La langue française

Géotrupe

Sommaire

  • Définitions du mot géotrupe
  • Étymologie de « géotrupe »
  • Phonétique de « géotrupe »
  • Évolution historique de l’usage du mot « géotrupe »
  • Citations contenant le mot « géotrupe »
  • Traductions du mot « géotrupe »

Définitions du mot « géotrupe »

Trésor de la Langue Française informatisé

GÉOTRUPE, subst. masc.

Insecte coléoptère coprophage. Pour trouver cette espèce [gamase des coléoptères] il suffit de se mettre à la recherche des géotrupes, coléoptères qui habitent les bouses de vaches (Coupin, Animaux de nos pays,1909, p. 388).J'étais parvenu à faire partager à Suzanne ma passion pour l'entomologie; du moins me suivait-elle dans mes chasses et ne répugnait-elle pas trop à retourner avec moi bouses et charognes à la recherche des nécrophores, des géotrupes et des staphylins (Gide, Si le grain,1924, p. 415).
Prononc. et Orth. : [ʒeɔtʀyp]. Littré et Guérin 1892 : ,,géotrypes et non géotrupes``. Étymol. et Hist. 1801 (Lamarck, Système des animaux sans vertèbres, Paris, p. 207). Empr. au lat. sc.geotrupes (1798 Fabr [icius], Ent[omologiae] Syst[ema] Suppl. ds Agassiz Col., p. 72), composé du gr. γ ε ω- (géo-*) et τ ρ υ π α ́ ω « percer » parce que ce coléoptère a l'habitude de creuser une galerie dans la terre pour déposer ses œufs.

Wiktionnaire

Nom commun

géotrupe \ʒeo.tʁyp\ masculin

  1. (Entomologie) Coléoptère scarabéidé, vivant dans les matières en décomposition (excréments et parfois champignons).
    • Les géotrupes comprennent des espèces de grande taille (environ 3 cm) et sont reconnaissables grâce à leur couleur noire avec des reflets métalliques violacés ou bleutés.
    • Ils s’étaient rassemblés à plusieurs tribus, les scarabées sacrés au front puissant, les copris espagnols sembables, avec leur corne sur le nez, à de minuscules rhinocéros, les géotrupes hypocrites et jusqu’aux petits onthophages taureaux, trapus et cornus. La plupart de ces insectes étaient revêtus d’une redingote de notaire, d’un beau noir d’ébène, mais ils portaient là-dessous des gilets de milord aux reflets chatoyants. — (Léonce Bourliaguet, Les aventures du petit rat Justin, Société universitaire d’Éditions et de Librairie, 1935, page 34.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « géotrupe »

(Date à préciser) Du grec ancien γῆ, gễ (« terre ») et τρῦπα, trúpa (« trou ») : « [insecte] qui troue la terre ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « géotrupe »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
géotrupe ʒeɔtryp

Évolution historique de l’usage du mot « géotrupe »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « géotrupe »

  • De nombreuses espèces de scarabées bousier, appelés « piluliers », roulent leurs excréments en boules. Ces boules leur servent de source de nourriture ou de chambres de reproduction. D’autres espèces, connues sous le nom de « tunneliers », enterrent leurs excréments partout où ils les trouvent. Une autre espèce, les « géotrupes », crée leur terrier directement dans les excréments. Daily Geek Show, Le scarabée bousier est doté d'une force herculéenne : il peut tirer 1 141 fois son propre poids !

Traductions du mot « géotrupe »

Langue Traduction
Anglais geotrupe
Espagnol geotrupa
Italien geotrupe
Allemand geotrupe
Chinois 土工布
Arabe geotrupe
Portugais geotrupe
Russe geotrupe
Japonais ジオトルプ
Basque geotrupe
Corse geotrupe
Source : Google Translate API
Partager