La langue française

Goberge

Sommaire

  • Définitions du mot goberge
  • Étymologie de « goberge »
  • Phonétique de « goberge »
  • Citations contenant le mot « goberge »
  • Images d'illustration du mot « goberge »
  • Traductions du mot « goberge »
  • Synonymes de « goberge »

Définitions du mot goberge

Trésor de la Langue Française informatisé

GOBERGE, subst. fém.

MENUIS., vx
A. − Petite planche mince servant à la fabrication par les layetiers de petits objets. Quant au hêtre, cet ouvrier l'emploie en bois de fente, ou refendu, qu'il appelle goberges ou hausses (Nosban, Manuel menuisier, t. 2, 1857, p. 200).
B. − Au plur. Petites traverses de bois placées sur le fond d'un lit et qui servent à supporter le matelas. Au moment où il entre dans son lit, les goberges qui en forment le fond manquent (Vidal, Delmart, Caserne,1833, p. 221) :
Les matelas, que l'on place entre les pans, peuvent y être soutenus de deux manières différentes : la première est ancienne et peu usitée. Elle consiste à faire entrer en entaille six ou sept barres appelées goberges [it. dans le texte], qui, par les extrémités, sont de niveau avec les pans et s'enfoncent un peu au milieu. Nosban, Manuel menuisier, t. 2,1857p. 25.
Prononc. : [gɔbε ʀ ʒ]. Étymol. et Hist. 1676 (Félibien). Prob. altération de écoperche*, peut-être d'apr. goberger*. Bbg. Kemna 1901, p. 245. - Quem. DDL t. 2.

Wiktionnaire

Nom commun 1

goberge féminin

  1. Perche ou instrument de bois, qui sert à tenir quelque chose en presse, surtout chez les menuisiers.
  2. (Au pluriel) Petites pièces de bois qui soutiennent la paillasse et les matelas sur un bois de lit.

Nom commun 2

goberge féminin

  1. Synonyme de lieu noir ou colin.
  2. (Canada) Poisson de la famille de la morue et de l'aiglefin.

Forme de verbe

goberge \ɡɔ.bɛʁʒ\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de goberger.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de goberger.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de goberger.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de goberger.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de goberger.

Nom commun 1

goberge \Prononciation ?\ féminin

  1. Forfanterie.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GOBERGE. n. f.
Perche ou instrument de bois, qui sert à tenir quelque chose en presse, surtout chez les menuisiers. Au pluriel, il se dit des Petites pièces de bois qui soutiennent la paillasse et les matelas sur un bois de lit.

Littré (1872-1877)

GOBERGE (go-bèr-j') s. f.
  • 1Nom d'une perche, ou d'un instrument de bois, qui sert à tenir quelque chose en presse, surtout chez les menuisiers ; un des bouts de la goberge touche au mur, ou au plancher, et l'autre est fortement appuyé sur ce qui doit être pressé. Pour un millier de goberges réduites à quatre pieds, le millier faisant deux voies, est dû 18 livres, 8 sols, Décl. 22 oct. 1715, Tarif.
  • 2Perche dont les ébénistes se servent pour maintenir le placage fraîchement collé.
  • 3Petite planche mince dont les layetiers se servent.
  • 4 Au plur. Nom des petits ais qui soutiennent la paillasse et les matelas sur un bois de lit.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

GOBERGE, s. f. (Hist. nat. Icthiolog.) poisson de mer qui est une espece de merlus, asellus ; on l’apporte de Terre-Neuve tout salé ; il est plus large & plus grand que la morue ; il a le ventre arcqué en-dehors, la bouche petite & les yeux assez grands. Ce poisson est couvert d’écailles & de couleur cendrée ; il n’a point de dents ; il ressemble aux autres merlus par le nombre & la position des nageoires ; il a la chair plus dure que celle du merlus, & moins gluante que celle de la morue. Rondelet, histoire des poissons, liv. IX. Voyez Poisson. (I)

* Goberge, s. f. (Layetier.) petites planches de hêtre, façonnées de maniere qu’elles ont un pouce ou environ d’épaisseur d’un côté, & un demi-pouce de l’autre ; cinq, six à sept pouces de largeur, & depuis deux piés jusqu’à quatre de hauteur : voilà les dimensions des goberges ordinaires. Les autres qui se nomment layetes n’ont ni plus ni moins d’épaisseur que les communes ; mais elles ont depuis dix pouces jusqu’à treize de large, & dix piés au moins de long. On les compte par poignée, & se vendent par millier. Les Layetiers & les Coffretiers employent beaucoup de ce bois dans leur ouvrage.

