La langue française

Franc-maçon

Définitions du mot « franc-maçon »

Trésor de la Langue Française informatisé

FRANC-MAÇON, subst. masc.

Celui qui appartient à la franc-maçonnerie. P. ell. maçon. Il protesta d'un ton sec : « qu'il ne voulait rien demander à ce gouvernement de franc-maçons et de juifs » (Mauriac, Myst. Frontenac,1933, p. 70):
... il fallait voir mon oncle Sosthène offrir à dîner à un franc-maçon. Ils se rencontraient d'abord et se touchaient les mains avec un air mystérieux tout à fait drôle, on voyait qu'ils se livraient à une série de pressions secrètes. Quand je voulais mettre mon oncle en fureur je n'avais qu'à lui rappeler que les chiens aussi ont une manière toute franc-maçonnique de se reconnaître. Puis mon oncle emmenait son ami dans les coins, comme pour lui confier des choses considérables; puis, à table, face à face, ils avaient une façon de se considérer, de croiser leurs regards, de boire avec un coup d'œil comme pour se répéter sans cesse : « Nous en sommes, hein? ». Maupass., Contes et nouv.,t. 2, Oncle Sosthène, 1882, p. 23.
En emploi adj. Franc-maçon, franc-maçonne. Qui appartient à la franc-maçonnerie. Libre pensée franc-maçonne (Clemenceau, Vers réparation,1899, p. 39).La presse franc-maçonne (Huysmans, Oblat,t. 1, 1903, p. 75).Esprit laïque et franc-maçon (Weil, Pesanteur,1943, p. 177).
Prononc. et Orth. : [fʀ ɑ ̃masɔ ̃], fém. [-ɔn]. Au plur. des francs-maçons, des franc-maçonnes. Cf. franc-. Étymol. et Hist. 1735 Confrairie des Maçons-Libres (Chansons d'apr. Le Forestier L'Occultisme et la franc-Maçonnerie écossaise, p. 183 ds Mack. t. 1, p. 101); 1737 free-maçons, francs-massons (Discours du Frère Ramsay d'apr. Le Forestier, op. cit., p. 159, ibid.); 1737 Francs-Maçons (Naudot, Chansons notées de la Trés vénérable Confrérie des Francs-Maçons, ibid.). Adaptation de l'angl. Freemason composé de free « libre » et mason correspondant au fr. maçon*. Le terme angl., attesté dep. le xives., désignait des ouvriers bâtisseurs itinérants et de grande qualification qui utilisaient entre eux des signes conventionnels secrets; leurs confréries prirent au xviies. l'habitude d'accepter des personnages réputés pour leurs connaissances en archit. mais n'exerçant pas un métier du bâtiment; le prestige attaché à cette acceptation est sans doute à l'orig. de la création de confréries ou « loges », comme celle des Free and Accepted Masons, regroupées dans une « grande loge » à Londres en 1717 et reprenant certaines traditions des confréries de bâtisseurs (cf. NED s.v.; FEW, t. 18, p. 65). Fréq. abs. littér. : 157. Bbg. Bonn. 1920, pp. 62-63. − Quem. DDL t. 14.

Wiktionnaire

Adjectif

franc-maçon \fʁɑ̃.ma.sɔ̃\

  1. (Franc-maçonnerie) Relatif à la franc-maçonnerie.
    • Le Roi, ennemi de toutes les guerres, détestait les guerres de religion; ami de toutes les libertés, il laissait les consciences libres, fussent-elles jésuites ou francs-maçonnes. — (Pierre Louÿs; Les aventures du roi Pausole, 1901)
    • […] ; quand les cléricaux sont les plus faibles dans un pays, il ne manquent jamais de recommander des mesures de sévère réglementation pour se venger de patrons francs-maçons. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.V, La grève générale politique, 1908, p.229)

Nom commun

franc-maçon \fʁɑ̃.ma.sɔ̃\ masculin (pour une femme on dit : franc-maçonne)

  1. Adepte de la franc-maçonnerie.
    • L’indifférence en matière de foi était devenue de règle, car d’hostilité on n’en sentait point trop encore ; à peine sourdait-elle, peut-être, dans quelques propos sacrilèges que les mauvaises langues : francs-maçons, libres-penseurs, anarchistes, parpaillots, ennemis déclarés de Dieu et de ses ministres, brebis galeuses fort rares heureusement dans son troupeau, s’essayaient malicieusement dans l’ombre à propager. — (Louis Pergaud, Le Sermon difficile, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Les adversaires de la Révolution étaient convaincus qu'ils achèveraient de la rendre odieuse, même aux yeux du peuple, s'il arrivaient à faire accréditer cette idée que la Révolution était l'œuvre des juifs alliés aux Francs-Maçons. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • Mais Amélie […] était tout à l’excitation de ce reportage, à l'exhumation du passé, à la rencontre de ces francs-maçons mystérieux, dont elle ne savait guère que ce qu'en racontaient les journaux dans leurs « marronniers » annuels sur les « frères trois points ». — (Jack Chaboud, Le tronc de la veuve, éd. Dervy, 2014)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FRANC-MAÇON. n. m.
Membre de la franc-maçonnerie. Il a été reçu franc-maçon. Une loge de francs-maçons.

