La langue française

Ginkgo

Définitions du mot « ginkgo »

Trésor de la Langue Française informatisé

GINK(G)O, GINKYO,(GINKO, GINKGO) subst. masc.

Arbre gymnosperme et phanérogame, originaire d'Extrême-Orient, de taille élevée et aux feuilles en éventail à nervures dichotomes. L'arbre aux Quarante écus, ou Ginko Biloba (Fargue, Piéton Paris,1939, p. 120).Les horticulteurs choisissent de préférence des pieds mâles, car les autres produisent d'énormes ovules jaunes et pulpeux, qui salissent les routes et dégagent en pourrissant une odeur désagréable (...). Le Ginkyo se singularise, au premier coup d'œil, par l'allure inhabituelle de ses feuilles en éventail; elles sont fendues en deux lobes, parfois davantage, d'où le nom de l'espèce : Ginkyo biloba (J.-M. Pelt, Évolution et sexualité des plantes, Genève, Roto-Sadaz, 1970, p. 70).
Prononc. et Orth. : [ʒ ε ̃ko]. Les dict. mod. écrivent ginkgo (cf. Rob., Lar. encyclop., Quillet 1965, Lar. Lang. fr., Lexis 1975). Des dict. plus anc. donnent aussi cette graph. (cf. Lar. 19e, Nouv. Lar. ill., Littré). Mais ds les dict. du xixes. on admet en outre plusieurs var. : gingko (cf. Ac. Compl. 1842, Besch. 1845, Lar. 19e, Nouv. Lar. ill., Littré, Guérin 1892); ginko (cf. Lar. 19e, Nouv. Lar. ill., bien que du 20es., Quillet 1965 accueille cette var.); gingo (Besch. 1845). Deux var. sont présentes uniquement dans la docum. genkos (cf. Montesquiou, Mém., t. 2, 1921, p. 209) et ginkyo (J.-M. Pelt, loc. cit.). Au plur. des ginkgos. Étymol. et Hist. 1786 gingo (Encyclop. méthod., Bot., t. 2). Mot chinois, répertorié par Linné sous la graphie ginkgo (v. Encyclop. méthod., loc. cit.). Bbg. Arveiller (R). R. Ling. rom. 1973, t. 37, p. 495. - Quem. DDL t. 4, 10, 12.

GINK(G)O, GINKYO,(GINKO, GINKGO) subst. masc.

Arbre gymnosperme et phanérogame, originaire d'Extrême-Orient, de taille élevée et aux feuilles en éventail à nervures dichotomes. L'arbre aux Quarante écus, ou Ginko Biloba (Fargue, Piéton Paris,1939, p. 120).Les horticulteurs choisissent de préférence des pieds mâles, car les autres produisent d'énormes ovules jaunes et pulpeux, qui salissent les routes et dégagent en pourrissant une odeur désagréable (...). Le Ginkyo se singularise, au premier coup d'œil, par l'allure inhabituelle de ses feuilles en éventail; elles sont fendues en deux lobes, parfois davantage, d'où le nom de l'espèce : Ginkyo biloba (J.-M. Pelt, Évolution et sexualité des plantes, Genève, Roto-Sadaz, 1970, p. 70).
Prononc. et Orth. : [ʒ ε ̃ko]. Les dict. mod. écrivent ginkgo (cf. Rob., Lar. encyclop., Quillet 1965, Lar. Lang. fr., Lexis 1975). Des dict. plus anc. donnent aussi cette graph. (cf. Lar. 19e, Nouv. Lar. ill., Littré). Mais ds les dict. du xixes. on admet en outre plusieurs var. : gingko (cf. Ac. Compl. 1842, Besch. 1845, Lar. 19e, Nouv. Lar. ill., Littré, Guérin 1892); ginko (cf. Lar. 19e, Nouv. Lar. ill., bien que du 20es., Quillet 1965 accueille cette var.); gingo (Besch. 1845). Deux var. sont présentes uniquement dans la docum. genkos (cf. Montesquiou, Mém., t. 2, 1921, p. 209) et ginkyo (J.-M. Pelt, loc. cit.). Au plur. des ginkgos. Étymol. et Hist. 1786 gingo (Encyclop. méthod., Bot., t. 2). Mot chinois, répertorié par Linné sous la graphie ginkgo (v. Encyclop. méthod., loc. cit.). Bbg. Arveiller (R). R. Ling. rom. 1973, t. 37, p. 495. - Quem. DDL t. 4, 10, 12.