Goberge, (Marqueterie.) Les Ebenistes appellent ainsi des perches dont ils se servent pour tenir sur l’établi leur besogne en état après l’avoir collée, & jusqu’à ce que la colle soit seche : ce qui se fait en appuyant un bout de la perche contre le plancher, & l’autre contre l’ouvrage en maniere d’étrésillon. Voyez Étrésillon.

Goberges, (Tapissier.) petits ais de quatre à cinq pouces de large, liés avec de la sangle, & placés sur le bois de lit, où ils servent à soûtenir une paillasse ou un sommier de crin ; on les appelle aussi enfonçoirs.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « goberge »

Ce paraît être une corruption de écoperche (voy. ce mot).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Nom 1) Probable altération de écoperche avec l’influence phonétique de goberger[1].
(Nom 2) De l’ancien français gauberge (« perche, poisson »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Comme gobert (« facétie ») de gobe (« orgueilleux, pétulant, luxuriant »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « goberge »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
goberge gɔbɛrʒ

Citations contenant le mot « goberge »

  • Ce rapport sur le marché mondial de la goberge sauvage est une analyse d’études approfondies dans le but de proposer des solutions pour développer des stratégies d’entreprise à but lucratif. Il fournira en outre une assistance en termes de tendances émergentes et de chances d’évolution au sein de l’entreprise. Plus encore, le rapport aide à déterminer chacun des obstacles notables au développement et à détecter les tendances dans différents secteurs de consommation du marché mondial de la goberge sauvage. Rassembler des enregistrements historiques et actuels d’actifs fiables exceptionnels et en fonction de tous les facteurs et développements. Thesneaklife, Marché mondial de la goberge sauvage 2020-2026 Russia Sea of Okhotsk, Maruha Nichiro, Austevoll Seafood, Trident Seafood – Thesneaklife
  • Dans un bol, mélanger la goberge avec le céleri, la mayonnaise, le jus de citron et les oignons verts. Saler et poivrer. Le Soleil, Guédilles à la goberge | Recettes | Le Mag | Le Soleil - Québec
  • «La liste d'ingrédients est assez longue et le produit contient plusieurs agents de conservation, colorants et texturants », analyse Anahite Afshar, nutritionniste à la clinique Altermed. Même le premier ingrédient - la base de ce simili-crabe - est flou, puisque c'est «goberge et/ou merlan». Cela «rend la traçabilité du poisson difficile, puisqu'on n'est même pas certain de la variété qu'on consomme», observe Mme Afshar. La Presse, Bâtonnets de produits de la mer: décevant surimi
  • Ajouter ensuite le lait, la crème, le vin et les épices, laisser mijoter jusqu’à épaississement. Ajouter les crevettes, pétoncles et goberge et laisser mijoter 2 minutes et mettre de côté. Salut Bonjour, Coquille St-Jacques | Salut Bonjour
  • Cette année-là, la fillette goberge sur l’île au Mouton. Son père, «maire le matin, vétérinaire l’après-midi, vétérimaire le reste du temps», est très occupé. Sa grand-mère fume toute la journée et son cousin sert au restaurant du port. Le Figaro.fr, L’incroyable histoire du homard qui sauva sa carapace: on se pince pour y croire!
  • Au Canada, une étude publiée en 2011 a révélé que, sur 236 échantillons de produits de la mer, 41 % étaient mal étiquetés. La goberge remplaçait la morue, le saumon d’élevage prenait la place du saumon sauvage et le sébaste devenait du vivaneau. Le Journal de Montréal, 20% des poissons et fruits de mer sont mal étiquetés | JDM

Images d'illustration du mot « goberge »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « goberge »

Langue Traduction
Anglais pollock
Espagnol abadejo
Italien pollock
Allemand pollock
Chinois 鳕鱼
Arabe بولوك
Portugais pollock
Russe сайда
Japonais ポロック
Basque pollock
Corse pollock
Source : Google Translate API

Synonymes de « goberge »

Source : synonymes de goberge sur lebonsynonyme.fr
Partager