La langue française

Gentilité

Sommaire

  • Définitions du mot gentilité
  • Étymologie de « gentilité »
  • Phonétique de « gentilité »
  • Évolution historique de l’usage du mot « gentilité »
  • Citations contenant le mot « gentilité »
  • Images d'illustration du mot « gentilité »
  • Traductions du mot « gentilité »
  • Synonymes de « gentilité »
  • Antonymes de « gentilité »

Définitions du mot gentilité

Trésor de la Langue Française informatisé

GENTILITÉ, subst. fém.

A. − Ensemble des gentils, des païens.
[Par rapport aux Juifs; correspond à gentil1A] Les Juifs le livrent [Jésus-Christ] aux gentils et la Gentilité ne sait pas quoi faire de lui (Claudel, Poète regarde Croix,1938, p. 40) :
La détérioration générale du statut des Juifs devenus économiquement superflus dans une partie de l'occident chrétien exaspère l'attente messianique et plus encore la conviction que le mal s'incarne dans la gentilité, chrétienne surtout et musulmane. Philos., Relig., 1957, p. 48-12.
[Par rapport aux chrétiens; correspond à gentil1B] Les païens suivaient parfois de bonnes coutumes. Dieu permettait qu'un peu de lumière perçât les ténèbres de la Gentilité (A. France, Contes Tournebroche,1908, p. 149).
B. − État du gentil. Synon. paganisme.La grâce du baptême sanctifie le mariage contracté dans la gentilité et Dieu le ratifie (Dict. théol. cath.t. 14, 1, 1939, p. 510).
Prononc. et Orth. : [ʒ ɑ ̃tilite]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1495 « paganisme » (J. de Vignay, Mir. hist., XXV, 38, éd. 1531 ds Delb. Notes mss); début xviies. coll. « païens » (St Fr. de Sales, Serm. autogr., 3 [VII, 61] ds Hug.). Empr. au lat. chrét.gentilitas « les païens; le paganisme » (« parenté de famille » en lat. class.; pour l'évolution de sens, v. gentil1).

Wiktionnaire

Nom commun

gentilité \Prononciation ?\ féminin (pluriel à préciser)

  1. (Religion) Toutes les nations païennes.
    • Toute la gentilité.
  2. (Religion) Profession d’idolâtrie.
    • Il reste encore des marques de gentilité dans ce pays-là.
    • Nous avons eu déjà, voici bientôt un an, la joie de prêcher l’Évangile de l'Abbé Prout sur les terres de la gentilité, en l'une des conférences de la Libre Esthétique à Bruxelles. Les conversions furent édifiantes et instantanées. — (Alfred Jarry, Œuvres Complètes, Tome 7, "Paul Ranson, L'Abbé Prout", Editions du Livre, 1948, p. 225)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GENTILITÉ. n. f. coll.
Les nations païennes. Toute la gentilité. Il signifie aussi la Profession d'idolâtrie. Il reste encore des marques de gentilité dans ce pays-là.

Littré (1872-1877)

GENTILITÉ (jan-ti-li-té) s. f.
  • 1Les nations païennes. Les prêtres sortiront du milieu de la gentilité, Bossuet, Hist. II, 4. Encore que, comme chef de la gentilité, elle [Rome] fût plus que toutes les autres villes comprise dans le partage de l'apôtre des gentils, Bossuet, Sermons, Unité de l'Église, 1. Aussitôt après sa naissance, une nouvelle étoile, figure de la lumière qu'il devait donner aux gentils, se fait voir en Orient, et amène au Sauveur encore enfant les prémices de la gentilité convertie, Bossuet, Hist. II, 6. Afin que la gentilité aussi bien que le judaïsme rendît hommage à ce Dieu ressuscité, Bourdaloue, Myst résurrect. de J. C. t. I, p. 331.
  • 2Profession d'idolâtrie. Au milieu de la gentilité des adorateurs, Bourdaloue, Nat. de J. C. 503. Si Corneille [le personnage de l'Évangile] n'avait prié, s'il n'avait été charitable, si, dans les nécessités publiques, il n'avait ouvert ses entrailles et son cœur, selon les divins décrets, il serait demeuré dans les ténèbres de la gentilité, Bourdaloue, 4e dimanche après la Pentecôte, Dominic. t. II, p. 418.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « gentilité »