Littré (1872-1877)

FRANC-MAÇON (fran-ma-son) s. m.
  • Celui qui est initié à la franc-maçonnerie. Une loge de francs-maçons.

    Fig. Je demande ce qu'étaient ces hiérophantes, ces francs-maçons sacrés qui célébraient leurs mystères antiques de Samothrace, et d'où ils venaient eux et leurs dieux cabires, Voltaire, Dict. phil. Samothrace.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « franc-maçon »

(XVIIIe siècle) De franc (« libre ») et maçon ; calque de l’anglais freemason, composé de free (« libre ») et mason (« maçon »). Le mot anglais est attesté depuis le XIVe siècle et désignait des compagnons et maitres bâtisseurs, itinérants et de grande qualification [1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Franc, et maçon. Les francs-maçons rattachent leur origine à Hiram, l'architecte du temple de Salomon ; il aurait été tué en trahison, et ses ouvriers se seraient unis pour se protéger ou se secourir les uns les autres. Il va sans dire que cette légende n'a aucun fondement. L'origine de la franc-maçonnerie est incertaine ; elle remonte peut-être aux corporations d'ouvriers maçons du moyen âge ; du moins elle s'est d'abord formée sur ce modèle.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « franc-maçon »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
franc-maçon frɑ̃kmasɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « franc-maçon »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « franc-maçon »

  • En lettres rouges sur la couverture, un seul mot: «Après». Pour dire la société française «après» la crise du Covid-19. Ce fascicule de quinze pages vient d’être envoyé aux 1 340 loges maçonniques de la première obédience franc-maçonnique du pays, le Grand Orient de France, qui compte près de 53.000 membres. Ce document est en réalité un questionnaire sur la société que les initiés imaginent après la pandémie, avec des interrogations couvrant tous les secteurs. Le Figaro.fr, Le livre blanc des francs-maçons pour bâtir la France de l’après-Covid-19
  • Dans son nouvel ouvrage, l'ancien officier de police judiciaire revient sur les investigations qu'il mena au sein de la franc-maçonnerie narbonnaise suite à une mort suspecte. Un récit empreint de vécu et d'authenticité. lindependant.fr, Narbonne : le dernier roman de Manuel Garcia mène l'enquête dans une loge franc-maçonne - lindependant.fr
  • Saviez-vous que Mozart était franc-maçon ? Que Louis XIV n’aurait jamais été le Roi-Soleil sans Lully ? Que Staline avait fait de Chostakovitch son jouet ? Dès le 25 juillet, Laure Dautriche vous propose de découvrir les liens entre musique et pouvoir dans une série spéciale de "Au cœur de l'histoire". Europe 1, Découvrez "Les musiciens face au pouvoir", la série spéciale de "Au coeur de l'histoire"
  • Philippe Foussier, ancien Grand maître du Grand Orient de France, sera à Montbéliard le vendredi 6 mars, pour une conférence. Il a bien voulu répondre à quelques questions sur le sens de l’engagement en franc-maçonnerie. Le Trois -, "Il appartient aux francs-maçons d’être à l’avant-garde de la préservation de la République" - Le Trois -
  • Dans la foulée de son assassinat de dépucelage, le chemin de « Tony-fend-la-bise » va croiser la route de Jérôme Rouvière, parent de cette première victime. La suite est une longue histoire inattendue, qui glisse rapidement dans le milieu fermé et opaque de la franc-maçonnerie, où son entrée dans une loge est croquignolette -« Aimez-vous les Juifs ? Etes-vous contre les Arabes ? Vous êtes judéophile, alors ? Etes-vous hétérosexuel, homosexuel, bi-sexuel, faites-vous des partouzes ?-, avec des événements rocambolesques, notamment dans le sillage d’un homme politique local et d’élus vénérables ou anciens vénérables Maîtres de loges ayant pignon sur rue, qui constituent la trame d’un roman captivant jusqu’au dénouement. , Lecture : un Montpelliérain nous plonge dans les secrets de la franc-maçonnerie | Métropolitain
  • Les franc-maçons de Périgueux en Dordogne organisent ce week-end la troisième biennale du livre et de la culture maçonnique en Périgord. L'occasion de faire sortir (un peu) de l'ombre la franc-maçonnerie France Bleu, "Ce qui est secret c'est le parcours individuel que nous faisons" dit un franc-maçon de Périgueux
  • Pour animer cette conférence, René Rampnoux, franc-maçon bordelais et ancien grand maître adjoint du Grand Orient de France, invité par la loge de Christian Moussard. macommune.info, Conférence publique : « Être franc-maçon en 2019 » ce soir à Besançon • macommune.info
  • « Pour vivre heureux, vivons cachés », pourrait résumer la philosophie de la franc-maçonnerie au non-initié pour qui tout cela semble obscur. , Yssingeaux | La franc-maçonnerie en Haute-Loire lève le voile au travers d’un livre

Images d'illustration du mot « franc-maçon »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « franc-maçon »

Langue Traduction
Anglais freemason
Espagnol franc masón
Italien massone
Allemand freimaurer
Chinois 共济会
Arabe الماسوني
Portugais maçom
Russe масон
Japonais フリーメーソン
Basque freemason
Corse fremason
Source : Google Translate API

Synonymes de « franc-maçon »

Source : synonymes de franc-maçon sur lebonsynonyme.fr

Franc-maçon

Retour au sommaire ➦

Partager