La langue française

Gibus

Sommaire

  • Définitions du mot gibus
  • Étymologie de « gibus »
  • Phonétique de « gibus »
  • Évolution historique de l’usage du mot « gibus »
  • Citations contenant le mot « gibus »
  • Traductions du mot « gibus »
  • Synonymes de « gibus »

Définitions du mot gibus

Trésor de la Langue Française informatisé

GIBUS, subst. masc.

Chapeau haut-de-forme dont la coiffe est garnie à l'intérieur de ressorts qui permettent de l'aplatir. Synon. usuel chapeau claque.[Une misère] qui remet à la mode les pantalons à la hussarde et use les derniers gibus (Vallès, Réfract.,1865, p. 104).Le chapeau haut de forme est en feutre, mais on en fait aussi de plus légers. Un chapelier nommé Gibus lui donne son nom. Le « gibus » est en soie, muni d'un ressort, il se rabat avec la main et peut se placer sous le bras, il prend le nom de chapeau à « claque » (Villard, Hist. cost.,1956, p. 91).
En appos. avec valeur d'adj. C'est un monsieur avec un chapeau gibus (Pagnol, Fanny,1932, I, 2etabl., 3, p. 74).
P. métaph. Sous le gibus du titre, la redingote tombant droit des colonnes avec quelques boutonnières plus visibles que les boutons; et les godillots du feuilleton (Morienval, Créateurs gde presse,1934, p. 60).
Prononc. : [ʒibys]. Étymol. et Hist. 1843 (Gautier, Tra los montes, p. 8). Du nom de l'inventeur parisien de cette sorte de chapeau (brevet pris en 1834 d'apr. Darm., p. 43); attesté dans un texte angl. dès 1848 (NED). Fréq. abs. littér. : 20. Bbg. Migl. 1968 [1927], p. 98, 194.

Wiktionnaire

Nom commun

gibus \ʒi.bys\ masculin, invariable

  1. Haut-de-forme qui s’aplatit et se relève à l’aide de ressorts mécaniques.
    • Mon habit et mon pantalon étaient assez râpés, mais à la lumière cela passe ; mon chapeau était déformé, en m’asseyant dessus j’en fis sur-le-champ un gibus ; bref, je parvins à me faire assez élégant, mais il me fallait absolument des gants neufs : à ma dernière paire, il n’y avait plus aucun pouce […] — (Charles Paul de Kock, Carotin, page 99, 1845)
    • Ensuite, et ce que nous venons de dire le comporte, il faut au comique une personne en cause : on ne rira d’un gibus écrasé qu’en évoquant la mine du propriétaire. — (Lucien Fabre, Le Rire et les rieurs, Gallimard, Paris, 1929, page 67)
    • Notre voisin, enrhumé et doux, secoué d’éternuements en série, ne manquait pas de déguiser ses cerisiers en vieux chemineaux et coiffait ses groseilliers de gibus poilus. — (Colette, Sido, 1930, Fayard, page 35)
    • « Il ne faut pas vous fier à leur gibus, vous savez, monsieur. Dessous, c’est une chose dont je ne dirai pas le nom devant madame mais qui ne sent pas bon. » — (Jean Giono, Le hussard sur le toit, 1951, réédition Folio Plus, page 385)
    • Nous n’étions plus au temps où les professeurs se rendaient au lycée en gibus. Maintenant ils circulaient nu-tête et portaient le veston de tout le monde. — (Paul Guth, Le mariage du Naïf, 1957, réédition Le Livre de Poche, page 9)

Nom commun

gibus \ˈdʒɑɪ.bʊs\

  1. Gibus.

Nom commun

gibus \ˈdʒi.bus\ masculin

  1. Gibus.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « gibus »

(XIXe siècle) De Gibus, nom de famille d’Antoine Gibus, inventeur de ce chapeau.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Du français gibus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « gibus »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
gibus ʒibys

Évolution historique de l’usage du mot « gibus »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « gibus »

  • Les messieurs en habit et longue barbe, opinant du gibus à chaque rencontre, admirant du monocle les flots se faisant mousser sur les brise-lames ; les dames en crinoline et grand chapeau, ombrelle sur l’épaule pour protéger leur teint de porcelaine du baiser brûlant de l’astre du jour. D’Ostende, Reine des Plages, à Wenduine, Princesse des stations balnéaires, tout un petit monde déambule sur la digue pour digérer la sole du midi ou le dernier porto du soir. À Mariakerke, les puissants chevaux de trait, lorsqu’ils ne tirent pas un filet de pêche aux crevettes, amènent aux premières... Soirmag, Nostalgie: la Côte belge telle que vous ne l’avez jamais connue - Soirmag

Traductions du mot « gibus »

Langue Traduction
Anglais gibus
Espagnol sombrero de copa
Italien gibus
Allemand gibus
Chinois 吉布斯
Arabe جيبوس
Portugais gibus
Russe шапокляк
Japonais ギバス
Basque gibus
Corse gibus
Source : Google Translate API

Synonymes de « gibus »

Source : synonymes de gibus sur lebonsynonyme.fr
Partager