Wiktionnaire

Nom commun

ginkgo \ʒɛ̃.ko\ ou \ʒiŋ.ko\ masculin

  1. (Botanique) Genre de la famille des ginkgoacées.
  2. (Botanique) Arbre de nom scientifique Ginkgo biloba et considéré comme étant un fossile vivant.
    • C’est semble-t-il l’homme qui a épargné au Ginkgo une mort naturelle qui serait déjà révolue, ou au moins très prochaine ; cultivé autour des temples, puis dans les jardins des palais et actuellement dans les parcs du monde entier, cet arbre est dorénavant assuré de survivre, à l’état domestique, commensal de l’homme. — (Raynal-Rauque Aline, La botanique redécouverte, Belin éd., vol. 1, 511 p., page 184, 1994)
    • On a constaté l'efficacité des extraits de ginkgo contre les insuffisances artérielles périphériques. L'extrait de ginkgo par ses propriétés vasodilatatrices a une action veinotonique qui est recommandée contre les troubles circulatoires. […] Les flavonoïdes extraits de la feuille du ginkgo sont […] très actifs. Par leur action antioxydante, ils capturent les radicaux libres […] — (Jeannel Bernard, Le ginkgo, 96 pages, page 71, Actes Sud, Le nom de l'arbre, 1999)
    • Certaines plantes des forêts pluviales tempérées asiatiques ont été répandues à titre ornementale dans le monde entier : hortensia, rhododendron, magnolia, ginkgo,et mûrier.— (Annick Schnitzler, Les forêts tempérées dans Aux origines des plantes, tome 2, sous la direction de Francis Hallé, Fayard 2008, page 119)
    • Au matin, on découvrait les quartiers engloutis la veille par les ténèbres : le flamboiement doré des ginkgos des avenues ne parvenait guère à égayer cette morne cité industrielle étirée le long du littoral. — (Philippe Pons, Corée du Nord, un État-guérilla en mutation, Gallimard, coll. « La Suite des temps », avril 2016, page 422 ISBN 9782070142491)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « ginkgo »

(XVIIIe siècle) Du japonais 銀杏, ginkyō, lui-même issu du chinois classique, composé de (« argent ») et de (« abricot »). Engelbert Kaempfer, premier Européen à avoir fait une description de cet arbre, écrivit Ginkgo dans son livre Amoenitates exoticae publié en 1712, qui, étant originaire de Lemgo, au nord de l’Allemagne, aurait dû écrire Ginkjo selon la prononciation japonaise[1]. Linné s’est basé sur cette orthographe avec g au lieu de j, et le nom est passé ainsi à la postérité.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « ginkgo »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ginkgo ʒɛ̃ko

Évolution historique de l’usage du mot « ginkgo »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « ginkgo »

  • Patty et Raphaël ont visité beaucoup de jardins. Certains les ont agressé par les couleurs trop présentes, alors ils ont décidé de planter peu de fleurs et de travailler sur les nuances de verts. Des touches de couleurs relèvent des détails juste le temps de la floraison de la fleur. Tout le jardin a été structuré sur le nombre d'or. Ellipses, spirales, triangles, rien n'est anodin. Mais une autre équation mathématique est au cœur de La Terre Pimprenelle. En effet, le nombre des éléments (arbres, arbustes, vivaces, pierres...) fait référence à la suite de Fibonacci. Le minéral et le végétal sont omniprésents et la création continue. Au total, il aura fallu 20 ans pour créer ce jardin. Aujourd'hui, le jardin est largement récompensé. Labélisé "jardin remarquable" depuis 2012, il est au Conservatoire des collections végétales spécialisées depuis 2019. Logique pour un lieu qui compte 130 ginkgos bilobas et ses 63 variétés différentes parmi 1 200 arbres et arbustes. Pour les plus curieux, des visites guidées sont organisées par Raphaël Benedetti. Et si vous manquez quelque chose, pas de panique, des documents sont à disposition des visiteurs. hebdo-ardeche.fr, Alboussière - Raphaël Benedetti, l'homme derrière "La Terre Pimprenelle"
  • Toutefois, loin de la caféine ou d'autres plantes ancestrales comme le ginkgo biloba ou le ginseng aux prétendus effets stimulants, nous assistons à un boom des smart drugs : des substances qui décupleraient nos capacités intellectuelles, notre mémoire ou notre concentration. Après un démarrage assez lent dans les années 1970, leur utilisation a explosé dans la Silicon Valley et, depuis, se répand un peu partout sur le globe et dans tous les milieux : Sebastian Sattler, sociologue à l'université de Cologne, estime ainsi que 4% des étudiants allemands y ont déjà eu recours !  LExpress.fr, Albert Moukheiber : "Smart drugs", quand des drogues prétendent améliorer le cerveau - L'Express

Images d'illustration du mot « ginkgo »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « ginkgo »

Langue Traduction
Anglais ginkgo
Espagnol gingko
Italien ginkgo
Allemand ginkgo
Chinois 银杏
Arabe الجنكة
Portugais ginkgo
Russe гинкго
Japonais 銀杏
Basque ginkgo
Corse ginkgo
Source : Google Translate API

Ginkgo

Retour au sommaire ➦

Partager