
  • Traductions du mot « gouliafre »

Définitions du mot gouliafre

Trésor de la Langue Française informatisé

GOULIAFRE, adj. et subst.

Pop. (Personne) qui mange avec voracité et malproprement. Synon. glouton, goulu.Vous avez de jolis mioches, c'est toujours ça (...). Par exemple, la momignarde qui tette est fameusement gouliafre. Ah! la monstre! Veux-tu bien ne pas manger ta mère comme ça! (Hugo, Quatre-vingt-treize,1874, p. 11).Tu engloutis ton café au lait comme un gouliafre, mon frère (Arnoux, Solde,1958, p. 20).
REM.
Gouliafrée, subst. fém.Orgie. Le Pauvre (...) roulé du pied sous la table (...) sans qu'une seule heure lui fût accordée (...) pour racler les croûtes de son sang. Cela, pour toute la durée des sociétés antiques, sculptées en formidable raccourci dans la gouliafrée du roi Balthasar (Bloy, Désesp.,1886, p. 138).
Prononc. et Orth. : [guljafʀ ̥]. Forme goulafe ds Barbusse, Feu, 1916, p. 158. Étymol. et Hist. Ca 1220 golaffre « glouton, avide [ici du diable] » (G. de Coinci, éd. V.F. Koenig, I Mir. 10, 1597), attest. isolée; av. 1639 gouilliafre (Chapelain, Gueux ds Hunter). Dér. de gole, goule, gueule* (cf. le surnom Gulafrius attesté en Haute-Bretagne en 1106, FEW t. 4, p. 320b); l'intercalation de -i- s'explique prob. par l'infl. de goliard* « gourmand ». Bbg. Sain. Sources t. 1 1972 [1925], pp. 26-29.

Wiktionnaire

Nom commun

gouliafre \ɡu.ljafʁ\ masculin et féminin identiques

  1. (Désuet) Goinfre, glouton.
    • Quelquefois le cousin Lerminia arrivait dans le jour, se piffrant de viande et de tartines, ce gouliafre qui, au logis, ne mangeait jamais à sa faim et se regoulait là par provision. — (Camille Lemonnier, Happe-Chair, Louis-Michaud, 1908, page 110)

Adjectif

gouliafre \ɡu.ljafʁ\ masculin et féminin identiques

  1. (Désuet) Qui mange goulûment, avec voracité.
    • Par exemple, la momignarde qui tette est fameusement gouliafre. Ah ! la monstre ! Veux-tu bien ne pas manger ta mère comme ça ! — (Victor Hugo, Quatrevingt-treize, 1874, livre premier, chapitre 1)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

GOULIAFRE (gou-li-a-fr') s. m.
  • Terme populaire et méprisant. Homme gourmand, goulu et mangeant malproprement. Est-ce quelque chose bon à manger ? dit un gouliafre, Don Quichotte, t. I, dans LE ROUX, Dict. comique.

HISTORIQUE

XIIIe s. Li goulafre, li rekingié [le rechigné] [goulafre est ici le diable], Du Cange, gula.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « gouliafre »

C'est une dérivation irrégulière de goule ou gueule ; génev. galiaufre, gouliafe ; lorrain, goulafre.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « gouliafre »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
gouliafre guljafr

Traductions du mot « gouliafre »

Langue Traduction
Anglais gouliafre
Espagnol gouliafre
Italien gouliafre
Allemand gouliafre
Chinois 古里亚夫
Arabe جوليافر
Portugais gouliafre
Russe gouliafre
Japonais gouliafre
Basque gouliafre
Corse gouliafre
Source : Google Translate API
Partager