La langue française

Garçonne

Définitions du mot « garçonne »

Trésor de la Langue Française informatisé

GARÇONNE, subst. fém.

[P. réf. à des modes de la fin du xixes. et du premier tiers du xxes.]
A. − Jeune adolescente aux formes encore non féminines. Des garçonnes coquettes, aux longs cheveux piqués de fleurs (Huysmans, Là-bas, t. 1, 1891, p. 122).Florence parut, avec son sourire de petit voyou et ses hanches de garçonne (Huysmans, En route, t. 2, 1895, p. 63).
B. − Jeune fille ou femme qui revendique ou prend les allures et libertés d'un garçon. L'idéal de féminité traverse une crise dans l'Europe qui a fait la guerre − la mode des cheveux courts, des hanches étroites, le genre « garçonne » (Montherl., Pte Inf. Castille,1929, p. 604).Le genre « fichu » et le genre « garçonne » (Céline, Voyage,1932, p. 457) :
... il acceptait que je lise n'importe quoi : mais il ne voyait pas beaucoup de distance entre une fille avertie, et la garçonne [it. ds le texte] dont, dans un livre infâme, Victor Margueritte venait de tracer le portrait. Beauvoir, Mém. j. fille,1958, p. 178.
Loc. [En parlant d'une coiffure féminine aux cheveux courts] À la garçonne. Malgré sa raie à la garçonne, Danilova est (...) la Muse par excellence (Levinson, Visages danse,1933, p. 34).Ses cheveux ras, fraîchement coupés « à la garçonne » (Bernanos, Mauv. rêve,1948, p. 987).La désuétude des chapeaux cloches et des cheveux à la garçonne (Sadoul, Cinéma,1949, p. 223).
Prononc. : [gaʀsɔn]. Étymol. et Hist. 1. 1880 « adolescente aux formes encore enfantines » (J.-K. Huysmans, Croquis parisiens, p. 138 ds M. Cressot, La Phrase et le vocab. de J.-K. Huysmans, p. 258); 2. 1922 « jeune fille émancipée qui vit comme un garçon » (V. Margueritte, La Garçonne [titre]). Dér. de garçon*; suff. -e* (cf. hapax xiiies. garçone « femme volage » ds Romania t. 59, p. 342, 182). Le terme a été popularisé en 1922 par le roman de V. Margueritte. Fréq. abs. littér. : 11.

Wiktionnaire

Nom commun

garçonne \ɡaʁ.sɔn\ féminin

  1. Type d'idéal féminin des années 1920, revendiquant l'égalité entre les hommes et les femmes, et le droit pour les femmes de jouir de la vie.
    • Suprême nouveauté, elles [les femmes] s’étaient fait couper les cheveux, elles les portaient à la garçonne, ou à la Jeanne d’Arc, ce qui nous valut une rengaine :
      Elle s’était fait couper les ch'veux
      Parce que c’est la mode, commode… — (Édouard Bled, J’avais un an en 1900, Fayard, 1987, Le Livre de Poche, page 245.)
    • La garçonne résume, à elle seule, la perte de repères dans le monde de l'après-guerre et devient la métaphore de la "ruine de la civilisation". La dissolution de l'amour conjugal, l'augmentation du nombre des divorces, le déclin de la natalité et le danger vénérien... — (Paulette Bascou-Bance, La mémoire des femmes: anthologie, Elytis éditions, 2002, page 363)
    • Les années 20 ont inventé une nouvelle image de la femme : la garçonne. Ses partis pris vestimentaires comme la liberté de ses gestes et de sa conduite provoquent. — (Christine Bard, Les garçonnes: modes et fantasmes des années folles, 1998)
  2. Garçon manqué, fille qui se comporte à la manière d’un garçon.
    • Je me répétais sans arrêt : Je suis une garçonne, je suis une garçonne, et j'imitais les allures des hommes. Je marchais à grandes enjambées, j'adoptais leur manque de pudeur en m'asseyant dans le tram les genoux bien écartés, […]. — (Liliane Roskopf, Un siècle dans la vie d'une femme, Belfond, 2009)
    • J'ai toujours été une garçonne pour ne pas dire un garçon manqué. Enfant, je ne faisais que des jeux de garçons, je n'ai jamais vraiment joué avec les nombreuses poupées que m'ont achetées mes parents. — (Marc Saïzonou, Une si belle et grande âme, Publibook, 2011, page 197)
  3. (Canada) (Habillement) Shorty, culotte garçonne.
  4. Sorte de peaux de mouton tannée.

Forme de verbe

garçonne \ɡaʁ.sɔn\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe garçonner.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe garçonner.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe garçonner.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe garçonner.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe garçonner.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « garçonne »

Du titre du roman de Victor Margueritte : La Garçonne -(1922).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « garçonne »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
garçonne garsɔn

Évolution historique de l’usage du mot « garçonne »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « garçonne »

  • France Télévisions vient de communiquer sur les temps forts qui marqueront la rentrée. En fiction, les téléspectateurs pourront découvrir "La garçonne" sur France 2, ou encore "Derby Girl" sur France TV Slash. Détails. AlloCiné, 6 séries incontournables de la rentrée 2020 sur France TV : La Garçonne, Bodyguard, Derby Girl... - News Séries - AlloCiné

Images d'illustration du mot « garçonne »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « garçonne »

Langue Traduction
Anglais boyish
Espagnol infantil
Italien fanciullesco
Allemand knabenhaft
Chinois 幼稚的
Arabe صبياني
Portugais infantil
Russe мальчишеский
Japonais ボーイッシュ
Basque boyish
Corse picciottu
Source : Google Translate API

Synonymes de « garçonne »

Source : synonymes de garçonne sur lebonsynonyme.fr

Garçonne

Retour au sommaire ➦

Partager