Gentil 1.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) Du latin gentilitas (« parenté au sein de la famille romaine ») → voir gentil pour l'évolution du sens.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « gentilité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
gentilité ʒɑ̃tilite

Évolution historique de l’usage du mot « gentilité »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « gentilité »

  • Au Moyen Âge, c'est un retour au sens romain qui s'opère. Les nobles sont qualifiés de 'gentils hommes' puis de gentilhommes (en un mot). Au début du XIIe siècle, 'la jantillesce' décrit les valeurs de la chevalerie qui caractérisent les nobles. De la 'gentilité' marquant l'appartenance au clan de la gens (la noblesse), on passe à la 'gentillesse' qui, elle, exprime une manière morale de se comporter (l'attitude chevaleresque). A l'époque, le rang du noble lui impose une certaine conduite : il doit avoir le sens de l'honneur, être preux, juste, généreux… lindependant.fr, LA GENTILLESSE, UNE VALEUR EN QUÊTE DE SENS - lindependant.fr
  • «Promenons-nous dans les bois…» On connaît la comptine - vieille, dit-on, de quatre siècles. Yannick Unfricht, lui, en offre une interprétation très personnelle qui, à la nuit tombée, rallie régulièrement la sylve où il s’en va transcender les terreurs immémoriales. Car ces immersions au cœur des ténèbres de la gentilité sont pour le Mosellan une véritable source d’inspiration, à la fois rituel purificateur et point de départ à partir duquel il remonte à la lumière. Comme celle qui, filtrant par les fenêtres de l’entrepôt désaffecté, éclaire la composition du photographe : au centre, un canapé fatigué, en arrière-plan, une tenture en guenilles dont le déploiement pourrait suggérer les ailes membraneuses d’un oiseau géant - fatalement de mauvais augure - et, à droite, un profil de thérianthrope, à savoir «notre homme» au visage masqué, coiffé de bois de cerf, façon réplique statique du «chaman dansant» de la grotte des Trois-Frères. Ainsi Yannick Unfricht ordonnance-t-il son chaos animiste, à la jonction de la légende païenne et du conte maléfique, proche dans l’esprit (frappeur), comme en attesteront d’autres mises en scène, des visions aliénées du Sud-Africain Roger Ballen, telles que celui-ci les développe dans ses installations baptisées Ballanesque ou dans les clips du groupe de hip-hop Die Antwoord. Libération.fr, Cerf-tête - Culture / Next
  • Et puis enfin l’essentiel : ce moment, le plus bouleversant dans l’aventure des Klarsfeld, où ils s’avisent que rien ne sert de poursuivre les bourreaux si l’on ne prend en compte leurs victimes – et où ils s’engagent, de ce fait, dans le grand œuvre de leur vie : la construction, dans sa double version de pierre et de papier, du Mémorial de la déportation des juifs de France. Beauté de cette vie d’homme habité par les morts, dialoguant en secret avec eux et qui, comme Solal, le héros de « Belle du Seigneur », vit une sorte de double vie : le jour avec les puissants, les princes de la gentilité ; la nuit avec les ombres, les fantômes, les enfants jamais grandis, les âmes tirées des limbes. Et beauté de ce geste de dénombrement qui retrouve, peut-être sans le savoir, le geste juif le plus ancien – celui des « Nombres », qui n’étaient qu’une longue énumération de noms ; celui de « L’Exode», dont le vrai titre, en hébreu, était « Les Nombres » ; et même celui de Franz Kafka se récriant, face au jeune musicien venu lui annoncer son intention d’écrire un drame juif prenant pour sujet la foule juive anonyme : « mais non, malheureux ! le judaïsme c’est le nom ; il ne reste rien du judaïsme s’il ne reste l’acte de nommer et de bien compter les noms ». La Règle du Jeu, Bernard-Henri Lévy, Pour saluer Beate et Serge Klarsfeld - La Règle du Jeu - Littérature, Philosophie, Politique, Arts

Images d'illustration du mot « gentilité »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « gentilité »

Langue Traduction
Anglais kindness
Espagnol amabilidad
Italien gentilezza
Allemand freundlichkeit
Chinois 善良
Arabe اللطف
Portugais bondade
Russe доброта
Japonais 親切
Basque adeitasuna
Corse amabilità
Source : Google Translate API

Synonymes de « gentilité »

Source : synonymes de gentilité sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « gentilité »

Partager