La langue française

Gardon

Sommaire

  • Définitions du mot gardon
  • Étymologie de « gardon »
  • Phonétique de « gardon »
  • Évolution historique de l’usage du mot « gardon »
  • Citations contenant le mot « gardon »
  • Images d'illustration du mot « gardon »
  • Traductions du mot « gardon »
  • Synonymes de « gardon »

Définitions du mot « gardon »

Trésor de la Langue Française informatisé

GARDON1, subst. masc.

Petit poisson d'eau douce de la famille des Cyprinidés au ventre blanc. Il pêcha à la ligne, sut distinguer les fonds qu'aime le goujon, ceux que préfère la carpe ou le gardon, les rives favorites de la brème (Maupass., Contes et nouv., t. 1, Bombard, 1884, p. 973).Un pêcheur de truites (...) avait pris un gardon à la ligne volante (Giraudoux, Simon,1926, p. 211).Le petit nage comme un gardon (Martin du G., Taciturne,1932, p. 1285).
Fam. Frais comme un gardon. Qui a une bonne mine, qui est plein de vivacité. L'œil frais comme un gardon, et le poil qui tient dru au cuir, quoique grison (Rolland, C. Breugnon,1919, p. 17).
REM.
Gardonneau, subst. masc.Petit gardon. On voit nager au fond des gardonneaux musards (Genevoix, Boîte à pêche,1926, p. 164).
Prononc. et Orth. : [gaʀdɔ ̃]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Ca 1223 gardon « petit poisson d'eau douce » (G. de Coinci, Miracles de Nostre Dame, éd. F. Kœnig, t. 3, I Mir. 36, 315); 2. a) 1545 plus sain qu'un guerdon « en parfaite santé » (A. Le Maçon, trad. de J. Boccace, Décaméron, IX, 3 ds Hug.); b) 1640 être frais comme un gardon « avoir bonne mine » (Oudin Curiositez). Prob. dér. du rad. de garder* soit au sens de « surveiller » parce que le gardon aurait l'habitude de retourner aux endroits d'où on l'a chassé comme s'il avait à y garder quelque chose (FEW t. 17, p. 524b, note 46); soit au sens de « regarder », les yeux rouges étant une caractéristique de ce poisson (cf. l'all. Rotauge et les dénominations rousse, roussette, rouget ds Roll. Faune t. 3, pp. 142-143; DEAF, col. 178); suff. -on*. Bbg. Jud (J.). Les Noms des poissons du lac Léman. B. du gloss. des patois de la Suisse Romande. 1912, t. 11, p. 14, 38.

GARDON2, subst. masc.

Région. (Cévennes). [Souvent avec une maj.] Petit torrent, rivière dont les crues sont parfois violentes. Dans les Cévennes, Gardon est un nom générique qui s'applique à tous les cours d'eau de quelque importance (F. Mazauric, Cévennes et Gardons ds Causses et Cévennes, 1898, p. 100).Le cours d'eau qui traverse Alès a reçu son nom de ce lieu : c'est le Gardon d'Alès... Torrent impétueux, il est presque à sec en été et laisse à découvert de vastes étendues de gravier (M. Bruyère, Alès, capitale des Cévennes, Nîmes, 1948, p. 5).
Prononc. : [gaʀdɔ ̃]. Étymol. et Hist. 1848 Gardon géogr. (Michelet, Journal, p. 567) [évidemment beaucoup plus anc.]. Du prov. Gardoun/Gardou « le Gardon ou Gard, rivière du Languedoc, affluent du Rhône », mot employé par les Cévenols pour désigner un petit torrent aux crues violentes (cf. lou Gardoun d'Alès, lou Gardoun d'Anduzo). Gardoun est issu du b. lat. Wardo/Vardo, -onis « rivière de la Narbonnaise [le Gardon] ».

Wiktionnaire

Nom commun 1

gardon \ɡaʁ.dɔ̃\ masculin

  1. (Zoologie) Nom donné à des espèces de poissons osseux d’eau douce d’Europe et d'Asie, assez petits, de la famille des cyprinidés, en particulier le gardon commun.
    • Pêcher le gardon.
    • Largement répandu dans toutes les eaux, que ce soit en canal, en rivière lente, en fleuve, en étang ou en lac, le gardon est l’objet de toutes les attentions du pêcheur. — (Patrick Guillotte, ‎Pascal Durantel, Pêche au coup, 2008)

Nom commun 2

gardon \ɡaʁ.dɔ̃\ masculin

  1. (Musique) Instrument à cordes pincées et frappé d'origine hongroise.
    • Le gardon a l'aspect d'une viole rustique et possède quatre cordes.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GARDON. n. m.
Petit poisson blanc d'eau douce.

Littré (1872-1877)

GARDON (gar-don) s. m.
  • Petit poisson d'eau douce, dit aussi rosse (leuciscus idus).

