La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « goéland brun »

Goéland brun

Définitions de « goéland brun »

Wiktionnaire

Locution nominale - français

goéland brun \ɡɔ.e.lɑ̃ bʁœ̃\ masculin.

  1. (Ornithologie) Espèce d’oiseau palmipède marin, grand, de la côte atlantique en Europe, qui ressemble au goéland marin, mais plus petit, aux ailes et au dos gris foncé ou noirs et aux pattes jaunâtres.
    • A la fin de l’été, le goéland brun qui, à la différence de l’argenté, est migrateur, part vers les côtes d’Afrique du Nord, remplacé par des goélands bruns nordiques qui viennent hiverner sur nos côtes. — (Gilles Bentz, Ligue pour la Protection des Oiseaux,Les Oiseaux marins: réserve naturelle des Sept-Iles, 1991)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « goéland brun »

De goéland et brun.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « goéland brun »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
goéland brun gɔelɑ̃ brœ̃

Évolution historique de l’usage du mot « goéland brun »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « goéland brun »

  • Trois principales espèces de goélands sont présents toute l’année en Ile-de-France : « le goéland argenté, qui vient des côtes de l’Atlantique et du nord de l’Europe, le goéland leucophée – à peine plus foncé – originaire de Méditerranée ou encore le goéland brun », liste Olivier Laporte qui précise que les effectifs de goélands sont corrélés à la rigueur de l’hiver. actu.fr, Insolite. Pourquoi autant de mouettes en Seine-et-Marne et autour de Paris ? | La République de Seine et Marne
  • La succession des plumages du Goéland brun (Larus fuscus) Ornithomedia.com, Identifier les goélands adultes en hiver dans les dortoirs d'Europe de l'Ouest | Ornithomedia.com
  • Le goéland leucophée – Larus michahellis, le goéland brun – Larus fuscus ou encore le goéland marin – Larus marinus sont quelques-unes des autres espèces visibles sur la côte Atlantique et/ou méditerranéenne. Elles ont toutes en commun de posséder un bec jaune puissant orné vers le bout d’une tâche rouge, ce que vous ne verrez jamais chez une mouette. Seule la mouette tridactyle possède un bec jaune, mais celui-ci est petit et sans tache rouge. , Apprenez enfin à différencier mouettes et goélands de nos côtes
  • Goéland brun (Larus fuscus graellsii) en plumage d’adulte : avant d’atteindre ce stade de plumage, plusieurs mues sont nécessaires.Source : MPF / Wikimedia Commons Ornithomedia.com, La succession des plumages du Goéland brun (Larus fuscus) | Ornithomedia.com
  • Les oiseaux marins du grand large, Guillemot de Troïl, Fulmar boréal, Océanite tempête ou du bord de côte, Cormoran huppé, Goéland argenté, Goéland brun, Goéland marin, viennent nicher chaque printemps dans les falaises de la réserve du Cap Sizun. France Bleu, Les Fulmars des falaises du Cap-Sizun
  • Effectuée avec le soutien de la région Nouvelle Aquitaine, cette étude unique en France et réalisée dans un espace naturel protégé révèle une présence importante de ces molécules dans le corps des oiseaux marins capturés puis relâchés après un prélèvement sanguin. A l’exception du Goéland brun (Larus fuscus) qui migre une partie de l’année jusqu’en Afrique de l’ouest, ces espèces se cantonnent au territoire français. De nombreux effets négatifs ont déjà été décrits chez ces dernières. Une perturbation des niveaux d’hormones thyroïdiennes, essentielles pour le développement et le métabolisme énergétique, a par exemple été constatée chez les Goélands marins (Larus marinus).  , Les goélands de l'île de Ré contaminés par des perturbateurs endocriniens - LPO (Ligue pour la Protection des Oiseaux) - Agir pour la biodiversité
  • Pour la saison, voici donc les effectifs comptabilisés grâce au drone : 390 couples de goéland argenté, 12 couples de goéland brun, 8 couples de goéland marin, 87 couples de cormoran huppé et 41 couples de grand cormoran. , Pléneuf-Val-André. La reproduction bat son plein sur l’îlot du Verdelet - Saint-Brieuc.maville.com
