La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « gallicolombe »

Gallicolombe

Définitions de « gallicolombe »

Wiktionnaire

Nom commun - français

gallicolombe \ɡa.li.kɔ.lɔ̃b\ féminin

  1. (Ornithologie) Nom normalisé de deux genres de columbidés, Gallicolumba et Alopecoenas, renfermant chacun une dizaine d'espèces caractérisées par la présence, au milieu de la poitrine, d'une tache de couleur rouge rubis ou grenat à jaune verdâtre selon les espèces (du genre Gallicolumba, autrement connues sous le nom de "colombes poignardées" dû à l'évocation d'une blessure sanguinolente par la tache pectorale), ou par une gorge blanche ou gris ardoisé contrastant avec l'abdomen, les ailes et le dos plus foncés (genre Alopecoenas), par des moeurs essentiellement terrestres et une silhouette de gallinacé, ainsi que par un endémisme extrême les limitant à quelques îles d'Australasie, et particulièrement à certaines îles seulement des Philippines (Gallicolumba), ce qui a déjà favorisé l'extinction de quelques espèces de gallicolombes, et en a poussé d'autres à son seuil encore récemment.
Notes[modifier le wikicode]
  1. En biologie, le genre, premier mot du nom binominal et les autres noms scientifiques (en latin) prennent toujours une majuscule. Par exemple : Homme moderne : Homo sapiens, famille : Hominidae. Quand ils utilisent des noms en français, ainsi que dans d’autres langues, les naturalistes mettent fréquemment une majuscule aux noms de taxons supérieurs à l’espèce (par exemple : les Hominidés, ou les hominidés).
    Un nom vernaculaire ne prend pas de majuscule, mais on peut en mettre une quand on veut signifier que l’on parle non pas d’individus, mais de l’espèce (au sens du couple genre-espèce), du genre seul, de la famille, de l’ordre, etc.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « gallicolombe »

(XXème siècle) Dérivé de colombe, avec le préfixe galli-; littéralement, "colombe-coq". Ce nom a été donné en raison des moeurs terrestres et de la silhouette générale des gallicolombes, avec leurs pattes plus longues et plus puissantes pour l'adaptation à la vie au sol. Les genres auxquels ce nom normalisé s'applique (i.e. Gallicolumba et Alopecoenas), constitueraient, avec les otidiphaps et les gouras, un "type" de columbidé proprement gallinacé par radiation adaptative convergente. D'ailleurs, on considère, d'après des arguments moléculaires, que les gallicolombes pourraient former, avec les otidiphabinés (sous-famille de columbidés constituée par le genre monospécifique Otidiphaps, les otidiphaps) et les gourinés (sous-famille constituée par le seul genre Goura, les gouras), une clade de columbidés ayant développé des caractéristiques de galliformes par radiation adaptative due à l'environnement insulaire restreint à quelques îles seulement d'un archipel (e.g. les espèces de Gallicolumba aux Philippines)[1] (i.e. recours au vol pour la fuite principalement, comportement et même plumage et coloration de gallinacés — cf. ressemblance étonnante de l'otidiphaps noble à certains faisans).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « gallicolombe »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
gallicolombe galikɔlɔ̃b

Gallicolombe

Retour au sommaire ➦

Partager