    Familièrement. Être frais comme un gardon, être comme un gardon, avoir un air de fraîcheur et de santé ; locution tirée de l'éclat de l'écaille de ce poisson. Après avoir été un mois à la campagne à se reposer, à se purger, à se rafraîchir, elle revient comme un gardon, Sévigné, 138. Fraîche comme un gardon, droite comme une perche, Boursault, Mots à la mode. sc. 15.

    Fig. Donner un chabot pour avoir un gardon, faire un petit présent pour avoir en retour un présent plus grand. Ne faites, s'il se peut, jamais présent ni don, Si ce n'est d'un chabot pour avoir un gardon, Régnier, Sat. XII.

HISTORIQUE

XIIIe s. Nus poissonniers ne autre ne puet ne ne doit vendre gardons freans ; c'est à savoir, gardons entre le mi-avril et mi-moi, Liv. des mét. 265.

XVIe s. Jeter un gardon pour avoir un brochet [faire un petit présent pour en avoir un grand], Cotgrave Cest hamesson n'est pas trop bien amorcé pour prendre des guerdons, Palsgrave, p. 443. Mais il survint un affecté maroufle Sorti du creux où l'on pesche aux gardons, Rabelais, Garg. I, 2.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

GARDON, s. m. leucisci species prima, (Hist. nat. Ichthiologie.) poisson de riviere semblable au meunier par la figure des écailles, par le nombre & par la position des nageoires : mais il a la tête plus petite & le corps plus large. Le dos est bleu, la tête verdâtre, & le ventre blanc ; les yeux sont grands, & il n’y a point de dents à la bouche. Ce poisson a la chair molle. Rondelet, hist. des poiss. de riviere, chap. xiij. Voyez Poisson. (I)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « gardon »

(Nom 1) Incertaine : de garder à cause de son insistance à revenir quand on le chasse ou de regarder à cause de ses yeux rouges caractéristiques (→ voir Rotauge en allemand et les dénominations rousse, roussette, rouget).
(Nom 2) Du hongrois par l'intermédiaire de l’allemand Gardon.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Origine inconnue. Bas-lat. gardio.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « gardon »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
gardon gardɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « gardon »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « gardon »

  • Quand tout est dit et fait, ce sont les souvenirs que nous gardons à jamais. De Jeffrey A. Goodman
  • Ne soyons pas trop généreux de conseils ; gardons-en pour nous-mêmes. De John Locke
  • Si nous sommes dans la joie, gardons-nous de porter nos pensées au-delà du présent. De Horace
  • Nous nous connaissons mieux qu'il n'y paraît, et nous nous gardons de reprocher à autrui les défauts que nous sommes sûr d'avoir. De Jules Renard / Journal
  • L'enfance recèle aussi de terribles poisons, dont le pire est peut-être le regret stérile que nous en gardons parfois. De Philippe Caubère / Les carnets d'un jeune homme - 1976-1981
  • septembre il pourrait y avoir une gardonade. midilibre.fr, Alès : après le “ciné drive”, il y aura... le “ciné boat” dans le Gardon ! - midilibre.fr
  • Quand le climat fout le camp et la Méditerranée s’en mêle avec un coup de chaud ! À une période inhabituelle pour ce type d’événement météorologique, les secteurs de Saint-Jean-du-Gard et d’Anduze ont subi, vendredi matin, un épisode cévenol où se mêlaient pluie, montée des eaux et rafales de vent violentes. Le département avait d’ailleurs été placé en vigilance orange par été France, dès la nuit dernière. Si à Bessèges, la rivière était restée sagement dans son lit à la mi-journée, le phénomène de "gardonnade" a pris de l’ampleur dans plusieurs communes. À Anduze, huit engins de chantier qui se trouvaient dans le lit du Gardon, en contrebas de la RD 907, ont été submergés par les flots dévalant de Saint-Jean-du-Gard, avant de réapparaître lors de la décrue ; à Mialet plusieurs voitures ont été emportées sur 1 km, entre le lieu-dit Malboissière et le pont des Camisards, au niveau de la station de pompage ; à Cassagnoles comme à Anduze, les ponts submersibles ont été fermés à la circulation, comme de nombreuses routes de la région. Par ailleurs, les secteurs de Saint-Jean-du-Gard, Mialet, Colognac, Saint-Roman-de-Codières, Monoblet, Saint-Laurent-le-Minier ont subi des coupures d’électricité importantes dues au vent. midilibre.fr, Le Gardon fait des siennes - midilibre.fr
  • Un gardon qui a changé de visage dit Yolande. France Bleu, Le retour d'Alès Plage sur les bords du Gardon, entre convivialité et mesures de précautions sanitaires

Images d'illustration du mot « gardon »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « gardon »

Langue Traduction
Anglais roach
Espagnol cucaracha
Italien scarafaggio
Allemand plötze
Chinois 蟑螂
Arabe صرصور
Portugais barata
Russe плотва
Japonais ローチ
Basque roach
Corse spuntà
Source : Google Translate API

Synonymes de « gardon »

Source : synonymes de gardon sur lebonsynonyme.fr
Partager