  • Un nouveau recensement de la population de goélands nicheurs est réalisé à l’échelle de Lorient Agglomération, « afin de mieux connaître et de garantir la préservation des populations de goélands ». Une étude confiée à l’association Bretagne vivante et coordonné par dix organismes : Lorient Agglomération, les villes de Lanester, Larmor-Plage, Lorient, Ploemeur et Port-Louis, le musée de la Marine, Naval Group, la SEM Lorient Keroman et la Basefusco. « Cet inventaire a pour objectif de dresser un état des lieux de la situation concernant la taille de la population nicheuse, la distribution géographique et les éventuelles gênes occasionnées par cette présence. Sur le territoire de Lorient Agglomération, quatre espèces peuvent être observées : le goéland argenté, le goéland brun, le goéland marin et plus rarement le goéland leucophée », explique Lorient Agglomération dans un communiqué. Le Telegramme, Lorient - Un nouveau recensement des goélands dans le Pays de Lorient - Le Télégramme
  • Goéland brun (Larus fuscus fuscus) adulte dans le parc de Tokoinranta à Kallio (Finlande) le 23 avril 2006 : il avait été bagué poussin à Helsinki le 14 juillet 1999.Photographie : Thermos / Wikimedia Commons Ornithomedia.com, Baguer les Goélands bruns pour comprendre leur biologie | Ornithomedia.com
  • Les lagunes côtières qui bordent la côte landaise accueillent entre novembre et mars des dortoirs de centaines de laridés, les plus nombreux étant le Goéland brun (Larus fuscus) et les Mouettes rieuse (Chroicocephalus ridibundus) et mélanocéphale (Ichthyaetus melanocephalus). Les Goélands leucophée (L. michahellis), marin (L. marinus), argenté (L. argentatus), pontique (L. cachinnans), cendré (L. canus) sont réguliers. Le Goéland cantabrique (L. michahellis lusitanius) est noté chaque année, plutôt quand souffle le vent du sud : leurs bagues rouge et blanc facilitent leur repérage (lire Goéland cantabrique : présentation, identification et observation en France), et le Goéland pontique (Larus cachinanns) est régulier (lire Le courant de Mimizan, un bon site pour le Goéland pontique). D’autres espèces plus rares sont parfois notés : Goélands bourgmestre (Larus hyperboreus), à ailes blanches (L. glaucoides), argenté nordique (L. argentatus argentatus), à bec cerclé (L. delawarensis) et d’Amérique.  Le lac marin d’Hossegor est une de ces lagunes côtières qui se succèdent le long de la côte landaise : il est situé à cheval les communes de Soorts-Hossegor et de Seignosse, et sa surface est de 100 hectares. Le canal d’Hossegor le relie à la passe du Boucarot qui se jette dans l’océan Atlantique. Ses berges sont en partie urbanisées et l’activité touristique est importante durant la belle saison, mais des parcs ostréicoles occupent aussi sa rive sud-est. Malgré les pressions humaines, des herbiers de Zostères naines accueillent une intéressante faune sous-marine, et des oiseaux, dont des laridés, y stationnent durant les migrations et en hiver.  Ornithomedia.com, Identifier les Goélands d’Amérique de second hiver et adulte en hiver | Ornithomedia.com
  • Le goéland brun est plus discret que ses cousins car moins sédentaires. La teinte brune de son plumage et ses pattes jaunes lui permettent de se distinguer aisément du reste de ses congénères. Le goéland argenté est l’individu le plus facilement observable du site. Ses pattes de couleurs claires et la tache rouge sous son bec sont de bons indicateurs pour le différencier des autres espèces de goélands. actu.fr, Côtes-d'Armor : à la rencontre des oiseaux du Cap Fréhel | Le Petit Bleu
  • Voilà pourquoi la Sepanso a déposé le 6 février 2020 une demande de "dérogation au régime de protection des espèces concernant la destruction et la perturbation intentionnelle de milan noir, goéland brun, goéland leucophée, goéland argenté et goéland marin dans la réserve du Banc d’Arguin, afin de protéger les nids de sterne caugek". Et elle a donc été accordée. SudOuest.fr, Bassin d'Arcachon : sur le banc d'Arguin, les goélands et les milans noirs vont avoir peur, très peur

Images d'illustration du mot « goéland brun »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Goéland brun

Retour au sommaire ➦

Partager