La langue française

Glanure

Définitions du mot « glanure »

Trésor de la Langue Française informatisé

GLANURE, subst. fém.

A. − Ce que l'on glane. L'on a, devant soi, les champs ponctués, le plus loin que va l'œil, de points de toute couleur : des hommes, des femmes ramassant les glanures de la terre (Goncourt, Journal,1870, p. 634).
B. − Au fig., au plur. Notes et documents courts, et souvent désordonnés, glanés sur des sujets variés. Les lettres de Voltaire ne ressemblent jamais à celles d'un autre. Ce nouveau volume, composé de toutes sortes de glanures, en est, s'il le fallait, une dernière preuve (Sainte-Beuve, Caus. lundi,1862, p. 219) :
Il résulte, pour moi, de cette quantité d'indications et de glanures que je suis bien loin d'épuiser (...) que, maintenant que la gloire de Chénier est établie (...) il y a lieu véritablement à une édition plus complète et définitive de ses œuvres... Sainte-Beuve, Portr. littér., t. 1, 1844-64, p. 202.
Prononc. et Orth. : [glany:ʀ]. Ds Ac. 1762-1932. Étymol. et Hist. 1562 glenure « ce que l'on glane » (Calvin, Serm. sur le Deutér., 141 [xxviii, 203-204] ds Hug. : Je vous ai donné la terre de Canaan... mais je me suis réservé la glenure); 1740 à propos d'écrits épars (P. Bayle, Dict. hist. et crit., t. 1, p. 449, note L : C'est la moisson du savant M. Ménage : voions si l'on pourra trouver des glanures après lui); 1888 (E. Littré, Études et glanures pour faire suite à l'Hist. de la lang. fr. [Catal. gén. des impr. de la Bibl. nat.]). Dér. de glaner*; suff. -ure*.

Wiktionnaire

Nom commun

glanure \ɡla.nyʁ\ féminin

  1. Ce que l’on glane après la moisson faite.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GLANURE. n. f.
Ce que l'on glane après la moisson faite.

Littré (1872-1877)

GLANURE (gla-nu-r') s. f.
  • Ce que l'on glane après la moisson.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « glanure »

De glaner avec le suffixe -ure.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « glanure »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
glanure glanyr

Évolution historique de l’usage du mot « glanure »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « glanure »

  • Bonjour M. Tremblay. Votre reportage est vraiment fascinant, merci ! J’aurais, dans le même sujet, une question pour vous : à Saint-Prime, il y avait au 19e s. un personnage fascinant et inspirant, et aussi légendaire, le musicien et agriculteur Joseph-Désiré Marcoux (un personnage dont la vie à la fois merveilleuse et tragique, je crois, ferait un excellent scénario de film, ce qui nous changerait des « remake » imbuvables qu’on nous sert trop souvent). J’ai publié il y a quelques temps cette Glanure pour le remémorer : http://glanureshistoriquesduquebec.blogspot.ca/2016/12/joseph-desire-marcoux-agriculteur-et.html Selon le livre que sa fille lui a consacré, il a… Read more » Le Lac-St-Jean, Des morts sous nos bancs d'église! - Le Lac-St-Jean
  • Synopsis: Un peu partout en France, Agnès a rencontré des glaneurs et glaneuses, récupereurs, ramasseurs et trouvailleurs. Par nécessite, hasard ou choix, ils sont en contact avec les restes des autres. Leur univers est surprenant. On est loin des glaneuses d’autrefois qui ramassaient les épis de blé après la moisson. Patates, pommes et autres nourritures jetées, objets sans maître et pendule sans aiguilles, c’est la glanure de notre temps. Mais Agnès est aussi la glaneuse du titre et son documentaire est subjectif. Source: Allocine.fr CINÉMANIAK, meilleurs films de 2000 à 2009
  • Alors, on s’en va contempler le petit carré de nature que l’on a posé sur un rebord de fenêtre. Quelques potées de terreau dans une vieille balconnière de terre cuite culottée par les intempéries et les plantations. La ciboulette y cohabite avec la mélisse citronnée, l’ache des montagnes et de pimpantes capucines qui vont çà et là, au hasard des graines qui se ressèment. On s’est attaché à ce jardinet de poche, humble et vaillant comme une jachère de banlieue. Ce n’est pas tant l’abondance de ses récoltes qui nous épate. Quoique des tiges de ciboulette coupées dans l’omelette, des feuilles de mélisse ciselées dans un cake ou un peu d’ache sur des brochettes de mouton nous régalent autant qu’un plein panier de verdures du marché. Mais plus encore que cette glanure de citadin, c’est l’observation quotidienne de notre jardinière qui nous rend inséparables. C’est notre Microcosmos à nous, cette poignée de terre en herbe en plein Paris. Libération.fr, Un gros plein de soupe - Culture / Next

Traductions du mot « glanure »

Langue Traduction
Anglais gleanings
Espagnol espigar
Italien spigolature
Allemand nachlese
Chinois 收集
Arabe مقتطفات
Portugais respigas
Russe крупицы знаний
Japonais 収集
Basque gleanings
Corse gleanings
Source : Google Translate API

Synonymes de « glanure »

Source : synonymes de glanure sur lebonsynonyme.fr

Glanure

Retour au sommaire ➦

Partager